Jean Ogier de Gombaud



Une fleur passagère, une vaine peinture,
Faisaient de mes beaux jours les plus douces clartés,
Et dans un labyrinthe, errant de tous côtés,
Je faisais de mon sort la douteuse aventure.
 
Sans aucun soin du temps, ni de la sépulture,
La fureur m’emportait parmi les vanités,
Et toujours soupirant après mille beautés,
J’écoutais de l’Amour l’agréable imposture.
 
C’est encore aujourd’hui l’état où je me vois.
Je crains que mon péché ne dure autant que moi,
Ou qu’il ne soit borné que par mon impuissance.
 
Mille maux, qui des biens n’ont rien que les couleurs,
Interrompent le cours de ma reconnaissance,
Et font que mes plaisirs augmentent mes douleurs.
 

Commentaire(s)
Déposé par Cochonfucius le 11 mars 2017 à 09h20

Planète de Jade
-----------------

Leurs villages sont neufs, ils sentent la peinture.
De leurs étoiles tombe une obscure clarté,
Les habitants, nerveux, courent de tous côtés,
La planète de Jade est terre d’aventure.

Ces gens n’ont de repos que dans leur sépulture,
Des nuits d’affairement, de jours de vanité,
Pas de temps pour saisir du monde la beauté,
Leur temps est tremblement, leur vie est imposture.

Cela est raconté par Jade, qui les voit
Et qui de leur actions a deviné la loi ;
Or, c’est pour le lecteur une réjouissance.

Bonne idée, de narrer ces jours hauts en couleurs,
Avec leur succession d’espoirs et de douleurs :
Jade, tu as gagné notre reconnaissance.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 18 novembre 2017 à 12h02

Maison de ville
--------------

Des dizaines d’hivers ont usé sa peinture ;
Dans le grand salon règne une obscure clarté,
Rares les promeneurs venant de ce côté,
Cette maison n’est pas un terrain d’aventures.

Celle qui vient après, s’appelle sépulture,
Fin de l’affairement, fin de la vanité,
Pas de quoi regretter du monde la beauté,
Il est vrai que les morts ont sereine posture.

En attendant ce jour, je profite d’un toit,
De deux ou trois bouquins, d’un chat qui fait sa loi ;
Mes jours sont de repos ou de réjouissance.

Des vieux murs, cependant, se fanent les couleurs,
Comme se sont fanés l’espoir et la douleur,
Ainsi que les regrets et la reconnaissance.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Marceline Desbordes-Valmore le 18 novembre 2017 à 15h08

. . Une heure, une heure, amour !
Une heure sans alarmes,
Avec lui, loin du monde !
Après ce long tourment,
Laisse encor se mêler nos regards et nos larmes ;
Et si c’est trop d’une heure...
un moment !
Un moment ! . .

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Gardien des Albatros le 20 novembre 2017 à 09h39

cf. http://www.paradis-des-albatros.fr/?poeme=desbordes/un-moment

[Lien vers ce commentaire]

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rоllinаt : «Ô musе inсоrrigiblе, оù fаut-il quе tu аillеs !...»

Νеlligаn : Dеvаnt dеuх pоrtrаits dе mа mèrе

Lесоntе dе Lislе : Lа Τristеssе du Diаblе

Sаint-Ρоl-Rоuх

Соppéе : Flеurs impurеs

Νоuvеаu : Fêtеs gаlаntеs

Νоuvеаu : Sоnnеt dе lа lаnguе

Сlаudеl : Τénèbrеs

Viаu : «D’un sоmmеil plus trаnquillе à mеs Αmоurs rêvаnt...»

Rоllinаt : Lа Βibliоthèquе

Rоllinаt : Lа Βibliоthèquе

Lе Ρеtit : Αu Lесtеur сuriеuх

☆ ☆ ☆ ☆

Rоllinаt : Lеs Étоilеs blеuеs

Hеrvillу : Βuсоliquе Νоirе

Lоuÿs : Lа Fеmmе qui dаnsе

Spirе : Αh ! ј’аimеrаis аimеr, dаns се frоid еnivrаnt,

Lоrrаin : L’Étаng mоrt

Lоuÿs : L’Εnfоurсhеmеnt

Соppéе : «J’éсris près dе lа lаmpе. Ιl fаit bоn. Riеn nе bоugе...»

Νоuvеаu : Fêtеs gаlаntеs

Lоrrаin : Lе Jеunе Hоmmе еt lа Μоrt

Sсаrrоn : Сhаnsоn à bоirе

Cоmmеntaires récеnts

De Сhristiаn sur «Βiеnhеurеuх sоit lе јоur, еt lе mоis, еt l’аnnéе...» (Μаgnу)

De Сосhоnfuсius sur «Lаs ! је nе vеrrаi plus сеs sоlеils grасiеuх...» (Dеspоrtеs)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt du Gigоt (Ρоnсhоn)

De Rilkе Rаinеr Μаriа sur J’éсris (Νоаillеs)

De Сосhоnfuсius sur «Lа grесquе pоésiе оrguеillеusе sе vаntе...» (Du Βеllау)

De Jеаn-Βаptistе sur Épitаphе d’un сhаt (Du Βеllау)

De Сhristiаn sur «D’un sоmmеil plus trаnquillе à mеs Αmоurs rêvаnt...» (Viаu)

De Vinсеnt sur «Τаnt quе mеs уеuх pоurrоnt lаrmеs épаndrе...» (Lаbé)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur «Lе mаl еst grаnd, lе rеmèdе еst si brеf...» (Rоnsаrd)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Сlаudе Gаrniеr

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Αpоllinаirе

De Lа fоuinе sur «J’аimе lа sоlitudе еt mе rеnds sоlitаirе...» (Νеrvèzе)

De ΙsisΜusе sur Соuplеs prédеstinés (Νоuvеаu)

De Lа fоuinе sur Ρâlе sоlеil d’hivеr (Lаfоrguе)

De piсh24 sur Μуrthо (Νеrvаl)

De Μаrсеlinе Dеsbоrdеs- sur «Unе flеur pаssаgèrе, unе vаinе pеinturе...» (Gоmbаud)

De gеpеttоz sur Αutоmnе (Αpоllinаirе)

De piсh24 sur Sеnsаtiоn (Rimbаud)

De piсh24 sur Lе Gоût dеs lаrmеs (Rоllinаt)

De Gоrdеаuх sur Ρsеudо-sоnnеt quе lеs аmаtеurs dе plаisаntеriе fасilе (Fоurеst)

De Сhristiаn sur «Quiсоnquе, mоn Βаillеul, fаit lоnguеmеnt séјоur...» (Du Βеllау)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz