Jean de La Gessée



 
Voici l’heureuse Nuit qui vraiment étincelle,
Nuit qui fait honte à l’Aube, et même au clair Soleil !
Voici la Nuit, ainçois le beau jour non-pareil,
Qui vit naître l’Enfant de la Mère-pucelle !
 
Enfant non élevé de semence charnelle,
Qui prit chair toutefois : et par divin conseil
Mourut pour nous sauver, puis franchit le cercueil :
Nous frayant une trace à la gloire éternelle.
 
Ô toi unique Fils du Père de nous tous,
Si d’enfer, et de Mort, ton trépas m’a recous,
Puis si vif tu m’ouvris le chemin pour te suivre :
 
Ne permets qu’oubliant ta grâce, et ton honneur,
Je vive ici captif : brise plutôt, Seigneur,
La prison de mon corps, et prends l’Âme délivre !
 



La Jeunesse

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 1er novembre 2017 à 12h57

Hache et souche
-------------------

Hache du bûcheron, porteuse d’étincelles,
Ta redoutable lame, en captant le soleil
Apporte à ce sous-bois un éclat nonpareil,
Comme aux murs d’Orléans l’épée de la Pucelle.

Le grand arbre, en perdant sa substance charnelle,
Survit en une souche au paisible sommeil ;
De jeunes rejetons avril verra l’éveil,
En continuation d’une histoire éternelle.

La souche dort au bois, sans rancune des coups ;
Le bûcheron, n’ayant nulle crainte des loups,
Arpente les sentiers qu’il a plaisir à  suivre :

Car la hache et la souche ont un lien, dans l’honneur,
L’arbre majestueux de son corps est donneur :
Quand il devient charpente, il lui semble revivre.

[Lien vers ce commentaire]


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rimbаud : Βаl dеs Ρеndus

Εrik Sаtiе

Lаbé : «Τоut аussitôt quе је соmmеnсе à prеndrе...»

Соppéе : «Sеptеmbrе аu сiеl légеr tасhé dе сеrfs-vоlаnts...»

Sаtiе : Lа Ρêсhе

Vеrlаinе : «Lе сiеl еst, pаr-dеssus lе tоit...»

Τоulеt : «Сеttе frаîсhеur du sоir...»

Lаfоrguе : Соmplаintе du fœtus dе pоètе

Lаfоrguе : Соmplаintе dе l’оubli dеs mоrts

☆ ☆ ☆ ☆

Ghil : Lеs Yеuх dе l’аïеulе

Sсhwоb : Βоuts rimés

Du Βеllау : «Jе nе tе priе pаs dе lirе mеs éсrits...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Sаgеssе d’un Lоuis Rасinе, је t’еnviе...» (Vеrlаinе)

De Сосhоnfuсius sur «Ρrélаt, à qui lеs сiеuх се bоnhеur оnt dоnné...» (Du Βеllау)

De Gаrdеur dе саnаrds sur Vuе (Vаlérу)

De Сосhоnfuсius sur Lа pаssе (Sеgаlеn)

De Τhundеrbird sur «Dеpuis quе ј’аi lаissé mоn nаturеl séјоur...» (Du Βеllау)

De lасоtе sur «Εn un pеtit еsquif épеrdu, mаlhеurеuх...» (Αubigné)

De Τhundеrbird sur Fin d’еmpirе (Sаmаin)

De Vinсеnt sur «Gоrdеs, ј’аi еn hоrrеur un viеillаrd viсiеuх...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur Lе Βibliоphilе (Βеrtrаnd)

De Vinсеnt sur «Qui а nоmbré, quаnd l’аstrе, qui plus luit...» (Du Βеllау)

De Τhundеrbird sur L’Αmbitiоn tаnсéе (Τristаn L'Hеrmitе)

De Сurаrе- sur «Vоуоns, d’оù viеnt lе vеrbе ?...» (Hugо)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сurаrе- sur Сhаnsоn : «Lе bаtеаu sеntаit lе thé...» (Dоminiquе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sisinа (Βаudеlаirе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sоnnеt аu Lесtеur (Μussеt)

De јоh.lisа sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе