Tristan Corbière

Les Amours jaunes, 1873


À une Rose


 
Rose, rose-d’amour vannée,
    Jamais fanée,
Le rouge-fin est ta couleur,
    Ô fausse-fleur !
 
Feuille où pondent les journalistes
    Un fait-divers,
Papier-Joseph, croquis d’artistes :
    — Chiffres ou vers —
 
Cœur de parfum, montant arôme
    Qui nous embaume...
Et ferait même avec succès,
    Après décès ;
 
Grise l’amour de ton haleine,
    Vapeur malsaine,
Vent de pastille-du-sérail,
    Hanté par l’ail !
 
Ton épingle, épine-postiche,
    Chaque nuit fiche
Le hanneton-d’or, ton amant...
Sensitive ouverte, arrosée
De fausses-perles de rosée,
    En diamant !
 
Chaque jour palpite à la colle
    De la corolle
Un papillon-coquelicot,
    Pur calicot.
 
Rose-thé !... — Dans le grog, peut-être ! —
    Tu dois renaître
Jaune, sous le fard du tampon,
    Rose-pompon !
 
Vénus-Coton, née en pelote,
    Un soir-matin,
Parmi l’écume... que culotte
    Le clan rapin !
 
Rose-mousseuse, sur toi pousse
    Souvent la mousse
De l’Aï..... Du BOCK plus souvent
    — À 30 Cent.
 
— Un coup-de-soleil de la rampe !
    Qui te retrempe ;
Un coup de pouce à ton grand air
    Sur fil-de-fer !...
 
Va, gommeuse et gommée, ô rose
    De couperose,
Fleurir les faux-cols et les cœurs,
    Gilets vainqueurs !
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 26 novembre 2013 à 13h54

Il n’est pas oublié, le parfum d’une rose
Que j’ai cru respirer, m’endormant, l’autre soir.
La suite du sonnet, l’écrire ici je n’ose
Où tous les habitants du monde iront la voir.

De soi-même on n’a deuil, pitié, ni désespoir.
Pour profiter du jour, un vieillard se repose
Sitôt que c’est possible, ou, tel un vieux miroir,
Fait surgir des reflets dans ses vers et sa prose.

L’hiver de notre vie ne va pas vers l’été.
D’avoir été heureux (et nous l’avons été),
C’est de quoi mitiger ce crépuscule sombre.

Lisons donc de beaux vers dans ce restant de jour,
Ils ne sont point gravés au marbre pour toujours,
Ils sont comme la neige amoncelée dans l’ombre.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Μас Οrlаn : «Соmmе ј’étаis mаl...»

Rаоul Ρоnсhоn

Hugо : Lа Vасhе

Μаrоt : «Un grоs priеur sоn pеtit-fils bаisаit...»

Μаrоt : Dеs nоnnеs, qui sоrtirеnt du соuvеnt pоur аllеr sе réсréеr

Μаrоt : Βаllаdе dе frèrе Lubin

Τоulеt : «Соmmе lеs diеuх gаvаnt lеur pаnsе...»

Βаrbеу d’Αurеvillу : À Vаlоgnеs

Viviеn : «Ô fоrmе quе lеs mаins...»

Τоulеt : Sur lа Hаltе dе сhаssе dе Vаn Lоо.

☆ ☆ ☆ ☆

Gаlоу : Νаturе pаrisiеnnе

Μаrоt : À Αntоinе : «Si tu еs pаuvrе...»

Jаmmеs : Dаns l’аubеrgе fumеusе...

Βérоаldе : «Dе fеu, d’hоrrеur, dе mоrt, dе pеinе, dе ruinе...»

Βérоаldе : «Dе fеu, d’hоrrеur, dе mоrt, dе pеinе, dе ruinе...»

Sаiх : «Соmmе еn lа flеur dеsсеnd dоuсе rоséе...»

Αсkеrmаnn : Lе Сri

Vеrlаinе : Εх imо

*** : «Μа bеrgèrе Νоn légèrе...»

Rоllinаt : À l’inассеssiblе

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur Sоnnеt à Μаdаmе Μ.Ν. : «Jе vоus аi vuе еnfаnt, mаintеnаnt quе ј’у pеnsе...» (Μussеt)

De Сосhоnfuсius sur «Οù quе је tоurnе l’œil, sоit vеrs lе Саpitоlе...» (Du Βеllау)

De Jаdis sur Dеlfiса (Νеrvаl)

De Сосhоnfuсius sur «Ô саlmе nuit, qui dоuсеmеnt соmpоsеs...» (Τуаrd)

De Jаdis sur Βоnјоur ! (Gérаldу)

De Сосhоnfuсius sur «Luth, соmpаgnоn dе mа саlаmité...» (Lаbé)

De Сurаrе- sur «Jе vоguе sur lа mеr, оù mоn âmе сrаintivе...» (Gоmbаud)

De Сurаrе- sur Lе Vœu (Hеrеdiа)

De hiаtus sur Ρоur lе Vаissеаu dе Virgilе (Hеrеdiа)

De Сurаrе- sur Sоnnеt à Sir Βоb (Соrbièrе)

De Ιхеu.е sur À l’inассеssiblе (Rоllinаt)

De Vinсеnt sur Un Ρеintrе (Hеrеdiа)

De Lе Gаrdеur d’Οiеs sur Ρоssеssiоn Frаnçаisе (Lеvеу)

De Frаnсisсо sur Dаns l’аubеrgе fumеusе... (Jаmmеs)

De Vinсеnt sur Lа Τоur dе Νеslе (Βеrtrаnd)

De Сhristiаn sur Lézаrd (Βruаnt)

De Dаmе Sаlаmаndrе sur «J’аi pоur mаîtrеssе unе étrаngе Gоrgоnе...» (Rоnsаrd)

De Jеаn-Ρаul ΙΙΙ sur «Εllе аimаit сеuх dоnt lе gоussеt...» (Ρеllеrin)

De јеаn-pаul sur «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...» (Νоuvеаu)

De Βirgittе sur Sоnnеt à mоn аmi R... (Αrvеrs)

De Vinсеnt sur Τrаnquillus (Hеrеdiа)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе