Gérard d’Houville


Les Eaux douces du songe


 
Aux Eaux Douces d’Asie, en un vert paysage
              D’arbres et d’eau,
J’ai deviné souvent plus d’un tendre visage
              Sous le réseau
 
Des voiles transparents qui recouvrent la joue
              Et les cheveux,
Mais laissent voir le rêve éternel qui se joue
              Au fond des yeux.
 
Dans vos caïques peints, mystérieuses ombres,
              J’aimais vous voir,
Sous les arbres plus frais, et sur les flots plus sombres,
              Glisser le soir,
 
À l’heure où quelquefois le jour mourant prolonge
              Son bel adieu,
Peut-être au fil de l’eau, peut-être au fil d’un songe
              Funèbre ou bleu.
 
Ô chers jours disparus ! du fond de ma mémoire
              À votre tour
Venez ! dans notre barque irréellement noire,
              Ô charmants jours !
 
Vous, dont j’ai vu jadis la grâce tout entière,
              Moments divins
Qui ne me montrez plus qu’une forme étrangère,
              Des gestes vains ;
 
Aux eaux douces du songe où longuement s’attarde
              Notre langueur,
Fantômes incertains, lorsque je vous regarde
              Avec douleur,
 
Écartez les linceuls qui me cachent votre âme
              Sous tant de plis ;
Car le temps, vieux tisseur a mêlé dans leur trame
              Beaucoup d’oublis,
 
Souvenirs ! souvenirs ! arrachez tous ces voiles
              Longs et nombreux,
Ou ne me montrez plus, décevantes étoiles,
              Vos tristes yeux !
 
. .  . .  . .  . .  . .  . .  . .  . .  . .  . .  . .  . .  . .  . .
 
Mais, sur l’onde où déjà le charme de cette heure
              Est effacé,
La rame qu’on relève, et qui s’égoutte, pleure
              L’instant passé.
 

©  

Commentaire(s)
Déposé par Gérard GLOTIN le 26 janvier 2012 à 04h27

Je trouve ça un peu faiblard, ces poèmes manquent de coulant.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Christian le 27 janvier 2012 à 08h10

La bonne poésie est rare...

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par n’importe nawak le 14 février 2012 à 23h40

c’est ce qu’on dit quand on n’y connaît absolument rien.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Isabelle le 19 septembre 2012 à 11h02

Marrant ce que tu dis,nawak...et très vrai!
Moi je trouve ça un peu sirupeux,mais sensible ,pas mal écrit!

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par TitiMB25 le 5 octobre 2015 à 10h39

La poésie n’est qu’une affaire de ressenti et comme tout ce qui est ressenti cela diffère d’un individu à l’autre alors pas de jugement mais ressentons… ou pas.
De toute façon notre propre ressenti change avec le temps donc ce qui peut déplaire à moment donné peut plaire à un autre temps et c’est pour cela qu’il est bon de revenir sur ces lectures qu’on avait mis de côté.

[Lien vers ce commentaire]

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Βаïf : «Αfin quе pоur јаmаis...»

Viviеn : Sоis Fеmmе...

Rimbаud : Αu Саbаrеt-Vеrt, сinq hеurеs du sоir

Νеrvаl : Εl Dеsdiсhаdо

Rimbаud : Αu Саbаrеt-Vеrt, сinq hеurеs du sоir

Αјаlbеrt : Ρеtitеs оuvrièrеs

Τоulеt : «Sur l’осéаn соulеur dе fеr...»

Βаtаillе : Lеs Sоuvеnirs

Rоnsаrd : «Lе Сiеl nе vеut, Dаmе, quе је јоuissе...»

Μаgnу : «Αnnе, је vоus suppliе, à bаisеr аpprеnеz...»

☆ ☆ ☆ ☆

Fоurеst : Rеnоnсеmеnt

Lаfоrguе : Сélibаt, сélibаt, tоut n’еst quе сélibаt

Lе Μоinе : L’Îlе du Ρlаisir

Lеfèvrе-Dеumiеr : Lеs Сhеmins dе Fеr

Сеndrаrs : Соmplеt blаnс

Lоrrаin : Соquinеs

Gаutiеr : Lе Jаrdin dеs Ρlаntеs : «J’étаis pаrti, vоуаnt lе сiеl...»

Βérоаldе : Αdiеu : «Jе vеuх sеul, éсаrté, оrеs dаns un bосаgе...»

Sаmаin : Αutоmnе

Сrоs : Libеrté

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Βеаuх уеuх, qui rесélеz tаnt dе trаits еt dе fеuх...» (Durаnd)

De Сосhоnfuсius sur Αu sеignеur Сhristоphlе Ρlаntin (Lе Fèvrе dе Lа Βоdеriе)

De Сосhоnfuсius sur Lа Βlаnсhе Νеigе (Αpоllinаirе)

De Сurаrе- sur Εl Dеsdiсhаdо (Νеrvаl)

De Τоurniсоti-tоurniсоt sur Αu Саbаrеt-Vеrt, сinq hеurеs du sоir (Rimbаud)

De соmmеntаtеur sur L’Αnсоliе (Sоulаrу)

De tRΟLL sur Lа Βеllе Guеusе (Τristаn L'Hеrmitе)

De L’âmе аuх ninаs sur À lа Βrеtаgnе (Сhаpmаn)

De Сurаrе- sur «Dоulсin, quаnd quеlquеfоis је vоis сеs pаuvrеs fillеs...» (Du Βеllау)

De Fоllоwеur sur «Jе vоis millе bеаutés, еt si n’еn vоis pаs unе...» (Rоnsаrd)

De Εsprit dе сеllе sur «Jе rеgrеttе еn plеurаnt lеs јоurs mаl еmplоуés...» (Dеspоrtеs)

De Ρоr’d’âmе sur Ρlus tаrd (Μusеlli)

De Сurаrе- sur «Βаrquе, qui vаs flоttаnt sur lеs éсuеils du mоndе...» (Duplеssis-Μоrnау)

De Сhr... sur Αu Соllègе (Évаnturеl)

De Vinсеnt sur À unе Villе mоrtе (Hеrеdiа)

De Μоrin dе Βlаnquеfоrt sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Fоrаin dе Βlаnсhеmоr sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De Jеhаn Çètоù sur Lе Τаlismаn (Νеlligаn)

De Αrаmis sur L’Hоspitаlité (Fаbrе d'Églаntinе)

De Αrаmis sur Μоrt d’un аutrе Juif (Μоrаnd)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе