Ernest d’Hervilly


Zèbre


 
Le zèbre pétulant aux ruades bizarres
Me fait l’effet d’un âne ôté vivant d’un gril
Quand le fer l’eut marqué d’ineffaçables barres
Et qui se souviendrait de ce cuisant péril.
 
Il a des soubresauts d’être fuyant la flamme
Et des hennissements étranges de brûlé.
Les bons anciens croyaient et de toute leur âme
Qu’on ne le domptait pas. Quel beau rêve envolé !
 
Le zèbre — un oublié de la faune héraldique —,
Le zèbre n’est pas plus indomptable que vous
Et moi. Sous le harnais il blanchit, tout l’indique.
 
Tout l’indique à présent que devenu très doux
S’acclimatant au plus rafraîchissant usage,
Le zèbre attelé traîne... un tonneau d’arrosage.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 10 septembre 2014 à 14h27

Drôle de zèbre
-------------------

Le zèbre se prend-il pour un cheval barbare ?
Ou croit-il que son oncle était un vieux bison ?
Je pense qu’il est fier des innombrables barres
Qui traversent sa robe, ainsi qu’un fier blason.

Mais ne sont-elles point des cordes de guitare,
Et dans un pareil cas, faut-il un diapason ?
Le zèbre en s’accordant produit un son bizarre,
De garder le silence il aurait bien raison.

Le zèbre est-il un âne ? Un cheval des ténèbres ?
Son arrière-grand-père est-il un tigre-loup ?
A-t-il des dominos en guise de vertèbres ?

Lecteurs, dessinez-moi un zèbre, voulez-vous ?
Soit blanc rayé de noir (c’est conforme à l’usage),
Soit noir rayé de blanc, du fait d’un déphasage.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 21 septembre 2021 à 12h23

Cheval fatidique
----------

Le vieux de la frontière eut un cheval barbare,
Dans un texte chinois c’est ce que nous lisons ;
Cet animal, un jour, partit sans crier gare,
Mais, peu de temps après, revint à la maison.

Ainsi va le récit que le barde nous narre,
Tandis que nous entrons dans la grise saison ;
Le vieux prend la parole et dit des mots bizarres,
L’histoire, vers la fin, montre qu’il a raison.

C’est l’agent du Destin, l’étalon des ténèbres,
Doux comme les moutons, plus cruel que les loups ;
Tu le veux chevaucher, prends garde à tes vertèbres.

Nous suivons l’équidé vers un avenir flou,
C’est loin vers l’horizon, c’est peut-être un mirage,
Dieu sait quelle jument nous attend au virage.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Jadis le 1er février 2022 à 09h24


Drôle de zèbre 2
-----------------------

Je l’ai revu, trottant dans la rue Saint-Lazare.
Il s’était barbouillé, des pieds jusqu’au nombril,
De motifs surprenants, de peintures barbares ;
Son derrière semblait un museau de mandrill.

Il eût certes voulu, comme sur la réclame,
Arborer des dessous d’un blanc immaculé ;
Mais il a pour finir, changement de programme,
Préféré ce modèle étrange et bariolé.        

Ainsi refait à neuf, et pour un prix modique,
Notre zèbre plastronne et court le guilledou,
Exhibant désormais ces couleurs impudiques.

Il obtient sans effort de galants rendez-vous
Et c’est sereinement qu’alors il envisage
La suite, car il sait que c’est un bon présage.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Μаllеvillе : Lа Flеur d’Αdоnis

Μоntrеuil : «Сhеz vоus је n’аi јаmаis été...»

Μérу : Lе Βаllеt dеs hеurеs

Ρеllеrin : Lа Ρеtitе Βеrgèrе

Hоuvillе : Οffrаndе funérаirе

Μоntrеuil : Lеs Rêvеs mоrts

Rоllinаt : Lа Ρеtitе Sоuris

Τоulеt : «Се n’еst pаs drôlе dе mоurir...»

Rimbаud : Соntе

Τоulеt : «Се n’еst pаs drôlе dе mоurir...»

☆ ☆ ☆ ☆

Μérаt : Lе Grаnd Αrbrе

Сlаudе Quillеt

Βоufflеrs : L’Οсulistе

Lаfоrguе : Соmplаintе sur сеrtаins еnnuis

Dеubеl : Dеmаin

Lа Сеppèdе : «Lеs еsсаdrоns аilés du сélеstе pоurpris...»

Ρirоn : «Εn Frаnсе оn fаit, pаr un plаisаnt mоуеn...»

Lе Fèvrе dе Lа Βоdеriе : «L’Hоmmе, lе fоrt Liоn ; lе Βœuf, еt l’Αiglе еn pоintе...»

Gеоrgin : Τristеssе аu bоrd dе l’еаu

Hауеm-Grеgh : Ιnvосаtiоn

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Τоur (Αpоllinаirе)

De Сurаrе- sur Lа Μusе Vénаlе (Βаudеlаirе)

De Сосhоnfuсius sur «Τоut Οrguеil fumе-t-il du sоir...» (Μаllаrmé)

De Сосhоnfuсius sur Dеmаin (Dеubеl)

De Сésаr Βistruklа sur «Lеs еsсаdrоns аilés du сélеstе pоurpris...» (Lа Сеppèdе)

De Jаdis sur Lа Βеrgе (Μérаt)

De Сurаrе- sur «Μаdаmе, се mаtin је vоus оffrе unе flеur...» (Lа Rоquе)

De Соnсоurs Lépinе sur L’Égоïstе (Sсhwоb)

De Jаdis sur Lа Μоrt еt lе Μаlhеurеuх. Lа Μоrt еt lе Βûсhеrоn (Lа Fоntаinе)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Sоnnеt : «Ιgnоrаntе оu plutôt dédаignеusе dеs mаuх...» (Сrоs)

De Αntigrippе sur Lа Τоrсhе (Νizеt)

De Ιо Kаnааn sur Lа Ρiеuvrе (Sаtiе)

De 15 bоurrеs sur Sоlliсitudеs (Frаnс-Νоhаin)

De Μоdо sur Lеs Ιngénus (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Αutrе sоnnеt sur lе mêmе vоl (Sаint-Αmаnt)

De JR Τrоll sur Éléphаnt dе Ρаris. (Τоulеt)

De Xiаn sur «Si сеlui qui s’аpprêtе à fаirе un lоng vоуаgе...» (Du Βеllау)

De Xiаn sur Sоnnеt : «Dеuх sоnnеts pаrtаgеnt lа villе...» (Соrnеillе)

De Xiаn sur Vеrs imprоvisés sur un аlbum (Lаmаrtinе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе