La Fontaine


Ballade en réponse à Madame des Houlières


 
Qu’à caution tous amants soient sujets,
C’est une erreur qui les bons décrédite.
On voit au monde assez d’amants discrets
La race encor n’est pas toute détruite ;
Quoi qu’en ait dit femme un peu trop dépite,
Rien n’est changé du siècle d’Amadis,
Hors que pour être amitié maintenue
Plus n’est besoin d’Urgande déconnue ;
On aime encor comme on aimait jadis.
 
Il est bien vrai qu’on choisit les objets :
Plus n’est le temps de dame sans mérite ;
Quand beauté luit sous simples bavolets,
Plus prisés sont que reine décrépite ;
Sous quelque toit que Bonne-Grâce habite,
Chacun y court, jusqu’aux plus refroidis
Depuis Adam cela se continue ;
Et, quand Grâce est de Bonté soutenue,
On aime encor comme on aimait jadis.
 
Dans le vieux temps il fut des cœurs coquets ;
Plus qu’à présent, Amour fut hypocrite
Pas n’est besoin que je prouve ces faits,
C’est vérité dans mainte histoire écrite.
Amants savaient faire la chattemite ;
Ce n’est que d’eux que nous l’avons appris ;
D’eux jusqu’à nous la chose est parvenue :
Puisque par eux elle nous est connue,
On aime encor comme on aimait jadis.
 
Quand Céladon au pays de Forêts
Était prôné comme un amant d’élite,
On vit Hylas, patron des indiscrets,
En plein marché tenir autre conduite.
Bref, en tout temps Amour eut à sa suite
Sujets loyaux et sujets étourdis ;
Or n’en est pas la coutume perdue :
Comme autrefois la mode en est venue,
On aime encor comme on aimait jadis.
 
 

Envoi


 
Toi qui te plains d’Amour et de ses traits,
Dame chagrine, apaise tes regrets ;
Si quelque ingrat rend ton humeur bourrue,
Ne t’en prends point à l’enfant de Cypris ;
Cause il n’est pas de ta déconvenue :
Quand la dame est d’attraits assez pourvue,
On aime encor comme on aimait jadis.
 

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Riсtus : Lе Ρаuvrе

Νоаillеs : «Τ’аimеr. Εt quаnd lе јоur timidе vа rеnаîtrе...»

Klingsоr : Hirоndеllе qui pаrs аuх Ιndеs

Drеlinсоurt : Sur l’hоmmе — Ρеtit mоndе

Τоulеt : «Ρuisquе tеs јоurs nе t’оnt lаissé...»

Βаïf : «Si се n’еst pаs аmоur, quе sеnt dоnquеs mоn сœur ?...»

Τоulеt : «Ιnvisiblеs rеgаrds...»

Klingsоr : Klingsоr

Riсhеpin : Lе Сhеmin сrеuх

Lаutréаmоnt : «Jе suis sаlе. Lеs pоuх mе rоngеnt...»

☆ ☆ ☆ ☆

Hоuvillе : Lа Sоlitudе dеs fеmmеs

Сhristinе dе Ρizаn

Lаfоrguе : Lа lunе еst stérilе

Βаudеlаirе : Lе Jеt d’Εаu

Βruаnt : À lа Ρlасе Μаubеrt

Lаrbаud : Саrpе diеm...

Sаmаin : Sоir : «Vоiсi quе lеs јаrdins dе lа nuit vоnt flеurir...»

Gаutiеr : Βаisеr rоsе, bаisеr blеu

Vоiturе : «Ρоur vоs bеаuх уеuх аutеurs dе mоn trépаs...»

Lа Villе dе Μirmоnt : «Ô mеs mоulins à vеnt, ô mеs vаissеаuх à vоilеs...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lа Fillе аmоurеusе (Rоllinаt)

De Сосhоnfuсius sur Rêvеs d’Émаil (Hеrеdiа)

De Сосhоnfuсius sur Vitаm impеndеrе аmоri (Αpоllinаirе)

De Μаlvinа sur «Si се n’еst pаs аmоur, quе sеnt dоnquеs mоn сœur ?...» (Βаïf)

De Сосhоnfuсiu sur Dаns l’hеrbе (Соrаn)

De Сurаrе- sur À sа Μusе (Jоdеllе)

De Сhris Сuisiniеr sur «À се јоur dе Sаint Vаlеntin quе сhасun dоit...» (Οrléаns)

De l’hехаpоdоlоguе sur «S’il tе plаît dе sаvоir јusqu’оù...» (Νоаillеs)

De Сhris sur «С’еst lе prеmiеr mаtin du mоndе...» (Vаn Lеrbеrghе)

De Сhristiаn Τ sur Réminisсеnсеs (Lаhоr)

De Сhristiаnt Ρrigеnt sur Соntrе Ligurinus : «Τоut lе mоndе tе fuit...» (Dubоs)

De Guillаumе Сingаl sur «Jе nе vеuх pоint fоuillеr аu sеin dе lа nаturе...» (Du Βеllау)

De Slаm Fist sur Lе Rêvе еt lа Viе (Lа Villе dе Μirmоnt)

De Slаm Fist sur Ιmprоmptu еn répоnsе à сеttе quеstiоn : Qu’еst-се quе lа Ρоésiе ? (Μussеt)

De СhristiаnΤ sur «Fillе du viеuх pаstеur, qui d’unе mаin аgilе...» (Сhéniеr)

De Williаm Τriеst sur Lа Сigаlе еt lа Fоurmi (Lа Fоntаinе)

De piсh24 sur «Quаnd ј’аpеrçоis tоn blоnd сhеf соurоnné...» (Lаbé)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе