Marceline Desbordes-Valmore


La Jeune Fille et le Ramier


 
Les rumeurs du jardin disent qu’il va pleuvoir ;
Tout tressaille, averti de la prochaine ondée :
Et toi qui ne lis plus, sur ton livre accoudée,
Plains-tu l’absent aimé qui ne pourra te voir ?
 
Là-bas, pliant son aile et mouillé sous l’ombrage,
Banni de l’horizon qu’il n’atteint que des yeux,
Appelant sa compagne et regardant les cieux,
Un ramier, comme toi, soupire de l’orage.
 
Laissez pleuvoir, ô cœurs solitaires et doux !
Sous l’orage qui passe il renaît tant de choses.
Le soleil sans la pluie ouvrirait-il les roses ?
Amants, vous attendez, de quoi vous plaignez-vous ?
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 13 avril 2013 à 10h39


Au-dessus du jardin dansent les hirondelles,
Leurs enfants sont logés en haut de la maison.
Au jardin la chaleur ternit les floraisons,
Mais ces couleurs d’été, je les trouve assez belles.

Fleur qui à son destin ne semble pas fidèle
Transforme son aspect, non sans une raison,
Elle suit simplement le cours de la saison ;
L’an prochain nous aurons beaucoup de fleurs nouvelles.

Je reste sur un banc dans la fraîcheur du soir,
D’avoir un peu de pluie je caresse l’espoir.
L’hirondelle, en son vol, semble appeler l’orage.

Très jeune, j’adorais ce jardin merveilleux
Et je l’aime toujours, alors que je suis vieux
Et que j’y ai laissé pousser l’herbe sauvage.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Jadis le 2 octobre 2021 à 13h41


Un joyeux drille à son clavier
--------------------------------------

Pieusement fidèle à l’austère devoir,
Il aligne, obstiné, dactyles et spondées ;
Il peaufine la Rime et habille l’Idée,
Préoccupé surtout de ne pas décevoir.
 
Cent fois sur le métier remettant son ouvrage,
Et fronçant gravement ses sourcils broussailleux,
Il rature et récrit, sévère et silencieux ;
Il persiste et jamais il ne se décourage.
 
Lecteur méticuleux de Georges Pompidou, (1)
Son hygiène de vie pourtant le prédispose
Sans doute, quant à lui, plutôt à la cirrhose :        
Bon, qu’il se dépatouille, à vrai dire on s’en fout.


(1) Auteur d’une « Anthologie de la Poésie française », connu surtout pour ses sourcils broussailleux. Mort néanmoins d’un cancer du sang.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Νаdаud : Viеillе histоirе

Τоulеt : «Gérоntе d’unе аutrе Ιsаbеllе...»

Сrоs : Sоnnеt : «Jе sаis fаirе dеs vеrs pеrpétuеls. Lеs hоmmеs...»

Jоdеllе : «Dеs аstrеs, dеs fоrêts, еt d’Αсhérоn l’hоnnеur...»

Сrоs : Сuеillеttе

Hеnri dе Régniеr

Viоn Dаlibrау : «Αimе, si tu lе vеuх, је nе l’еmpêсhе pаs...»

Lа Fоntаinе : Ρаrоlе dе Sосrаtе

Lаfоrguе : Μéditаtiоn grisâtrе

Νоël : Сhаnt dе nоurriсе

☆ ☆ ☆ ☆

Guérin : «Αh ! Sеignеur, Diеu dеs сœurs rоbustеs, répоndеz !...»

Du Βеllау : «Frаnсе, mèrе dеs аrts, dеs аrmеs еt dеs lоis...»

Βаudеlаirе : Lа Fаussе Μоnnаiе

Сhаlupt : Lе Βасhеliеr dе Sаlаmаnquе

Fréсhеttе : Νоvеmbrе

Νеlligаn : Lе Τоmbеаu dе lа négrеssе

Сrоs : Dеstinéе

Τоulеt : Épitаphе.

Lаmаrtinе : L’Ιmmоrtаlité

Glаtignу : «Lа tаblе étinсеlаit. Un tаs dе bоnnеs сhоsеs...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Frаnсе, mèrе dеs аrts, dеs аrmеs еt dеs lоis...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur «Jе suis lе tristе Οisеаu dе lа nuit sоlitаirе...» (Lа Rоquе)

De Сосhоnfuсius sur «Qui соntеmplе lе Сiеl...» (Grévin)

De Jаdis sur «Αmis, un dеrniеr mоt ! — еt је fеrmе à јаmаis...» (Hugо)

De Jаdis sur Sоnnеt : «Jе sаis fаirе dеs vеrs pеrpétuеls. Lеs hоmmеs...» (Сrоs)

De Jаdis sur «Οù dоnс еst lе bоnhеur ?...» (Hugо)

De Сurаrе- sur À un sоt аbbé dе quаlité (Sаint-Ρаvin)

De Τristаn Βеrnаrd sur Lеs Соnquérаnts (Hеrеdiа)

De Lа Μusérаntе sur Sоnnеt dе Ρоrсеlаinе (Viviеn)

De Dаmе dе flаmmе sur «Du tristе сœur vоudrаis lа flаmmе étеindrе...» (Sаint-Gеlаis)

De Сurаrе- sur «С’еst оrеs, mоn Vinеus, mоn сhеr Vinеus, с’еst оrе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Lа Ρеtitе Ruе silеnсiеusе (Fоrt)

De Dаmе dе flаmmе sur «Τоi qui trоublеs lа pаiх dеs nоnсhаlаntеs еаuх...» (Βеrnаrd)

De Xi’аn sur Μirlitоn (Соrbièrе)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De krm sur Vеrlаinе

De Сurаrе= sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Wеb-dеvеlоppеur sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Xiаn sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе