Max Elskamp


Ad finem


 
À présent ici,
Noue-la ton écharpe,
C’est le vent, la pluie,
Tu n’as plus vingt ans,
 
Tes cheveux sont blancs
Et grise ta barbe,
Et voici la vie
Dont tu te déprends,
 
Plus rien ne t’attend
Dans les jours qui viennent,
Et choses anciennes
Qui ont fait leur temps,
 
Tu portes ton cœur
Et sans te leurrer,
Du jour ou de l’heure
Qui meurt ou qui naît.
 
Âme en toi qui sait,
Est-ce la sagesse ?
Est-ce la tristesse ?
Ou bien le regret ?
 
Âme en toi qui sait
Ce que vie apporte
Dans des heures mortes
Ni tristes, ni gaies,
 
C’est lumière aux cieux
Autrement qui luit,
Que dans les jours bleus
Jadis de ta vie,
 
Et monde changé,
Rues où tu t’en vas
Comme un étranger
En cherchant ta voie.
 
Pourtant de chez toi,
Maisons, toits, fumées,
Dans l’air que l’on voit
Sous le ciel monter,
 
Navires là-bas,
Leurs vergues croisées,
Qui dressent leurs mâts
Guidons arborés,
 
Choses dans tes yeux
Qui ont navigué,
Dans les jours heureux,
Des mois, des années,
 
Et que tu as sues,
Que tu as aimées,
Est-ce en ton oubli
Qu’elles sont entrées ?
 
Non, tu as vieilli,
Et las ! tu le sais,
Non tu as subi,
Mais rien n’a changé,
 
Dans l’amour en elles,
Jadis éprouvé,
Où tu trouvais ailes
Et dans tout les temps,
 
Il n’en est ici
Qu’ainsi qu’en la vie,
Où c’est du présent
Que meurt le passé.
 

La Chanson de la rue Saint-Paul, 1922

Commentaire (s)

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Τоulеt : «Сеttе frаîсhеur du sоir...»

Lаfоrguе : Соmplаintе dе l’оubli dеs mоrts

Lаfоrguе : Соmplаintе du fœtus dе pоètе

Lа Villе dе Μirmоnt : «Lоrsquе је t’аi соnnuе аuх Îlеs dе lа Sоndе...»

Ρоnсhоn : Ρаrtiе dе сhаssе

Jаmmеs : Lеs Νègrеs

☆ ☆ ☆ ☆

Du Βеllау : «Jе nе tе priе pаs dе lirе mеs éсrits...»

Viviеn : «Ρаrlе-mоi, dе tа vоiх pаrеillе à l’еаu соurаntе...»

Ρоnсhоn : Сhаnsоn dе printеmps

Hеrvillу : Βuсоliquе Νоirе

Νоuvеаu : Αu muséе dеs аntiquеs

Hеrvillу : Sur lеs bоrds du Sаubаt

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Rаgеs dе Сésаrs (Rimbаud)

De Сосhоnfuсius sur «Jе mе fеrаi sаvаnt еn lа philоsоphiе...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur Lе Сhеvriеr (Hеrеdiа)

De Vinсеnt sur Élоgе à lа јеunе fillе (Sеgаlеn)

De Dupаnlоup sur Ρаrtiе dе сhаssе (Ρоnсhоn)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сurаrе- sur Сhаnsоn : «Lе bаtеаu sеntаit lе thé...» (Dоminiquе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sisinа (Βаudеlаirе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sоnnеt аu Lесtеur (Μussеt)

De Τhundеrbird sur Sur un tоmbеаu (Τristаn L'Hеrmitе)

De Сurаrе- sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

De Εsprit dе сеllе sur Ρоur un аmi (Sаintе-Βеuvе)

De Lеwis Ρ. Shаnks sur Lе Μаuvаis Μоinе (Βаudеlаirе)

De Lilith sur Τhérаpеutiquе (Μénаrd)

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

De Quеlсаin sur «Dаphné sе vit еn lаuriеr соnvеrtiе...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе