André Mage de Fiefmelin



 
Heureux port où j’aspire en ce bas navigage,
Mon Nord, ma Tramontane, et saint phare des Saints,
Doux vent de ma nacelle errant ès flots mondains,
Seule fin de ma vie au terrestre voyage :
 
Mon bien, mon heur, mon tout, mon Dieu que mon langage
Ne put bien exprimer en ses termes humains,
Tu es le seul que j’aime, honore, sens et crains :
Et ne ferai jamais à d’autres Dieux hommage.
 
Le temps qui tout nous ôte et l’oubli, et le sort,
L’ennui, l’impatience, et le mal, et la mort
N’ôteront de mon cœur ton amour et ta crainte.
 
La mer sera sans eaux, le soleil sans clarté,
Sans ténèbres les nuits, et sans chaleur l’Été
Devant que d’autre Saint mon âme soit atteinte.
 



Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 8 octobre 2015 à 11h21

Trois tiges de sable
------------------------

Trois tiges surgissant dans un monde sauvage
Forment dans le décor un symbole incertain ;
Sont-ce trois mâts de nef sur l’océan lointain,
Partant pour un paisible et surprenant voyage,

Ou bien, serait-ce un code, un ténébreux langage
Inventé par un sage et facétieux humain,
Un noir signe tracé sur de blancs parchemins
Pour rendre à la noblesse un éternel hommage ?

Un talisman idoine à conjurer le sort,
Un mot pour se nommer, au mépris de la mort,
Un paraphe établi pour effacer la crainte ?

De l’emblème sacré devinant la clarté,
Le rhapsode lui trouve un air de vérité
Dont son âme d’esthète est plaisamment atteinte.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 24 mars 2019 à 12h54

Alpha Camelopardalis
------------------------

L’étoile est escortée de planètes sauvages
Aux chétifs habitants, de leur sort incertains ;
Je ne sais presque rien de ces astres lointains,
Mais se rendre auprès d’eux serait un beau voyage.

Pline a dit qu’on y parle un ténébreux langage
N’ayant aucun rapport avec ceux des humains ;
Il écrivit cela sur un long parchemin,
Ce savant de jadis auquel je rends hommage.

La troisième planète a des jeteurs de sorts
Auprès des vieux tombeaux disant «Debout les morts»,
Le prêtre de ces lieux les contemple avec crainte.

L’étoile au long du jour diffuse sa clarté
Dont ils sont, tous ces morts, un peu réconfortés :
Les sorts à leur repos ne portent plus atteinte.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 26 octobre 2021 à 12h27

Monstre vénérable
---------

Très bizarre d’aspect mais pas vraiment sauvage,
Il semble accommodant, mais ce n’est pas certain ;
Il arpente le fond des océans lointains,
Sans pourtant se lancer vraiment dans un voyage.

Il raconte sa vie en un obscur langage
À chaque fois qu’il peut rencontrer des humains ;
Car il aime avec eux faire un bout de chemin
Sans jamais se charger d’inutiles bagages.

Il affirme qu’il est satisfait de son sort,
Rien ne lui a jamais demandé trop d’efforts ;
Nul ne lui imposa de charge ni d’astreinte.

Aimant des fonds marins la subtile clarté,
Il pense qu’il ne va jamais les déserter,
Car en ces profondeurs il peut vivre sans crainte.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 8 novembre 2022 à 11h39

Epsilon Camelopardalis
------------

La sixième planète abrite un très vieux mage,
Lequel, sur ses vieux jours, devient un plaisantin ;
Il fut moine, pourtant, dans un passé lointain,
Mais il s’est défroqué, ce qui n’est pas dommage.

Il aime déchiffrer de multiples langages,
Mais les plus amusants sont bien ceux des humains ;
La plupart ont perdu leur sagesse en chemin,
Un délire étonnant désormais s’en dégage.

Sa planète est jolie, mais c’est un astre mort,
Ce savant reste seul avec son athanor ;
Il tâche de gérer des ressources restreintes.

Son étoile toujours lui donne sa clarté,
Donc, il se dit qu’il n’est pas temps de déserter ;
Il voit venir sa fin, sans éprouver de crainte.

[Lien vers ce commentaire]


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Μussеt : À Μаdеmоisеllе ***

Αutrаn : Un début

Fоurеst : Un hоmmе

Αutrаn : Εugéniе dе Guérin

Sаint-Ρоl-Rоuх : Lа Саrаfе d’еаu purе

Μilоsz : Sуmphоniе dе nоvеmbrе

Jаmmеs : Guаdаlupе dе Αlсаrаz

Νеrvаl : Vеrs dоrés

Hugо : Sаisоn dеs sеmаillеs — Lе Sоir

Βirаguе : «Un pоil blоnd еnlасé dе pеrlеs à l’еntоur...»

☆ ☆ ☆ ☆

Lа Fоntаinе : Lе Viеillаrd еt l’Ânе

Μаrоt : Αu rоi dе Νаvаrrе : «Μоn sесоnd Rоi, ј’аi unе hаquеnéе...»

Sаint-Ρаvin : À un sоt аbbé dе quаlité

Rоnsаrd : «Μignоnnе, lеvеz-vоus, vоus êtеs pаrеssеusе...»

Lа Villе dе Μirmоnt : «Jе suis né dаns un pоrt еt dеpuis mоn еnfаnсе...»

Μаrоt : À Αntоinе : «Si tu еs pаuvrе...»

Fоurеst : Jаrdins d’аutоmnе

Jаmmеs : Αvес tоn pаrаpluiе

Саrсо : Ιntériеur : «Dеs vоуоus étеints pаr lа nосе...»

Rоnsаrd : «Jе vоуаis, mе соuсhаnt, s’étеindrе unе сhаndеllе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сurаrе- sur Un début (Αutrаn)

De Сосhоnfuсius sur Un hоmmе (Fоurеst)

De Сосhоnfuсius sur À un sоt аbbé dе quаlité (Sаint-Ρаvin)

De Сосhоnfuсius sur Lе Μоussе (Соrbièrе)

De Ιsis Μusе sur Lа grоssе dаmе сhаntе... (Ρеllеrin)

De Сurаrе- sur «Si ј’étаis dаns un bоis pоursuivi d’un liоn...» (Viаu)

De Dаmе dе flаmmе sur Сhаnsоn dе lа mélаnсоliе (Fоrt)

De Сurаrе- sur «Соmtе, qui nе fis оnс соmptе dе lа grаndеur...» (Du Βеllау)

De Jаdis sur «Lе brоuillаrd indоlеnt dе l’аutоmnе еst épаrs.....» (Rоdеnbасh)

De Μiсhеl sur L’Hоrlоgе : «Lеs Сhinоis vоiеnt l’hеurе dаns l’œil dеs сhаts...» (Βаudеlаirе)

De Xi’аn sur Lе Μаuvаis Μоinе (Βаudеlаirе)

De Xi’Αn sur Εn Αrlеs. (Τоulеt)

De Rоgеr СΟURΤΟΙS sur Villе dе Frаnсе (Régniеr)

De Vinсеnt sur «Jе vоudrаis, si mа viе étаit еnсоrе à fаirе...» (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Lа Fоliе (Rоllinаt)

De Jаnus- sur «Сеrtаin аbbé sе mаnuélisаit...» (Rоussеаu)

De Jаdis sur «Vоtrе têtе rеssеmblе аu mаrmоusеt d’un sistrе...» (Sigоgnе)

De Сосhоnfuсius sur «Се rusé Саlаbrаis tоut viсе, quеl qu’il sоit...» (Du Βеllау)

De Ρаsquеlin sur «Τu gаrdеs dаns tеs уеuх lа vоlupté dеs nuits...» (Viviеn)

De Сhristiаn sur «Ô Ρèrе dоnt јаdis lеs mаins industriеusеs...» (Lа Сеppèdе)

De Ιо Kаnааn sur «Соmmе lе mаriniеr, quе lе сruеl оrаgе...» (Du Βеllау)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz