Amadis Jamyn


Comparaison du Phénix


 
Comme le seul Phénix au terme de son âge
Amasse les rameaux du bois mieux odorant
Ès forêt de Sabée, afin qu’en se mourant
Pour le moins d’un beau feu se brûle son plumage,
 
Ainsi je fais amas, voyant votre visage,
De cent douces beautés que mon cœur va tirant
Puis j’en allume un feu doucement martyrant
Qui me donne la vie en mon propre dommage.
 
La flamme du Phénix vient du flambeau des Cieux,
Et la mienne s’embrase au soleil de vos yeux
Où je commets larcin comme fit Prométhée,
 
Ainsi je suis puni d’un mal continuel,
Car Amour qui se change en un vautour cruel
Me déchire toujours d’une main indomptée.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 11 novembre 2015 à 11h34

Tourteau de sinople
--------------------

Un tourteau de sinople, étrange personnage,
Avait pour résidence un triangle d’argent ;
Il était, tout le jour, méditant et songeant,
Ce qui d’un vieux tourteau, parfois, est l’apanage.

Il m’intrigue, vraiment, cet être sans visage ;
Serait-il devenu plus sage que les gens
Qu’autour de moi je vois bavardant et bougeant ?
Il semble que ses jours s’écoulent sans dommage.

Ce monde rouge est-il une image des cieux,
Des paradis lointains que ne voient pas nos yeux,
Des lieux dont la douceur n’est jamais altérée ?

Silence du tourteau, calme continuel,
Certes, cela vaut mieux que des discours cruels ;
C’est sans doute le cri d’une âme libérée.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Jadis le 26 juin 2020 à 18h01

Au diapason de Félix
-----------------------------

Comme le chat Félix, avisant un fromage
D’aspect affriolant, moelleux et odorant,
Prend conscience qu’un rat hardi et encombrant
Y a insolemment établi son ménage,

Ainsi, rentrant chez moi après un long voyage,
Je fus déconcerté, un soir, en découvrant
Que s’y vautrait déjà un blondin concurrent
Et qu’il avait posé sous mon toit ses bagages.

Ma stupeur augmenta, car ce petit monsieur,
M’ayant considéré, et d’un air malicieux,
M’offrit courtoisement un restant de potée.

Plutôt que de jeter, selon le rituel,
Mon gant au plaisantin, en invite au duel,
Je repartis, la mine hagarde et dépitée.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Τоulеt : «Сеttе frаîсhеur du sоir...»

Lаfоrguе : Соmplаintе dе l’оubli dеs mоrts

Lаfоrguе : Соmplаintе du fœtus dе pоètе

Lа Villе dе Μirmоnt : «Lоrsquе је t’аi соnnuе аuх Îlеs dе lа Sоndе...»

Ρоnсhоn : Ρаrtiе dе сhаssе

Jаmmеs : Lеs Νègrеs

☆ ☆ ☆ ☆

Du Βеllау : «Jе nе tе priе pаs dе lirе mеs éсrits...»

Viviеn : «Ρаrlе-mоi, dе tа vоiх pаrеillе à l’еаu соurаntе...»

Ρоnсhоn : Сhаnsоn dе printеmps

Hеrvillу : Βuсоliquе Νоirе

Νоuvеаu : Αu muséе dеs аntiquеs

Hеrvillу : Sur lеs bоrds du Sаubаt

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «L’аutrе nuit, је vеillаis dаns mоn lit sаns lumièrе...» (Sаintе-Βеuvе)

De Сосhоnfuсius sur Οndinе (Βеrtrаnd)

De Сосhоnfuсius sur Rаgеs dе Сésаrs (Rimbаud)

De Vinсеnt sur Élоgе à lа јеunе fillе (Sеgаlеn)

De Dupаnlоup sur Ρаrtiе dе сhаssе (Ρоnсhоn)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сurаrе- sur Сhаnsоn : «Lе bаtеаu sеntаit lе thé...» (Dоminiquе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sisinа (Βаudеlаirе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sоnnеt аu Lесtеur (Μussеt)

De Τhundеrbird sur Sur un tоmbеаu (Τristаn L'Hеrmitе)

De Сurаrе- sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

De Εsprit dе сеllе sur Ρоur un аmi (Sаintе-Βеuvе)

De Lеwis Ρ. Shаnks sur Lе Μаuvаis Μоinе (Βаudеlаirе)

De Lilith sur Τhérаpеutiquе (Μénаrd)

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

De Quеlсаin sur «Dаphné sе vit еn lаuriеr соnvеrtiе...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz