Philippe Desportes



Qu’on m’arrache le cœur, qu’on me fasse endurer
Le feu, le fer, la roue, et tout autre supplice,
Que l’ire des tyrans dessus moi s’assouvisse,
Je pourrai tout souffrir sans gémir ni pleurer.
 
Mais qu’on veuille en vivant de moi me séparer,
M’ôter ma propre forme, et par tant d’injustice
Vouloir que sans mourir de vous je me bannisse,
On ne saurait, Madame, il ne faut l’espérer.
 
En dépit des jaloux, partout je vous veux suivre ;
S’ils machinent ma mort, je suis si las de vivre,
Qu’autre bien désormais n’est de moi souhaité.
 
Je bénirai la main qui sera ma meurtrière,
Et l’heure de ma fin sera l’heure première
Que de quelque repos çà-bas j’aurai goûté.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 12 mars 2018 à 12h13

Ambimulet de gueules
-------------------------

C’est un ambimulet qui peut tout endurer ;
Car le travail pour lui n’est jamais un supplice,
Et son désir non plus, pourvu qu’il s’assouvisse,
Et son maître jamais ne l’entendit pleurer.

Sans doute, il ne voudra jamais s’en séparer,
Perdre un tel compagnon serait une injustice ;
L’homme, s’il advenait qu’un seigneur le bannisse,
Emmènerait la bête, il s’y est préparé.

Car la route pour deux serait meilleure à suivre ;
Et qu’importe un logis, l’essentiel est de vivre,
Vraiment, peu d’autres biens sont par eux souhaités.

Dans la même atmosphère et la même lumière,
Ils s’en iront quérir l’innocence première,
Saveur que leur seigneur n’a jamais su goûter.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Karl Boldair le 22 août 2022 à 15h18

Le forban littéraire :
-------------------------
Combien d’années encore allons-nous endurer
Le pastiche, mué en perfide supplice ?
Qu’avons-nous fait au Ciel, pour que Dieu nous punisse
D’un millier de sonnets ennuyeux à pleurer ?

Chassons donc l’imposteur, qui nous fait soupirer !
Plus d’un s’estimera heureux qu’on le bannisse
Car, oui, l’éloignement nous rendrait la Justice...
Un présage apparait, qui nous dit d’espérer.

Ces bluettes, alors (qu’il s’obstine à poursuivre)
Lui coûteront l’exil, poète-bateau ivre !
Et le feront errer sur un flot tourmenté.

Consentons, s’il le faut, qu’une main meurtrière
Puisse accomplir le vœu, exaucer la prière :
De savoir, pour de bon, l’épigone absenté.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Curare- le 22 août 2022 à 19h39

’Je bénirai la main qui sera ma meurtrière,
Et l’heure de ma fin sera l’heure première
Que de quelque repos çà-bas j’aurai goûté.’

Pourquoi il est bancal ce tercet Christian ?

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Io Kanaan le 23 août 2022 à 09h14

« meurtrière » est en deux syllabes
(comme «derrière ») par synérèse
(contraire de la diérèse).

https://fr.wiktionary.org/wiki/syn%C3%A9r%C3%A8se

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Curare- le 23 août 2022 à 12h40

Merci chercheur de lumière !

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Vеrlаinе : Lе Μоnstrе

Τhаlу : L’Îlе lоintаinе

Jаmmеs : ΑLΕXΑΝDRΕ DΕ RUСHΕΝFLΕUR (frаgmеnt)

Ρizаn : «À qui dirа-t-еllе sа pеinе...»

Sаint-Αmаnt : «Jе viеns dе rесеvоir unе bеllе missivе...»

Αubеspinе : Lе luth

Rасаn : Stаnсеs sur lа rеtrаitе

Du Βеllау : «Ô Ρrisоn dоuсе, оù саptif је dеmеurе...»

☆ ☆ ☆ ☆

Βаïf : «Rоssignоl аmоurеuх, qui dаns сеttе rаméе...»

Μаrbеuf : «Βеаuх уеuх оù luisеz-vоus, mеs sоlеils quе ј’аdоrе...»

Viviеn : «Τu gаrdеs dаns tеs уеuх lа vоlupté dеs nuits...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Сеlui qui d’аmitié а viоlé lа lоi...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur Lе Τаngо (Sаtiе)

De Сосhоnfuсius sur Lеs Grеniеrs (Vеrhаеrеn)

De Jаdis sur «Vоtrе têtе rеssеmblе аu mаrmоusеt d’un sistrе...» (Sigоgnе)

De Jаdis sur «Jе viеns dе rесеvоir unе bеllе missivе...» (Sаint-Αmаnt)

De Jаdis sur Sur quеlquеs mаuvаisеs mаnièrеs dе pаrlеr (Μаrоt)

De Сосhоnfuсius sur «Се rusé Саlаbrаis tоut viсе, quеl qu’il sоit...» (Du Βеllау)

De Ρаsquеlin sur «Τu gаrdеs dаns tеs уеuх lа vоlupté dеs nuits...» (Viviеn)

De Сurаrе- sur Lе Dоnјоn (Rоllinаt)

De Сhristiаn sur «Ô Ρèrе dоnt јаdis lеs mаins industriеusеs...» (Lа Сеppèdе)

De Ιо Kаnааn sur «Соmmе lе mаriniеr, quе lе сruеl оrаgе...» (Du Βеllау)

De Ιо Kаnааn sur «Ô Ρrisоn dоuсе, оù саptif је dеmеurе...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur «Rоssignоl, rоi dеs bоis, vоus, tоurtrе sоlitаirе...» (Ρаssеrаt)

De Xi’Αn sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Αlех Sаndrin sur «Μаrаud, qui n’еs mаrаud quе dе nоm sеulеmеnt...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur «Qu’оn m’аrrасhе lе сœur, qu’оn mе fаssе еndurеr...» (Dеspоrtеs)

De Сrасhеtоnmuсus sur «Si pаr pеinе еt suеur еt pаr fidélité...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Lа Μusе Vénаlе (Βаudеlаirе)

De Сésаr Βistruklа sur «Lеs еsсаdrоns аilés du сélеstе pоurpris...» (Lа Сеppèdе)

De Соnсоurs Lépinе sur L’Égоïstе (Sсhwоb)

De Xi’аn sur Lа Μоrt еt lе Μаlhеurеuх. Lа Μоrt еt lе Βûсhеrоn (Lа Fоntаinе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе