Tristan Klingsor

Poèmes de Bohême, 1913


La Route


 
    Sur ton beau tapis de poussière rose,
    De poussière grise, de poussière blonde,
    Ô route, rois ou pauvres, fous ou fiancés,
    Cueilleurs de baisers ou cueilleurs de roses,
    Sur ton beau tapis de poussière blonde,
    Tout le monde, tout le monde, tout le monde
                  Y a passé.
 
    Les charmants cortèges des cent princesses
    Sur leurs haquenées chamarrées de soie
    Avec en tête trois jolis trompettes
Gonflant leurs joues rouges et sonnant sans cesse
    Des airs, des airs, des airs de fête
                  Et de joie.
 
    Avec les dix pages qui vont à pied
    Chaussés de souliers fins à la poulaine
    Et qui racontent des histoires de cour
    Sur les vieux seigneurs estropiés
    Et sur les jeunes châtelaines.
 
    Avec la reine qui se penche vers un gueux
    Et vide en son chapeau sa bourse de velours,
    Avec les suivants aux chevaux fougueux
        Faisant tinter tour à tour
    Les grelots d’or et d’argent aux carrefours.
 
Et puis les gens de guerre allant en Allemagne
Au son des fifres, des peaux d’âne et des tambours,
Les fantassins et les soudards sans sou ni maille,
Avec de grands mousquets et de grandes moustaches,
        Et des roses en guise de gage
À leurs pourpoints trop râpés de velours.
 
Ceux qui s’en vont le cœur léger et rassasié
En leurs habits percés de balles et de trous,
        Ceux qui s’en vont vers le trépas,
Monsieur de la Palice et ses quat’-z-officiers,
Monsieur de Malborough et ses quatre beaux pages,
Monsieur de Malborough qui ne reviendra pas.
 
            Et puis ceux des villages,
Les loqueteux, les paysans, les claquedents,
Les miséreux et tous les jacques aux culs nus,
Les marmiteux, les pauvres hères qui se ruent
            Vers l’inconnu,
La vieille haine au cœur et l’âpre faim aux dents,
            Et qui dévalent des coteaux,
            En rangs farouches et pressés,
Avec des serpes, des bâtons et des couteaux,
Avec des pierres et des coutres de charrues,
Avec des pics, avec des fourches et des faulx,
            Tous ceux qu’on tue
            Dans les fossés

[...]

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Сrоs : Désеrtеusеs

Hugо : «Jеunеs gеns, prеnеz gаrdе аuх сhоsеs quе vоus ditеs...»

Rimbаud : «Jе préfèrе sаns dоutе...»

Riсhеpin : Οisеаuх dе pаssаgе

Βеаuјеu : «Lе sоir, аu sоn bruуаnt...»

Τоulеt : «Gérоntе d’unе аutrе Ιsаbеllе...»

Vеrlаinе : Sérénаdе

*** : «Μа bеrgèrе Νоn légèrе...»

Jаmmеs : Lе Dеuil du соnsеillеr muniсipаl

Τhаlу : L’Îlе lоintаinе

☆ ☆ ☆ ☆

Соurtеlinе : Lе Соup dе mаrtеаu

Сеndrаrs : Βоmbау-Εхprеss

Vеrlаinе : «Ν’еst-се pаs ? еn dépit dеs sоts еt dеs méсhаnts...»

Rimbаud : «Jе préfèrе sаns dоutе...»

Νоаillеs : Lеs Rеgrеts

Τоulеt : L’Ιngénuе.

Riсhеpin : Βеаuté mоdеrnе

Τоulеt : «Се fut pаr un sоir dе l’аutоmnе...»

Sаint-Αmаnt : Sоnnеt sur dеs mоts qui n’оnt pоint dе rimе

Αpоllinаirе : Lе Hibоu

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Désеrtеusеs (Сrоs)

De Jаdis sur Lеs Grеniеrs (Vеrhаеrеn)

De Сосhоnfuсius sur Ρоur Μаriе (Vеrlаinе)

De Jаdis sur «Dе tоi lа dоuсе, еt frаîсhе...» (Sсèvе)

De Сосhоnfuсius sur Dilесtiоn (Sаmаin)

De Jаdis sur Sоnnеt nuptiаl (Αјаlbеrt)

De Сurаrе- sur Lе Βаtеаu ivrе (Rimbаud)

De Сurаrе- sur Lеs Νègrеs (Jаmmеs)

De Сurаrе- sur «J’étаis еn libеrté quаnd сеllе qui m’еngаgе...» (Lа Rоquе)

De Xiаn sur Sоnnеt : «Dеuх sоnnеts pаrtаgеnt lа villе...» (Соrnеillе)

De Xiаn sur Vеrs imprоvisés sur un аlbum (Lаmаrtinе)

De Саnаrd sur Sur Jоnаs (Drеlinсоurt)

De Sаuvеtеur sur À Μаdаmе G., Sоnnеt (Μussеt)

De Μоnrоsе sur «Lа nudité dеs flеurs с’еst lеur оdеur сhаrnеllе...» (Αpоllinаirе)

De Сhristiаn sur Lа Guеrrе (Sаint-Ρоl-Rоuх)

De Сhristiаn sur «Соmmе unе bеllе flеur аssisе еntrе lеs flеurs...» (Rоnsаrd)

De dеsfоrgеs sur Sуmphоniе inасhеvéе (Μilоsz)

De Ιо Kаnааn sur L’Éсhо (Соppéе)

De Сurаrе- sur «Се rusé Саlаbrаis tоut viсе, quеl qu’il sоit...» (Du Βеllау)

De Ιо Kаnааn sur Ρèlеrinаgе (Vеrhаеrеn)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе