Max Elskamp

Enluminures, 1898


              III             
Et c’est Lui, comme un matelot


 
Et c’est Lui, comme un matelot,
et c’est lui, qu’on n’attendait plus,
et c’est lui, comme un matelot,
qui s’en revient les bras tendus
 
pour baiser ceux qu’ils a connus,
rire à ceux qu’il n’a jamais vus,
et c’est lui, comme un matelot,
qui s’en revient le sac au dos.
 
Or, bonnes heures, bonnes heures,
laissez alors choir vos tricots,
or, bonnes heures, bonnes heures,
endormez-vous jusqu’à tantôt :
 
il fait si chaud dans vos demeures
et c’est fête de si bon cœur !
Mais, partances aux mâts d’en haut,
voici s’agiter les vaisseaux,
 
et c’est Lui, comme un matelot,
qui, vides les pots, partira,
et c’est lui comme un matelot,
et Dieu sait quand il reviendra.
 

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 

Mоn flоrilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agоra

Évаluations récеntes

Νеrvаl : Dеlfiса

Gilkin : Stеrсоrаirеs

Dеspоrtеs : «Μаrсhаnds, qui rесhеrсhеz tоut lе rivаgе mаurе...»

Τеnаnt dе Lа Τоur : Lа Μоrt d’un сhаt

Fоurеst : Lе Dоigt dе Diеu

Rоnsаrd : «Μаriе, vоus аvеz lа јоuе аussi vеrmеillе...»

Lа Villе dе Μirmоnt : «Εn vоуаnt lеurs frоnts...»

Dufrénоу : L’Αmоur

Rеvеrdу : Lа Sаvеur du réеl

Μаllаrmé : Rеmémоrаtiоn d’Αmis bеlgеs

Βоurgеt : Βеаu Sоir

Lесоntе dе Lislе : Lе Ρаrfum impérissаblе

Hugо : «Dеmаin, dès l’аubе, à l’hеurе оù blаnсhit lа саmpаgnе...»

Du Βеllау : «Hеurеuх qui, соmmе Ulуssе, а fаit un bеаu vоуаgе...»

Βаudеlаirе : L’Hоmmе еt lа Μеr

Hugо : «Αh ! vоus vоulеz lа lunе...»

Hugо : «Jеаnnе sоngеаit, sur l’hеrbе аssisе...»

Hugо : Μаriéе еt mèrе

Βаudеlаirе : L’Αlbаtrоs

Rimbаud : Lе Dоrmеur du vаl

Cоmmеntaires récеnts

De аdаrа sur Αnnе, pаr јеu, mе јеtа dе lа nеigе (Μаrоt)

De Αnniсk Τirасhе sur Сhаnt dе l’hоnnеur (Αpоllinаirе)

De Сосhоnfuсius sur Lеs Сhiffоnniеrs (Μusеlli)

De Сосhоnfuсius sur «Μаrсhаnds, qui rесhеrсhеz tоut lе rivаgе mаurе...» (Dеspоrtеs)

De Сосhоnfuсius sur «Sеignеur, је nе sаurаis rеgаrdеr d’un bоn œil...» (Du Βеllау)

De Сhristiаn sur Lе Rеtоur dе Jésus (Riсtus)

De Ρiссоz sur Élоа, оu Lа Sœur dеs Αngеs (Vignу)

De Сhristiаn sur Sоnnеt : «Lеs sаphirs durs еt frоids, vоilés pаr lа buéе...» (Сrоs)

De Сhristiаn sur Hérоdiаdе (Μаllаrmé)

De dоmаhе sur Lе Dit du pаuvrе viеuх (Fоrt)

De sur

De Соupé sur Сôtе d’Αzur — Νiсе (Lеvеу)

De Gédélе sur Μаriе Νоël

De осеаnе sur Éсrit sur lа plinthе d’un bаs-rеliеf аntiquе (Hugо)

De inсоnu56 sur Αu bоrd dе l’еаu vеrtе (Jаmmеs)

De flоriаnе sur À Αlf. Τ. : «Qu’il еst dоuх d’êtrе аu mоndе, еt quеl biеn quе lа viе !...» (Μussеt)

De Sоniа Lipszус sur Αu Rоi, pоur аvоir été dérоbé (Μаrоt)

De miss67 sur Dоulеur (Lоzеаu)

De bеnсid sur Sсаrbо : «Οh ! quе dе fоis је l’аi еntеndu еt vu...» (Βеrtrаnd)

De Rоbinsоn sur Сhаnsоn dе fоu : «Сеlui qui n’а riеn dit...» (Vеrhаеrеn)

De pаpillоn du sоir sur Ρrièrе pоur аvоir lа fоi dаns lа fоrêt (Jаmmеs)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Сe sitе

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn