Charles Cros


Croquis


 

Sonnet


Beau corps, mais mauvais caractère.
Elle ne veut jamais se taire,
Disant, d’ailleurs d’un ton charmant,
Des choses absurdes vraiment.
 
N’ayant presque rien de la terre,
Douce au tact comme une panthère.
Il est dur d’être son amant ;
Mais, qui ne s’en dit pas fou, ment.
 
Pour dire tout ce qu’on en pense
De bien et de mal, la science
Essaie et n’a pas réussi.
 
Et pourquoi faire ? Elle se moque
De ce qu’on dit. Drôle d’époque
Où les anges sont faits ainsi.
 

Le Coffret de santal, 1873

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 1er octobre 2019 à 11h58

Aigle de Talence
----------------

C’est l’aigle, un noble caractère,
Et j’aime l’entendre se taire ;
Il n’est pas d’oiseau plus charmant,
C’est ce que je pense, vraiment.

Il peut planer loin de la terre,
Il peut capturer des panthères ;
Il est un remarquable amant,
Il se tait, jamais il ne ment.

Nul ne peut savoir ce qu’il pense,
Cet aigle, seigneur de Talence ;
C’est ce dont il n’a nul souci.

Très doux, jamais il ne se moque
Des grands oiseaux de son époque,
Lesquels le respectent aussi.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 28 novembre 2019 à 11h36

Sagesse d’un ambirapace
----------------------

Il aime déchiffrer d’étranges caractères
Qu’il apprit autrefois, lui, l’universitaire ;
Il peut les assembler en poèmes charmants
Que traduire pour vous je ne peux pas vraiment.

Parmi tous les oiseaux, c’est un grand dignitaire,
Comme sur terre sont le tigre et la panthère ;
Il est tantôt sévère et tantôt fort clément,
Surtout pour les poissons de son cher lac Léman.

C’est notre ambirapace, oiseau de transcendance,
Abreuvé d’idéal et nourri de silence ;
Il est capable aussi de vivre sans souci.

Il aime interpréter les textes équivoques,
Il en a consulté de toutes les époques ;
Moi, je ne saurais point me divertir ainsi.

[Lien vers ce commentaire]


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Klingsоr : Lеs Ânеs

Τristаn Klingsоr

Rimbаud : Βаl dеs Ρеndus

Εrik Sаtiе

Lаbé : «Τоut аussitôt quе је соmmеnсе à prеndrе...»

Соppéе : «Sеptеmbrе аu сiеl légеr tасhé dе сеrfs-vоlаnts...»

Sаtiе : Lа Ρêсhе

Vеrlаinе : «Lе сiеl еst, pаr-dеssus lе tоit...»

☆ ☆ ☆ ☆

Rimbаud : Βаl dеs Ρеndus

Viviеn : Sоnnеt à unе Εnfаnt

Klingsоr : Klingsоr

Τоulеt : «Сеttе frаîсhеur du sоir...»

Ghil : Lеs Yеuх dе l’аïеulе

Sсhwоb : Βоuts rimés

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Νуmphéе (Hеrеdiа)

De Сосhоnfuсius sur Αu Μêmе (Hеrеdiа)

De Сосhоnfuсius sur Ρоurrièrеs (Νоuvеаu)

De Vinсеnt sur Jаsоn еt Μédéе (Hеrеdiа)

De lасоtе sur D’un bоuquеt d’œillеts gris еt rоugеs (Sаint-Gеlаis)

De Gаrdеur dе саnаrds sur Βаllаdе dеs Εnfаnts sаns sоuсi (Glаtignу)

De Vinсеnt sur «Si vоus vоуiеz mоn сœur аinsi quе mоn visаgе...» (Αubigné)

De Τhundеrbird sur «Ρrélаt, à qui lеs сiеuх се bоnhеur оnt dоnné...» (Du Βеllау)

De Gаrdеur dе саnаrds sur Vuе (Vаlérу)

De Τhundеrbird sur «Dеpuis quе ј’аi lаissé mоn nаturеl séјоur...» (Du Βеllау)

De lасоtе sur «Εn un pеtit еsquif épеrdu, mаlhеurеuх...» (Αubigné)

De Τhundеrbird sur Fin d’еmpirе (Sаmаin)

De Vinсеnt sur «Gоrdеs, ј’аi еn hоrrеur un viеillаrd viсiеuх...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur «Vоуоns, d’оù viеnt lе vеrbе ?...» (Hugо)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сurаrе- sur Сhаnsоn : «Lе bаtеаu sеntаit lе thé...» (Dоminiquе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sisinа (Βаudеlаirе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sоnnеt аu Lесtеur (Μussеt)

De јоh.lisа sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе