Max Elskamp

Chansons désabusées



 
À présent c’est la nuit qui tombe,
La nuit qui vient, tout qui se tait,
 
Et les hommes comme en la tombe,
Au sommeil doux qui trouvent paix ;
 
Et gris, c’est le seuil de ta porte
Où ton rêve s’est enlisé,
 
Dans la poussière, qu’on rapporte
Du chemin où l’on a marché.
 
Toi qui t’en fus du sud au nord
Dits aux étoiles des boussoles,
 
Où c’est clartés, où vent qui mord,
Et vie qui rit ou se désole ;
 
Toi du couchant ou du levant,
Qui as su ciel rouge ou ciel blanc,
 
Et cœur aimant, dur, ou fermé,
Suivant la voie t’en es allé,
 
Toi alors, et qui as vécu
Comme un matelot ta vie nue,
 
Et puis après étant rentré
Qui n’a, las ! pas su l’oublier. —
 
Or toi qui as connu les glaces
Comme aussi les étés élus,
 
Sous des ciels où soleil fait face
Au monde dans l’or étendu,
 
Sables chauds où tu as marché,
Îles bleues que tu as touchées,
 
Sentant le parfum des fruits mûrs,
Le récif et la chair pâmée ;
 
Puis monde aussi dans la froidure
Où des eaux, gel, faisant rochers,
 
Avec du vent dans la figure
C’est la nuit que tu as trouvée,
 
Si loin du port ou de la paix
Que tu étais allé chercher. —
 
Musiques des jours que tu sais
Sur la voie que tu as suivie,
 
Dont ton âme est lasse aujourd’hui
Pour les avoir trop écoutées,
 
Heures qui ourdissent leur trame
Et nous prennent dans leurs filets.
 
Hommes qui passent ou bien femmes
Dont on a désir ou regret ;
 
Et là-bas dans tes jours vécus
En le rêve auquel tu as cru,
 
Routes au loin que tu as faites
Pour n’essuyer que des défaites,
 
Sans en trouver la raison nette,
Ou que tu en aies rien conclu ;
 
Vérité pourtant, mais amère,
Dans ton cœur ici qui s’avère,
 
Choses alors touchées du doigt
Pour retrouver un peu de foi,
 
Dans le concret et le réel,
Mais pourtant autres qu’on les croit,
 
Il n’en fut en toi, comme en elles,
Qu’illusion qu’on porte en soi,
 
Comme au fond des puits l’eau qu’on voit
N’est bleue que des reflets du ciel.
 

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Τоulеt : «Gérоntе d’unе аutrе Ιsаbеllе...»

Vоiturе : «Μа fоi, с’еst fаit...»

Τоulеt : Сhеvаuх dе bоis.

Τоulеt : «Се n’еst pаs drôlе dе mоurir...»

Μénаrd : Βlаnсhе

Hugо : «Jеunеs gеns, prеnеz gаrdе аuх сhоsеs quе vоus ditеs...»

Μаrtinеt : Τu vаs tе bаttrе...

Jаmmеs : Ιl vа nеigеr

Τristаn L’Hеrmitе : Ρоlуphèmе еn furiе

Vеrlаinе : «Μêmе quаnd tu nе bаndеs pаs...»

☆ ☆ ☆ ☆

Rоnsаrd : «Αfin qu’à tоut јаmаis dе sièсlе еn sièсlе vivе...»

Lаfоrguе : L’Îlе

Frаnс-Νоhаin : Ρауsаgе dе nеigе

Frаnс-Νоhаin : Βеrсеusе оbsсènе

Βruаnt : Сrânеusе

Fоurеst : Αndrоmаquе

Αpоllinаirе : Lа Νuit d’аvril 1915

Lоuÿs : Αmbitiоn

Μénаrd : Τhébаïdе

Соppéе : Sоnnеt dit pаr l’аutеur аu 3е bаnquеt dе Lа Ρlumе

Cоmmеntaires récеnts

De Εsprit dе сеllе sur Sœur équivоquе (Sеgаlеn)

De Сосhоnfuсius sur «Dès quе се Diеu...» (Jоdеllе)

De Сосhоnfuсius sur Lе Rhin (Μussеt)

De Сосhоnfuсius sur Τhébаïdе (Μénаrd)

De Сhristiаn sur L’ânе étаit pеtit (Jаmmеs)

De Сhristiаn sur Rimbаud

De Gаrdiеn dеs оiеs sur Μоn tеstаmеnt (Ρirоn)

De Εsprit dе сеllе sur Μаriа Gаrсiа (Βаnvillе)

De Сurаrе- sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De mаuguеg sur «Ιl plеut sur lа mеr, lеntеmеnt...» (Hаrаuсоurt)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur «Соmbiеn quе tоn Μаgnу аit lа plumе si bоnnе...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur Féеriе (Vаlérу)

De Сurаrе- sur «Jе vоus еnvоiе un bоuquеt...» (Rоnsаrd)

De Vinсеnt sur «Dе vоtrе Diаnеt (dе vоtrе nоm ј’аppеllе...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur «Βеl аlbâtrе vivаnt qu’un fin сrêpе nоus сасhе...» (Lа Rоquе)

De Hоrаtius Flассus sur Αriаnе (Hеrеdiа)

De Ιо Kаnааn sur «Ô qu’hеurеuх еst сеlui qui pеut pаssеr sоn âgе...» (Du Βеllау)

De lасоtе sur D’un bоuquеt d’œillеts gris еt rоugеs (Sаint-Gеlаis)

De Gаrdеur dе саnаrds sur Βаllаdе dеs Εnfаnts sаns sоuсi (Glаtignу)

De Τhundеrbird sur «Ρrélаt, à qui lеs сiеuх се bоnhеur оnt dоnné...» (Du Βеllау)

De Gаrdеur dе саnаrds sur Vuе (Vаlérу)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе