Max Elskamp

Six chansons de pauvre homme pour célébrer la semaine de Flandre, 1892


I
Celle du lundi


 
Et prime en joies, et tout béni,
Gens de chez moi, voici Lundi :
 
Messes sonnant, cloches en tête,
Avec leurs voix qui disent fête,
 
Et le soleil après, et puis
Ceux des outils tout beaux d’habits.
 
Mais lors, chôment les établis,
Et suivant la mode d’ici,
 
Avec les vœux qu’on se souhaite,
Les apprentis chantez la quête ;
 
Puis préparez, comme aux dimanches,
Pour tous les saints leurs robes blanches,
 
Car dès aube, tout en sueur,
Voici saint Arnold des brasseurs
 
Cherchant saint Jude avec ses hommes,
Pour s’aller jouer à la paume.
 
Or place alors, sur le marché,
Maraîchères et maraîchers,
 
Car aujourd’hui ceux de saint Blaise
Pour le palet veulent leurs aises,
 
Tandis qu’ayant perdu leur roi,
S’en vont, les bras longs, ceux d’Éloi
 
Montrer à tous, faute de gloire,
Comment forgerons savent boire
 
Et garder pour eux le bon droit
Aussi bien au jacquet qu’à l’oie.
 
Mais lors c’est votre heure, aubergistes,
Et que saint Riquier vous assite,
 
Et soif aidant lundi de mai,
S’accomplissent tous vos souhaits ;
 
Puis mendiants que Job patronne,
Salut ! et plaies pansées d’aumônes,
 
Quant à nous, ceux de Sébastien,
Nous partons au joyeux jardin
 
Tirer, puisqu’aujourd’hui c’est fête,
Le papegai à l’arbalète,
 
Laissant bouder à mauvais vin
Ceux de Crépin seuls en leur coin.
 

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rimbаud : Βаl dеs Ρеndus

Εrik Sаtiе

Lаbé : «Τоut аussitôt quе је соmmеnсе à prеndrе...»

Соppéе : «Sеptеmbrе аu сiеl légеr tасhé dе сеrfs-vоlаnts...»

Sаtiе : Lа Ρêсhе

Vеrlаinе : «Lе сiеl еst, pаr-dеssus lе tоit...»

Τоulеt : «Сеttе frаîсhеur du sоir...»

Lаfоrguе : Соmplаintе du fœtus dе pоètе

Lаfоrguе : Соmplаintе dе l’оubli dеs mоrts

☆ ☆ ☆ ☆

Ghil : Lеs Yеuх dе l’аïеulе

Sсhwоb : Βоuts rimés

Du Βеllау : «Jе nе tе priе pаs dе lirе mеs éсrits...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Si vоus vоуiеz mоn сœur аinsi quе mоn visаgе...» (Αubigné)

De Τhundеrbird sur «Ρrélаt, à qui lеs сiеuх се bоnhеur оnt dоnné...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur «Sаgеssе d’un Lоuis Rасinе, је t’еnviе...» (Vеrlаinе)

De Gаrdеur dе саnаrds sur Vuе (Vаlérу)

De Сосhоnfuсius sur Lа pаssе (Sеgаlеn)

De Τhundеrbird sur «Dеpuis quе ј’аi lаissé mоn nаturеl séјоur...» (Du Βеllау)

De lасоtе sur «Εn un pеtit еsquif épеrdu, mаlhеurеuх...» (Αubigné)

De Τhundеrbird sur Fin d’еmpirе (Sаmаin)

De Vinсеnt sur «Gоrdеs, ј’аi еn hоrrеur un viеillаrd viсiеuх...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur Lе Βibliоphilе (Βеrtrаnd)

De Vinсеnt sur «Qui а nоmbré, quаnd l’аstrе, qui plus luit...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur «Vоуоns, d’оù viеnt lе vеrbе ?...» (Hugо)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сurаrе- sur Сhаnsоn : «Lе bаtеаu sеntаit lе thé...» (Dоminiquе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sisinа (Βаudеlаirе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sоnnеt аu Lесtеur (Μussеt)

De јоh.lisа sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе