Francis Jammes

De l'Angélus de l'aube à l'Angélus du soir, 1898


Je pense à Jean-Jacques


 
Je pense à Jean-Jacques Rousseau, aux matinées
de cerises mouillées, avec des jeunes filles.
Il était fantasque et aimant par les belles soirées,
au clair de lune, avec Madame d’Erneville (?)
 
Il disait, à peu près des phrases comme ici :
Non ! Je ne vis jamais gorge mieux faite...
C’est dans ce temps que je lus un nouveau poète...
Mes bas étant troués, elle m’en fit raillerie.

Où es-tu, vieux temps ? Où es-tu, triste botaniste
qui cueillais dans les bois la mousse et le colchique ?
Dans les Académies, on posait des principes.
On demandait raison au nom de la Justice.

Ô Jean-Jacques ! Au fond des humides bois noirs,
sur le flanc des collines vertes, par les beaux dimanches,
tu causais avec l’Éternel et tu allais boire
à la source de la Vérité toute blanche.

Thérèse préparait la soupe. Pendant ce temps
tu répondais à d’injustes accusations,
ou bien à quelque amie pour qui ta passion
acheva de ruiner ta santé chancelante.

Je crois entendre encore claquer un clavecin.
Une avait un point noir tout au coin de la lèvre,
et un autre pareil sur le milieu du sein !...
La lune qui brillait augmentait votre fièvre.

Jamais tu n’aimas mieux que cette fois encore.
Des enfants qui jouaient abîmaient la pelouse.
Tu fus pressant. Mais elle, avec grâce jalouse,
ne te permit que ce que la bienséance accorde.

Ô Jean-Jacques ! Ton singulier souvenir
est comme une vieille et jaune liasse
de lettres décachetées et couvertes de taches
d’encre et de pluie, triste à faire mourir.
 

Commentaire(s)
Déposé par TOURNAYAIS le 21 octobre 2013 à 06h56

L
sous la plume de Françis JAMMESa poésie à l’Honneur par ce poème chaleureux :"Je pense à Jean-Jacques"..

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Jean DONATI le 21 octobre 2013 à 07h06

" Etre  poète  c’est tremper la plume dans son coeur et écrire avec son sang "(J.Zaino poète toulonnais) qui admirait et rendait Hommage au poète Bigourdan: FRANCIS JAMMES dont ce beau poème écrit du fond de son coeur illumine toute son oeuvre poétique! de TOURNAY -Hautes-Pyrénées a HASPARRENS-Pyrénées Atlantiques...Tel un vol d’hirondelle...

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Jean DONATI le 21 octobre 2013 à 07h07

" Etre  poète  c’est tremper la plume dans son coeur et écrire avec son sang "(J.Zaino poète toulonnais) qui admirait et rendait Hommage au poète Bigourdan: FRANCIS JAMMES dont ce beau poème écrit du fond de son coeur illumine toute son oeuvre poétique! de TOURNAY -Hautes-Pyrénées a HASPARRENS-Pyrénées Atlantiques...Tel un vol d’hirondelle...

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Roncevaux le 5 novembre 2013 à 19h48

Le talentueux poète toulonnais , Jean ZAINO, auteur des deux recueils de poésies ;’Les Matins d’Algue" et "Les brouillards Multicolores" en hommage à Albertine SARRAZIN, recherche à publier son troisième recueil , inspiré par la cité mariale: LOURDES, et un joli poème  "La lettre a Bernadette"...entre autre.Contact:J.Zaino 0148031631 et 0624832856.Paris.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Jean ZAINO le 24 janvier 2014 à 18h39

MERCI FRANCIS JAMMES pour le sublime poème:
"
Je pense à Jean-Jacques"
De L’Angélus de l’Aube à l’Angélus du soir
            De poète à poète,
            Avec un brin de poésie,
                      Jean ZAINO
                           Paris

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Jean Donati le 7 décembre 2016 à 04h43

Jean ZAino, auteur de : " Les Matins d’algue"
" Les Brouillards multicolores" & " une terrasse pour l’éternité"..cloture son inspiration poétique.en 2016.
MERCI cher POETE
de nous avoir fait réver dans les heureuses années écoulées!! Vos recueils vont rejoindre les rayons de la  bibliothèque  auprès des ouvrages poétiques d’un autre poète  cher a votre coeur  : Françis JAMMES.
TOURNAY (65)...TOULON (83)..MONTPELLIER (34)...TOULOUSE (31)...P A R I S.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Rolando le 7 décembre 2016 à 04h30

une page se tourne...le poète jean Zaino..dit " aurevoir "  à  la POESIE..son dernier recueil testament : " une terrasse pour l’éternité" nous prépare a cette destinée.
Il n’en demeure pas  moins:
"Etre poète c’est tremper la plume dans son coeur et écrire avec son sang"........

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Сrоs : L’Hеurе frоidе

Rimbаud : Μа Βоhèmе

Rimbаud : Οphéliе

Vеrlаinе : Νеvеrmоrе : «Sоuvеnir, sоuvеnir, quе mе vеuх-tu ?...»

Vеrlаinе : Μоn rêvе fаmiliеr

Αpоllinаirе : Lа Lоrеlеу

Lаhоr : Саlmе dеs plаntеs

Μussеt : Sоnnеt : «Sе vоir lе plus pоssiblе еt s’аimеr sеulеmеnt...»

Βаudеlаirе : Rесuеillеmеnt

Μilоsz : Lа Τаvеrnе du pоrt

☆ ☆ ☆ ☆

Lаfоrguе : Αquаrеllе еn сinq minutеs

Ρizаn : «Jе nе sаis соmmеnt је durе...»

Соurtеlinе : Lе Соup dе mаrtеаu

Τеlliеr : Сhаnsоn sur un thèmе сhinоis

Dеlаruе-Μаrdrus : Énеrvеmеnts

Dеlаruе-Μаrdrus : Соmpаrаisоns

Соrbièrе : Hеurеs

Βоumаl : «Νе rоuvrе pаs се livrе, il fаit mаl. Ιl rеssеmblе...»

Hаrаuсоurt : Ρlеinе еаu

Βiсhеt : Quаnd lа nuit sоrtirа

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lаssitudе (Vеrlаinе)

De Сосhоnfuсius sur Ρаsiphаé (Βаnvillе)

De Сосhоnfuсius sur «Соmmе сеs аssаssins fеignеnt d’аvоir grаnd sоin...» (Lа Сеppèdе)

De Frаnçоis Соppéе sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De Gеоrgеs Соurtеlinе sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Τоtо28 sur Βibliоthèquеs (Αutrаn)

De Τоtо28 sur Sоnnеt : «Sе vоir lе plus pоssiblе еt s’аimеr sеulеmеnt...» (Μussеt)

De Lа Μusérаntе sur «Jе vis mа Νуmphе еntrе сеnt dаmоisеllеs...» (Rоnsаrd)

De Αzuré dе lа fаuсillе sur Соntrе lа јаlоusiе (Urfé)

De Lа Μusérаntе sur «Sоit quе је sоis hаï dе tоi, mа Ρаsithéе...» (Rоnsаrd)

De Vinсеnt sur Lеs Βiеnfаits dе lа nuit (Rоllinаt)

De Siхtе sur «D’un оutrаgеuх соmbаt...» (Αubigné)

De lасоtе sur «Jе sаis biеn qu’оn dirа quе је suis témérаirе...» (Βirаguе)

De mdrlоl sur Lеs Léprеuх (Βеrtrаnd)

De Vinсеnt sur Ρаrsifаl (Vеrlаinе)

De Vinсеnt sur «Μаdаmе, si tu vеuх mе prêtеr tоn оrеillе...» (Βirаguе)

De Lа piаnistе sur Αlmаnасh (Сrоs)

De Jеаnnе-d’Αrс sur «Се quе ј’аimе аu printеmps, је tе vеuх dirе Μêmе...» (Μаgnу)

De vinсеnt sur «Un pеu dеvаnt quе l’аubе аmеnât lа јоurnéе...» (Gоdаrd)

De Ρiеrrоt sur «Sеs purs оnglеs très hаut dédiаnt lеur оnух...» (Μаllаrmé)

De Lа Μusérаntе sur Sоnnеt : «Hа ! nе mе blâmе plus, mаis blâmе mоn dеstin...» (Viviеn)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе