Heredia

Les Trophées, 1893


Blason céleste


 
J’ai vu parfois, ayant tout l’azur pour émail,
Les nuages d’argent et de pourpre et de cuivre,
À l’Occident où l’œil s’éblouit à les suivre,
Peindre d’un grand blason le céleste vitrail.
 
Pour cimier, pour supports, l’héraldique bétail,
Licorne, léopard, alérion ou guivre,
Monstres, géants captifs qu’un coup de vent délivre,
Exhaussent leur stature et cabrent leur poitrail.
 
Certe, aux champs de l’espace, en ces combats étranges
Que les noirs Séraphins livrèrent aux Archanges,
Cet écu fut gagné par un Baron du ciel ;
 
Comme ceux qui jadis prirent Constantinople,
Il porte, en bon croisé, qu’il soit George ou Michel,
Le soleil, besant d’or, sur la mer de sinople.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 1er juillet 2014 à 11h37

Splendeur des blasons
----------------------------

Chandelle de sinople, incomparable émail,
Ornant de tes reflets le robinet de cuivre,
Au pays des blasons ma plume te veut suivre !
Tu seras le sujet d’un magique vitrail

Où se promènera le magique bétail :
De sable un crocolion, de platine une vouivre,
D’argent un gidouillon, d’orange un rhapsode ivre,
Plus une basilique avec son grand portail.

Le soleil, traversant cette verrière étrange,
Fera sur mon bureau danser quelques archanges,
Comme s’ils désiraient se disputer le ciel,

Comme rivalisant auprès de leurs disciples,
Comme voulant piquer son trône à Saint Michel,
Ou pour (car c’est dimanche) amuser le dieu triple.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 1er juillet 2014 à 12h42

Retouches :  « cette verrière » (début du premier tercet ) ;

remplacer l’un des deux « magique  » par un « prodigieux  ».

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 1er juillet 2014 à 12h43

Retouches :  « cette verrière » (début du premier tercet ) ;

remplacer l’un des deux « magique  » par un « prodigieux  ».

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 1er juillet 2014 à 12h55

Rectificatif : pas besoin de retouche à "verrière".

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 4 juillet 2020 à 12h22

Ambiporc d’azur
----------

Je suis l’ambicochon, vêtu d’un noble émail,
Je n’ai pour tout trésor que des pièces de cuivre;
Où sont les songes bleus que j’aimais tant poursuivre?
Fourbus de lassitude, ils dorment au bercail.

Une reine jadis admira mon travail,
Qui, je ne sais pourquoi, s’est transformée en vouivre;
Le roi me tutoyait quand il était bien ivre,
Puis me reconduisait jusqu’à son grand portail.

Je sais qu’au bout d’un temps la vie devient étrange,
Que ce soit pour un porc ou bien pour un archange;
Je n’ai pas d’opinion sur les décrets du Ciel.

Je termine mes jours sans maître et sans disciple,
Et je ne marche plus vers le pont Saint Michel,
Mais ces nouveaux quartiers ont des splendeurs multiples.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Hugо : À Viаndеn

Rоdеnbасh : «Lе brоuillаrd indоlеnt dе l’аutоmnе еst épаrs.....»

Sаint-Ρоl-Rоuх : L’Éсhо dе lа саvеrnе

Vеrhаеrеn : Lе Vеnt

Hеrеdiа : Épigrаmmе funérаirе

Vеrlаinе : «Lе sоlеil du mаtin dоuсеmеnt сhаuffе еt dоrе...»

Hugо : «Τоus lеs bаs âgеs sоnt épаrs...»

Саrсо : Ρlаintе

Μоréаs : «Jе sоngе à се villаgе аssis аu bоrd dеs bоis...»

Viviеn : Сhаir dеs сhоsеs

☆ ☆ ☆ ☆

Rоdеnbасh : «Lе brоuillаrd indоlеnt dе l’аutоmnе еst épаrs.....»

Lаfоrguе : Lеs Αmоurеuх

Rоnsаrd : «Dеdаns lеs flоts d’Αmоur је n’аi pоint dе suppоrt...»

Νоаillеs : Lа Сité nаtаlе

Sаintе-Βеuvе : «Dаns l’îlе Sаint-Lоuis, lе lоng d’un quаi désеrt...»

Соppéе : Lа Fаmillе du mеnuisiеr

Riсhеpin : Dаb

Klingsоr : Lе Ρоmmiеr tоrdu

Соppéе : Ρériоdе élесtоrаlе

Οrléаns : «Ρlus pеnsеr quе dirе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Sirе, сеlui qui еst а fоrmé tоutе еssеnсе...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur «Qu’еst-се quе lе bоnhеur ? Ρеut-êtrе un vаllоn blеu...» (Jаmmеs)

De Сосhоnfuсius sur «Vоus qui аuх bоis, аuх flеuvеs, аuх саmpаignеs...» (Du Βеllау)

De Jаdis sur «Lа plus bеllе dеs trоis sеrа...» (Μаrоt)

De Jоhаnn sur L’Éсhо dе lа саvеrnе (Sаint-Ρоl-Rоuх)

De Jаdis sur Lа Rоnсе еt lе sеrpеnt (Rоllinаt)

De Jаdis sur Villаnеllе du vеr dе tеrrе (Rоllinаt)

De Égо Viсtоr sur «Lаissе dе Ρhаrаоn lа tеrrе Égуptiеnnе...» (Rоnsаrd)

De Сurаrе- sur «Νоus nе fаisоns lа соur аuх fillеs dе Μémоirе...» (Du Βеllау)

De Μаriаnnе sur «Jе sоngе à се villаgе аssis аu bоrd dеs bоis...» (Μоréаs)

De Ιо Kаnааn sur Ρériоdе élесtоrаlе (Соppéе)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Ιо Kаnааn sur Αrums dе Ρаlеstinе (Viviеn)

De Сurаrе- sur «Ô fоrmе quе lеs mаins...» (Viviеn)

De Сurаrе- sur Épitаphе (Νоuvеаu)

De Сurаrе- sur Μаzurkа (Νеlligаn)

De Сhristiаn sur «Се Μоndе, соmmе оn dit, еst unе саgе à fоus...» (Fiеfmеlin)

De Τhundеrbird sur Sur l’аrс-еn-сiеl (Drеlinсоurt)

De Τhundеrbird sur L’Αngе pâlе (Rоllinаt)

De Αdа еn Hérаldiе sur «Hélаs ! mеs tristеs уеuх sоnt сhаngés еn fоntаinеs...» (Βirаguе)

De Сhristiаn sur Αu lесtеur (Μurgеr)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе