Paul Fort

Ballades Françaises, 1897


Le Diable dans la nuit

Le diable court dans la nuit avec des yeux d’ rubis, avec sa p’tite fourchette fait la chasse aux souris,

 

il en tue trois cent mille, les jette à l’abreuvoir, allume sa p’tite fourchette et fait cuire le potage,

 

il le fera manger aux amants malappris qui ne pensent qu’à rire et tout l’ jour se pourlichent,

 

et quand auront vomi leurs cœurs à l’abreuvoir, avec sa p’tite fourchette, il en fera des écuelles

 

qu’il attachera, toutes, à sa queue verdoyante pour faire du bruit, du bruit pendant les nuits d’orage.


©  

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 27 mars 2018 à 18h09

Dans le manoir de pourpre
-------------------------------

En ce manoir de pourpre est un diable frugal
Mangeant des grains de blé avec une fourchette ;
Et quand il n’en a plus, sa grand-mère en achète,
Ce blé dont les souris, souvent, font leur régal.

Il poursuit les souris pour pillage illégal,
Il envisage aussi d’en faire des brochettes.
Mais les rongeurs, prudents, restent dans leurs cachettes,
On peut les menacer, cela leur est égal.

Le démon veut manger de vaillants petits coeurs,
Les coeurs des amoureux dont les regards moqueurs
Le narguent chaque fois qu’il boit à la fontaine ;

Ces charmants tourtereaux sont amusés de voir
Un seigneur infernal user d’un abreuvoir,
Un seigneur ? pas vraiment, juste un croquemitaine.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 7 décembre 2018 à 22h33

Manoir de l’indigent.
---------------------

Lui qui vit dans le manque, il se prétend frugal ;
Il eut pourtant, jadis, un bon coup de fourchette,
Mais, ne possédant pas un talent qu’on achète,
Néglige désormais ce qui fut son régal.

Et puis quoi ! se priver, ce n’est rien d’illégal,
Même la mie de pain fait de bonnes brochettes ;
Je ne veux pas sortir mes sous de leur cachette,
Appelez-moi radin, cela m’est bien égal.

Ce seigneur misérable est un homme de coeur,
Loin de la vanité, loin des propos moqueurs,
Chaque soir il relit les mots de La Fontaine,

Car ce livre est un monde, et l’on y peut bien voir
Combien le savetier, citoyen sans avoir,
Se satisfait de toi, providence incertaine !

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 25 novembre 2022 à 11h17

Diable invisible
------------

Le diable transparent récite un madrigal,
Il veut gagner le coeur de la chèvre Blanchette ;
Il rêve qu’ils pourront mêler leurs barbichettes
Dans une imitation de bonheur conjugal.

Elle ne voudra pas d’un rapport illégal,
Car son âme n’est pas de celles qu’on achète ;
Elle aimerait plutôt trouver une cachette,
(En ville ou dans les bois, cela lui est égal).

Au vieux bouc elle doit accorder ses faveurs ;
S’il éloigne le diable, il sera son sauveur,
Mais d’un pareil combat, l’issue est incertaine.

Ou bien, si le démon se laissait émouvoir,
Chacun serait content de lui dire au revoir,
Surtout s’il s’en allait vers des contrées lointaines.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Εlskаmp : «J’аi tristе d’unе villе еn bоis...»

Frаnсе : Sоnnеt : «Εllе а dеs уеuх d’асiеr ; sеs сhеvеuх nоirs еt lоurds...»

Rасаn : Stаnсеs sur lа rеtrаitе

Rасаn : Stаnсеs sur lа rеtrаitе

Rimbаud : Sоlеil еt сhаir

Jеаn Dоminiquе

Αpоllinаirе : «Μоn аiméе аdоréе аvаnt quе је m’еn аillе...»

Βаudеlаirе : Lе Μоrt јоуеuх

☆ ☆ ☆ ☆

Νоuvеаu : Εn fоrêt

Viviеn : Sоnnеt : «J’аimе lа bоuе humidе еt tristе оù sе rеflètе...»

Vеrhаеrеn : Lе Ρаssеur d’еаu

Hugо : Lа Сhаnsоn d’Hасquоil lе mаrin

Cоmmеntaires récеnts

De Βib lа bаlеinе sur À unе mуstériеusе (Rоllinаt)

De Сосhоnfuсius sur Lеs Étоilеs blеuеs (Rоllinаt)

De Сосhоnfuсius sur À Ιris, qui mаngеаit оrdinаirеmеnt dеs flеurs (Lе Ρауs)

De Сосhоnfuсius sur «Μаdаmе, vоus аvеz јеunеssе аvес bеаuté...» (Sаintе-Βеuvе)

De Сurаrе- sur L’Αngе (Lоuÿs)

De Αlbаtrосе sur «Dоuсе plаgе оù nаquit mоn âmе...» (Τоulеt)

De Τhundеrbird sur Unе flаmmе (Соrаn)

De Ιо Kаnааn sur Sur lа Сrоiх dе nоtrе Sеignеur — Sа Саusе (Drеlinсоurt)

De Rаtzingеr sur Lа Соmplаintе dе Μоnsiеur Βеnоit (Frаnс-Νоhаin)

De Сurаrе- sur À Μ. Α. Τ. : «Αinsi, mоn сhеr аmi, vоus аllеz dоnс pаrtir !...» (Μussеt)

De Gеf sur Villеs : «Се sоnt dеs villеs !...» (Rimbаud)

De Jаdis sur Τаblеаu (Сrоs)

De Βibоsаurе sur À Αlf. Τ. : «Qu’il еst dоuх d’êtrе аu mоndе, еt quеl biеn quе lа viе !...» (Μussеt)

De Βоurg sur «Lоngtеmps si ј’аi dеmеuré sеul...» (Τоulеt)

De nоn sur Vеrlаinе

De Jаdis sur Épigrаmmе d’аmоur sur sоn nоm (Αubеspinе)

De Jаdis sur Un hоmmе (Fоurеst)

De Сurаrе- sur Lеs Rеmоrds (Lоuÿs)

De Ιsis Μusе sur Lа grоssе dаmе сhаntе... (Ρеllеrin)

De Dаmе dе flаmmе sur Сhаnsоn dе lа mélаnсоliе (Fоrt)

De Μiсhеl sur L’Hоrlоgе : «Lеs Сhinоis vоiеnt l’hеurе dаns l’œil dеs сhаts...» (Βаudеlаirе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе