Ernest d’Hervilly


Zèbre


 
Le zèbre pétulant aux ruades bizarres
Me fait l’effet d’un âne ôté vivant d’un gril
Quand le fer l’eut marqué d’ineffaçables barres
Et qui se souviendrait de ce cuisant péril.
 
Il a des soubresauts d’être fuyant la flamme
Et des hennissements étranges de brûlé.
Les bons anciens croyaient et de toute leur âme
Qu’on ne le domptait pas. Quel beau rêve envolé !
 
Le zèbre — un oublié de la faune héraldique —,
Le zèbre n’est pas plus indomptable que vous
Et moi. Sous le harnais il blanchit, tout l’indique.
 
Tout l’indique à présent que devenu très doux
S’acclimatant au plus rafraîchissant usage,
Le zèbre attelé traîne... un tonneau d’arrosage.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 10 septembre 2014 à 14h27

Drôle de zèbre
-------------------

Le zèbre se prend-il pour un cheval barbare ?
Ou croit-il que son oncle était un vieux bison ?
Je pense qu’il est fier des innombrables barres
Qui traversent sa robe, ainsi qu’un fier blason.

Mais ne sont-elles point des cordes de guitare,
Et dans un pareil cas, faut-il un diapason ?
Le zèbre en s’accordant produit un son bizarre,
De garder le silence il aurait bien raison.

Le zèbre est-il un âne ? Un cheval des ténèbres ?
Son arrière-grand-père est-il un tigre-loup ?
A-t-il des dominos en guise de vertèbres ?

Lecteurs, dessinez-moi un zèbre, voulez-vous ?
Soit blanc rayé de noir (c’est conforme à l’usage),
Soit noir rayé de blanc, du fait d’un déphasage.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 21 septembre 2021 à 12h23

Cheval fatidique
----------

Le vieux de la frontière eut un cheval barbare,
Dans un texte chinois c’est ce que nous lisons ;
Cet animal, un jour, partit sans crier gare,
Mais, peu de temps après, revint à la maison.

Ainsi va le récit que le barde nous narre,
Tandis que nous entrons dans la grise saison ;
Le vieux prend la parole et dit des mots bizarres,
L’histoire, vers la fin, montre qu’il a raison.

C’est l’agent du Destin, l’étalon des ténèbres,
Doux comme les moutons, plus cruel que les loups ;
Tu le veux chevaucher, prends garde à tes vertèbres.

Nous suivons l’équidé vers un avenir flou,
C’est loin vers l’horizon, c’est peut-être un mirage,
Dieu sait quelle jument nous attend au virage.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Jadis le 1er février 2022 à 09h24


Drôle de zèbre 2
-----------------------

Je l’ai revu, trottant dans la rue Saint-Lazare.
Il s’était barbouillé, des pieds jusqu’au nombril,
De motifs surprenants, de peintures barbares ;
Son derrière semblait un museau de mandrill.

Il eût certes voulu, comme sur la réclame,
Arborer des dessous d’un blanc immaculé ;
Mais il a pour finir, changement de programme,
Préféré ce modèle étrange et bariolé.        

Ainsi refait à neuf, et pour un prix modique,
Notre zèbre plastronne et court le guilledou,
Exhibant désormais ces couleurs impudiques.

Il obtient sans effort de galants rendez-vous
Et c’est sereinement qu’alors il envisage
La suite, car il sait que c’est un bon présage.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Νеlligаn : Сlаir dе lunе intеllесtuеl

Siсаud : Lе Сhеmin dе sаblе

Соrbièrе : Épitаphе

Rеvеrdу : Lеndеmаin

Rеvеrdу : Lа Viе durе

Rеvеrdу : Lа Сlосhе сœur

Klingsоr : Αu јоli јеu dеs fоurbеriеs

Gаutiеr : Ρréfасе

Αllаis : Соmplаintе аmоurеusе

Lаfоrguе : L’hivеr qui viеnt

☆ ☆ ☆ ☆

Саrсо : Lаissеz-mоi

Νоuvеаu : Сru

Τоulеt : «Lе sаblе оù nоs pаs оnt сrié...»

Dеlаruе-Μаrdrus : Εrrеmеnts

Frаnс-Νоhаin : Αllеgrо dеs Соаltаrs

Hеrеdiа : L’Épéе

Vеrlаinе : Dédiсасе

Сhаtеаubriаnd : Lе Μоntаgnаrd ехilé

Τоulеt : «Lеs Quаrаntе...»

Rimbаud : Vénus Αnаdуоmènе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Dе sоi-mêmе (Lа Gеsséе)

De Rоzès sur Lе Сhеmin dе sаblе (Siсаud)

De Сосhоnfuсius sur «Quоi vоus l’аvеz dоnс dit mа сruеllе Βеllоnnе...» (Νuуsеmеnt)

De Сосhоnfuсius sur «Vоуаnt pаr lеs sоudаrds mа mаisоn sассаgéе...» (Rоnsаrd)

De Sеzоr sur «Jе vоudrаis biеn êtrе vеnt quеlquеfоis...» (Durаnt dе lа Βеrgеriе)

De KUΝG Lоuisе sur Villе dе Frаnсе (Régniеr)

De Сurаrе- sur «Épоuvаntаblе Νuit, qui tеs сhеvеuх nоirсis...» (Dеspоrtеs)

De Xi’аn sur Jеhаn Riсtus

De Villеrеу јеаn -pаul sur Détrеssе (Dеubеl)

De ΒооmеrаngΒS sur «Βiеnhеurеuх sоit lе јоur, еt lе mоis, еt l’аnnéе...» (Μаgnу)

De Hаikukа sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Gаrdiеn dеs Суmеs sur Сhаnt dе Νоël (Νоël)

De Сurаrе- sur «Lа mоrt а tоut mоn biеn еt mоn еspоir étеint...» (Αubin dе Μоrеllеs)

De Сurаrе- sur Jоurnаlistе piеuх (Fréсhеttе)

De аunrуz sur Rêvеriе (Lаrguiеr)

De Сhristiаn sur Сrépusсulе dе dimаnсhе d’été (Lаfоrguе)

De Τhundеrbird sur Αgnus Dеi (Vеrlаinе)

De L’hеndéсаpé sуllаbis sur Lа Ρаssаntе (Νеlligаn)

De Сhristiаn sur «Lе сhеmin qui mènе аuх étоilеs...» (Αpоllinаirе)

De Ιо Kаnааn sur Jоуаu mémоriаl (Sеgаlеn)

De Lilith sur «Се fut un Vеndrеdi quе ј’аpеrçus lеs Diеuх...» (Νuуsеmеnt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе