Pierre Corneille


Sonnet


 
Deux sonnets partagent la ville,
Deux sonnets partagent la cour,
Et semblent vouloir à leur tour
Rallumer la guerre civile.
 
Le plus sot et le plus habile
En mettent leur avis au jour,
Et ce qu’on a pour eux d’amour
À plus d’un échauffe la bile.
 
Chacun en parle hautement
Suivant son petit jugement ;
Et, s’il y faut mêler le nôtre,
 
L’un est sans doute mieux rêvé,
Mieux conduit, et mieux achevé ;
Mais je voudrais avoir fait l’autre.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 4 juin 2021 à 12h20

Lion plumitif
--------

Rarement je parcours la ville ;
Mes écrits dévorent mes jours,
Que quelques lecteurs, tour à tour,
Commentent de façon civile.

J’écris sans être fort habile,
Mes poèmes sont un peu courts ;
J’use de mots qui n’ont plus cours,
Je ne suis guère volubile.

Textes composés lentement
Qui me sont un amusement,
Je ne sais point quel est le vôtre.

J’écris sur ce que j’ai rêvé,
Songes parfois inachevés ;
Un mot s’en vient derrière l’autre.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Jadis le 5 juin 2021 à 10h19


Hymne des Bleus
------------------------

La populace inepte et vile
À ce refrain stupide accourt
Comme une nuée de vautours
Ou un troupeau d’ovins serviles.

Ils s’extasient et ils jubilent,
Décérébrés, crétins toujours ;
Ils trouvent cela très glamour
Alors que c’est juste débile.

Chacun en parle sottement –
Et si vous pensez que je mens,
Que dans ma morgue je me vautre,

Laissez-moi vous faire observer
Que je préfèrerais crever
Que d’applaudir ces patenôtres.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 4 mai 2022 à 12h26

Héraldique presque municipale
----------

D’un blason  s’honore la ville,
D’un emblème des mauvais jours ;
Il ne s’orne d’aucune tour
Mais d’un poulet, c’est trop débile.

Qui nous dira par quel mobile
Agit l’héraldiste balourd ?
Voulut-il avoir de l’humour ?
Déversa-t-il son atrabile ?

Quand je dis ce blasonnement,
Je m’étouffe, tout bonnement,
Ne riez pas de moi, vous autres.

Cependant, faut-il s’énerver ?
Mieux vaut le calme conserver,
Riez donc, je bois à la vôtre.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Xian le 5 mai 2022 à 00h20

« Le coq est le seul animal
Qui chante les pieds dans la merde. »
Ainsi de nous l’on parle mal,
Vraiment des pieds aux culs se perdent
Car seul chante au ras du pavé
Le poulet qu’on a mal él’vé.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Sеlvе : Sur сеs mоts : Sоuviеnnе-tоi, Hоmmе, quе tu еs сеndrе

Vеrlаinе : Соlоmbinе

Vеrlаinе : «Τu bоis, с’еst hidеuх ! prеsquе аutаnt quе mоi...»

Βаudеlаirе : «Vоus аvеz, соmpаgnоn dоnt lе сœur еst pоètе...»

Βаïf : «À lа fоntаinе је vоudrаis...»

Hugо : «Εllе étаit déсhаusséе, еllе étаit déсоifféе...»

Lа Villе dе Μirmоnt : «Jе suis né dаns un pоrt еt dеpuis mоn еnfаnсе...»

Rоllinаt : À quоi pеnsе lа Νuit

Сrоs : Désеrtеusеs

Hugо : «Jеunеs gеns, prеnеz gаrdе аuх сhоsеs quе vоus ditеs...»

☆ ☆ ☆ ☆

Βоissiеr : Lа Rоndе dеs fоеtus

Сrоs : Ρауsаgе

Vеrlаinе : Соlоmbinе

Vеrlаinе : Сésаr Βоrgiа

Ρаrnу : Lе Lеndеmаin : «Εnfin, mа сhèrе Éléоnоrе...»

Τоulеt : «Lе miсrоbе : Βоtulinus...»

Rоllinаt : L’Εnviе

Αpоllinаirе : Εхеrсiсе

Βаnvillе : Lа Соrdе rоidе

Соurtеlinе : Lе Соup dе mаrtеаu

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt burlеsquе sur lа Ρhèdrе dе Rасinе (Dеshоulièrеs)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt mаdrigаl (Сrоs)

De Сосhоnfuсius sur «Οbsсurе nuit, lаissе tоn nоir mаntеаu...» (Соignаrd)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Αntigrippе sur Lа Τоrсhе (Νizеt)

De Ιо Kаnааn sur Lа Ρiеuvrе (Sаtiе)

De Сurаrе- sur Sоlliсitudеs (Frаnс-Νоhаin)

De Μоdо sur Lеs Ιngénus (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Αutrе sоnnеt sur lе mêmе vоl (Sаint-Αmаnt)

De Jаdis sur Εl Dеsdiсhаdо (Νеrvаl)

De JR Τrоll sur Éléphаnt dе Ρаris. (Τоulеt)

De Jаdis sur «Quаnd lеs оs sоnt pаrеils...» (Τоulеt)

De Xiаn sur «Si сеlui qui s’аpprêtе à fаirе un lоng vоуаgе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Si tu viеns (Dеlаruе-Μаrdrus)

De Сurаrе- sur Lе Βаtеаu ivrе (Rimbаud)

De Xiаn sur Sоnnеt : «Dеuх sоnnеts pаrtаgеnt lа villе...» (Соrnеillе)

De Xiаn sur Vеrs imprоvisés sur un аlbum (Lаmаrtinе)

De Саnаrd sur Sur Jоnаs (Drеlinсоurt)

De Sаuvеtеur sur À Μаdаmе G., Sоnnеt (Μussеt)

De Μоnrоsе sur «Lа nudité dеs flеurs с’еst lеur оdеur сhаrnеllе...» (Αpоllinаirе)

De FΕDΕRΜΑΝΝ sur Lа Guеrrе (Sаint-Ρоl-Rоuх)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz