Charles Cros

Le Collier de griffes, 1908


Sonnet


 
Il y a des moments où les femmes sont fleurs ;
On n’a pas de respect pour ces fraîches corolles...
Je suis un papillon qui fuit des choses folles,
Et c’est dans un baiser suprême que je meurs.
 
Mais il y a parfois de mauvaises rumeurs ;
Je t’ai baisé le bec, oiseau bleu qui t’envoles,
J’ai bouché mon oreille aux funèbres paroles ;
Mais, Muse, j’ai fléchi sous tes regards charmeurs.
 
Je paie avec mon sang véritable, je paie
Et ne recevrai pas, je le sais, de monnaie,
Et l’on me laissera mourir au pied du mur.
 
Ayant traversé tout, inondation, flamme,
Je ne me plaindrai pas, délicieuse femme,
Ni du passé, ni du présent, ni du futur !
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 22 mai 2020 à 12h42

Ornithologie printanière
------------

Piaf-Tonnerre au printemps parcourt un champ de fleurs,
Il ne se lasse point de ces belles corolles ;
Il avance au hasard et dit des choses folles,
Mais on le lui permet, vu que c’est un charmeur.

Des insectes de mai lui parvient la rumeur,
Et le vrombissement d’un bourdon qui s’envole ;
Il cesse d’énoncer de futiles paroles
Et tâche d’exercer ses talents de rimeur.

Il va près du cours d’eau, les ondines l’attendent,
Elles qui avec lui à merveille s’entendent ;
Elles posent sur lui leur doux regard d’azur.

Un peu fraîche est leur peau mais leur âme est de flamme,
Bien plus douce est leur voix que celle d’une femme ;
L’oiseau les aime, car elles ont le coeur pur.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Éleveur le 22 mai 2020 à 13h36

Il y a des moments où les poules sont fleurs ;
On n’a que du respect pour leurs crêtes coroles...
Je fais cocorico, je dis des choses folles,
Puis je saille dessus, pur moment où tu meurs.
 
On attrape parfois de bien viles tumeurs
D’avoir baisé au bec ces oiseaux qui mal volent...
On pourrait en périr de coronavérole ;
Éventualité qui met de sale humeur..
 
On paie avec son sang, on sent avec sa paie...  
C’est Amour, dieu toujours qui te rend la monnaie,
Et te laisse mourir, bien seul au pied d’un mur.
 
Tout je traverserai, inondations de fuel
Et autre plaies d’Égypte, ô délicieuse poule,
Orages du passé, du présent, du futur !

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Βаudеlаirе : Βоhémiеns еn vоуаgе

Ρеllеrin : Lа Ρеtitе Βеrgèrе

Sсаrrоn : Épitrе à Μоnsiеur Sаrаzin

Vеrlаinе : Τаntаlizеd

Vеrlаinе : Lеs Ιndоlеnts

Μаuсlаir : Légеndе : «Ιls l’оnt сlоuéе pаr lеs mаins...»

Vеrlаinе : Соllоquе sеntimеntаl

Βаnvillе : «Sсulptеur, сhеrсhе аvес sоin...»

☆ ☆ ☆ ☆

Lе Βrаz : Νосturnе

Βаudеlаirе : «Τu mеttrаis l’univеrs еntiеr dаns tа ruеllе...»

Jаmmеs : Lе sоlеil fаisаit luirе

Vеrlаinе : Lе Ρоètе еt lа Μusе

Lаutréаmоnt : «Jе сhеrсhаis unе âmе qui mе rеssеmblât...»

Βаudеlаirе : Lа Vоiх

Frаnс-Νоhаin : Sоlliсitudеs

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Βоhémiеns еn vоуаgе (Βаudеlаirе)

De Сосhоnfuсius sur Lе Vin pеrdu (Vаlérу)

De Сосhоnfuсius sur Ρеtitеs bоuсhеs (Αutrаn)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sisinа (Βаudеlаirе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sоnnеt аu Lесtеur (Μussеt)

De Τhundеrbird sur Sur un tоmbеаu (Τristаn L'Hеrmitе)

De Сurаrе- sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Сurаrе- sur Τhérаpеutiquе (Μénаrd)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

De Εsprit dе сеllе sur Ρоur un аmi (Sаintе-Βеuvе)

De Lеwis Ρ. Shаnks sur Lе Μаuvаis Μоinе (Βаudеlаirе)

De Τhundеrbird sur L’Éсlаtаntе viсtоirе dе Sаrrеbruсk (Rimbаud)

De Сurаrе- sur «Εllе а bеаuсоup dе l’аir d’unе аntiquе mаrоttе...» (Sigоgnе)

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

De Quеlсаin sur «Dаphné sе vit еn lаuriеr соnvеrtiе...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

De Ρlutоrquе sur «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...» (Νоuvеаu)

De Εsprit dе сеllе sur «Τоn оrguеil pеut durеr аu plus dеuх оu trоis аns...» (Viаu)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе