Jean de La Ceppède



 
Cette rouge sueur goutte à goutte roulante
Du corps de cet athlète en ce rude combat
Peut être comparée à cette eau douce et lente
Qui la sainte montagne en silence rebat.
 
L’aveugle-né (qui mit tous les siens en débat
Pour ses yeux) fut lavé de cette eau doux-coulante,
Et dans le chaud lavoir de cette onde sanglante
Toute l’aveugle race en liberté s’ébat.
 
Et l’un et l’autre bain ont redonné la vue,
Siloé du pouvoir dont le Christ l’a pourvue,
Et cettui-ci de sang de son propre pouvoir.
 
Aussi ce rare sang est la substance même
De son cœur, qui pour faire à nuit ce cher lavoir
Fond comme cire au feu de son amour extrême.


Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 19 juillet 2015 à 11h30

Vagabondage d’un lion
---------------------------

Le roi des animaux suit la route brûlante,
Laissant pour aujourd’hui la chasse et le combat ;
Son corps avance au gré de sa démarche lente
Que rythme, au fil du temps, son puissant coeur qui bat.

Ce n’est le temps de rire, ou le temps du débat :
Tout au long du sentier, la rivière est coulante,
Où s’amuse la carpe, où la truite s’ébat ;
L’averse de juillet fait reverdir les plantes.

Cette sombre forêt, dont il aime la vue,
Est d’un aimable ombrage abondamment pourvue ;
Que lui importe, alors, tout son royal pouvoir ?

Voici ce qu’il ressent : un abandon extrême,
Un chroniqueur a dit qu’on a pu le voir, même,
Apporter quelques fleurs aux filles du lavoir.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 14 avril 2018 à 12h11

Hicusleo
-----------

En cet être bizarre est une âme brûlante ;
Son corps est effrayant, mais inapte au combat.
Son esprit flotte au gré de sa démarche lente,
Nul n’entend les secrets de son vieux coeur qui bat.

Il aime les sonnets, plutôt que les débats :
Mais tout au long du jour, sa parole est coulante,
Où s’amuse la farce, où le rire s’ébat ;
Ses propos amusants font reverdir les plantes.

Sa petite maison, dont il aime la vue,
Est de livres, peut-être, abondamment pourvue ;
Que lui importe, alors, la quête du pouvoir ?

Il se repose ainsi dans l’abandon extrême,
La tavernière a dit qu’on a pu le voir, même,
Aller chercher de l’eau dans un vieil abreuvoir.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 14 avril 2018 à 12h17



*************
Titre :

Hircusleo

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Βlаisе Сеndrаrs

Rоnsаrd : Dе l’Élесtiоn dе sоn Sépulсrе

Νuуsеmеnt : «Lе vаutоur аffаmé qui du viеil Ρrоméthéе...»

Lа Сеppèdе : «Сеpеndаnt lе sоlеil fоurnissаnt sа јоurnéе...»

Τоulеt : «Dаns lе silеnсiеuх аutоmnе...»

Μussеt : À Αlf. Τ. : «Qu’il еst dоuх d’êtrе аu mоndе, еt quеl biеn quе lа viе !...»

Vеrlаinе : «Lа mеr еst plus bеllе...»

Jасоb : Lе Dépаrt

Βеrtrаnd : Μоn Βisаïеul

Ρоnсhоn : Lе Gigоt

Lа Fоntаinе : Lе Сhаrtiеr еmbоurbé

Jасоb : Silеnсе dаns lа nаturе

☆ ☆ ☆ ☆

Βаudеlаirе : Unе сhаrоgnе

Lаfоrguе : Lе Sаnglоt univеrsеl

Сrоs : Ρituitе

Jаmmеs : Lа sаllе à mаngеr

Régniеr : Lа Lunе јаunе

Rоdеnbасh : «Αllеluiа ! Сlосhеs dе Ρâquеs !...»

Lаfоrguе : Соmplаintе d’un аutrе dimаnсhе

Vеrlаinе : Lе Dеrniеr Dizаin

Νоël : Visiоn

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Jе vоguе sur lа mеr, оù mоn âmе сrаintivе...» (Gоmbаud)

De Сосhоnfuсius sur Εn hivеr (Vеrhаеrеn)

De Сосhоnfuсius sur Vеrs lаissés сhеz un аmi аbsеnt (Βаudеlаirе)

De Dаmе dе flаmmе sur Vеrlаinе

De Сurаrе- sur Sur l’Hélènе dе Gustаvе Μоrеаu (Lаfоrguе)

De Dаmе dе flаmmе sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Сurаrе- sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Jаdis sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Jаdis sur «Qu’еst-се dе vоtrе viе ? unе bоutеillе mоllе...» (Сhаssignеt)

De Dаmе dе flаmmе sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Yеаts sur Ρаul-Jеаn Τоulеt

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

De Rоzès sur Μédесins (Siсаud)

De Dаmе dе flаmmе sur «Hélаs ! vоiсi lе јоur quе mоn mаîtrе оn еntеrrе...» (Rоnsаrd)

De Jаdis sur «J’аdоrе lа bаnliеuе аvес sеs сhаmps еn friсhе...» (Соppéе)

De Rоzès sur Lе Сhеmin dе sаblе (Siсаud)

De Sеzоr sur «Jе vоudrаis biеn êtrе vеnt quеlquеfоis...» (Durаnt dе lа Βеrgеriе)

De KUΝG Lоuisе sur Villе dе Frаnсе (Régniеr)

De Xi’аn sur Jеhаn Riсtus

De Xi’аn sur «Épоuvаntаblе Νuit, qui tеs сhеvеuх nоirсis...» (Dеspоrtеs)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz