La Fontaine


L’Ingratitude et l’Injustice des Hommes devant la Fortune


 
Un Trafiquant sur mer par bonheur s’enrichit.
Il triompha des vents pendant plus d’un voyage,
Gouffre, banc, ni rocher, n’exigea de péage
D’aucun de ses ballots ; le sort l’en affranchit.
Sur tous ses compagnons Atropos et Neptune
Recueillirent leur droit, tandis que la Fortune
Prenait soin d’amener son Marchand à bon port.
Facteurs, associés, chacun lui fut fidèle.
Il vendit son tabac, son sucre, sa cannelle
    Ce qu’il voulut, sa porcelaine encor.
Le luxe et la folie enflèrent son trésor ;
        Bref il plut dans son escarcelle.
On ne parlait chez lui que par doubles ducats.
Et mon homme d’avoir chiens, chevaux et carrosses.
        Ses jours de jeûne étaient des noces.
Un sien ami, voyant ces somptueux repas,
Lui dit : Et d’où vient donc un si bon ordinaire ?
Et d’où me viendrait-il que de mon savoir-faire ?
Je n’en dois rien qu’à moi, qu’à mes soins, qu’au talent
De risquer à propos, et bien placer l’argent.
Le profit lui semblant une fort douce chose,
Il risqua de nouveau le gain qu’il avait fait :
Mais rien, pour cette fois, ne lui vint à souhait.
        Son imprudence en fut la cause.
Un vaisseau mal frété périt au premier vent,
Un autre mal pourvu des armes nécessaires
        Fut enlevé par les Corsaires.
        Un troisième au port arrivant,
Rien n’eut cours ni débit. Le luxe et la folie
        N’étaient plus tels qu’auparavant.
        Enfin ses facteurs le trompant,
Et lui-même ayant fait grand fracas, chère lie,
Mis beaucoup en plaisirs, en bâtiments beaucoup,
        Il devint pauvre tout d’un coup.
Son ami le voyant en mauvais équipage,
Lui dit : D’où vient cela ? De la Fortune, hélas !
Consolez-vous, dit l’autre, et s’il ne lui plaît pas
Que vous soyez heureux ; tout au moins soyez sage.
        Je ne sais s’il crut ce conseil ;
Mais je sais que chacun impute en cas pareil
        Son bonheur à son industrie,
Et si de quelque échec notre faute est suivie,
        Nous disons injures au sort.
        Chose n’est ici plus commune :
Le bien nous le faisons, le mal c’est la Fortune,
On a toujours raison, le destin toujours tort.
 

Fables choisies mises en vers [Livres VII-XI], 1678

Commentaire (s)

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Εlskаmp : «J’аi tristе d’unе villе еn bоis...»

Frаnсе : Sоnnеt : «Εllе а dеs уеuх d’асiеr ; sеs сhеvеuх nоirs еt lоurds...»

Rасаn : Stаnсеs sur lа rеtrаitе

Rасаn : Stаnсеs sur lа rеtrаitе

Rimbаud : Sоlеil еt сhаir

Jеаn Dоminiquе

Αpоllinаirе : «Μоn аiméе аdоréе аvаnt quе је m’еn аillе...»

Βаudеlаirе : Lе Μоrt јоуеuх

Сrоs : Sоnnеt : «Jе vоudrаis, еn grоupаnt dеs sоuvеnirs divеrs...»

Fаbié : Τеrrе dе Frаnсе

Vеrlаinе : Lа Ρuсеllе

Gérаrd : «Βоnnе аnnéе à tоutеs lеs сhоsеs...»

☆ ☆ ☆ ☆

Vеrhаеrеn : Lе Ρаssеur d’еаu

Hugо : Lа Сhаnsоn d’Hасquоil lе mаrin

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Lа nuit m’еst соurtе...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur «Μusiquеs оmbrеusеs vеrtеs...» (Dаuphin)

De Сurаrе- sur L’Αngе (Lоuÿs)

De Сосhоnfuсius sur Lе Ρаpillоn (Lаmаrtinе)

De Αlbаtrосе sur «Dоuсе plаgе оù nаquit mоn âmе...» (Τоulеt)

De Τhundеrbird sur Unе flаmmе (Соrаn)

De Ιо Kаnааn sur Sur lа Сrоiх dе nоtrе Sеignеur — Sа Саusе (Drеlinсоurt)

De Rаtzingеr sur Lа Соmplаintе dе Μоnsiеur Βеnоit (Frаnс-Νоhаin)

De Сurаrе- sur À Μ. Α. Τ. : «Αinsi, mоn сhеr аmi, vоus аllеz dоnс pаrtir !...» (Μussеt)

De Gеf sur Villеs : «Се sоnt dеs villеs !...» (Rimbаud)

De Jаdis sur Τаblеаu (Сrоs)

De Βibоsаurе sur À Αlf. Τ. : «Qu’il еst dоuх d’êtrе аu mоndе, еt quеl biеn quе lа viе !...» (Μussеt)

De Βоurg sur «Lоngtеmps si ј’аi dеmеuré sеul...» (Τоulеt)

De nоn sur Vеrlаinе

De Jаdis sur Épigrаmmе d’аmоur sur sоn nоm (Αubеspinе)

De Jаdis sur Un hоmmе (Fоurеst)

De Сurаrе- sur Lеs Rеmоrds (Lоuÿs)

De Ιsis Μusе sur Lа grоssе dаmе сhаntе... (Ρеllеrin)

De Dаmе dе flаmmе sur Сhаnsоn dе lа mélаnсоliе (Fоrt)

De Μiсhеl sur L’Hоrlоgе : «Lеs Сhinоis vоiеnt l’hеurе dаns l’œil dеs сhаts...» (Βаudеlаirе)

De Xi’аn sur Lе Μаuvаis Μоinе (Βаudеlаirе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе