François Coppée

Le Cahier rouge, 1892


Lutteurs forains


 

À Hyacinthe Guadet-Azaïs.


Devant la loterie éclatante, où les lots
Sont un sucre de pomme ou quelque étrange vase,
L’illustre Arpin, devant un public en extase,
Manipule des poids de cinquante kilos.
 
Colossal, aux lueurs sanglantes des falots,
Il beugle un boniment et montre avec emphase
Sa nièce, forte fille aux courts jupons de gaze,
Qui doit à bras tendus soulever deux tringlots.
 
À qui pourra tomber, à la lutte à main plate,
Son frère, au caleçon d’argent et d’écarlate,
Qui sur un bout de pain achève un cervelas,
 
Il promet cinq cents francs, chimérique utopie !
— Ô les athlètes nus sous l’azur clair d’Hellas !
Ô palme néméenne ! ô laurier d’Olympie !

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 8 février 2013 à 11h23

Un jour deux judokas ont décidé de prendre
Des leçons d’aïkido, dans le but d’enrichir
Leur science du combat, et puis de l’assouplir,
Et les voici un soir, fort empressés d’apprendre...

Ils étaient en avance, il leur fallait attendre.
Ils se vautrent au sol, et, pour se divertir,
Luttent, roulant, poussant et jouant sans faiblir,
Car dans leur tradition on n’est pas toujours tendre.

Ils prennent du plaisir au familier combat ;
Mais le prof d’aïkido, dans son fier hakama
Trouve qu’en son dojo c’est une salissure.

Il pose la question, sur un ton dépité :
« Messieurs, où avez-vous mis votre dignité ? »

« Maître, dans le vestiaire, ainsi que nos chaussures. »

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Christian le 8 février 2013 à 12h46

Un yakuza
moqué dans un jaccuzi
pour sa tatouille au zizi
s’excusa

Entendant ça
un haïkuka
plus sériel que sérieux
en fit
un senryû

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 15 janvier 2020 à 12h14

Lutte presque élégante
---------------

Lutter courtoisement, bonne habitude à prendre,
L’esprit s’en réconforte et peut s’en enrichir ;
Il faut guider le corps et surtout l’assouplir,
Avec de bons copains, c’est un plaisir d’apprendre.

Un peu de gym, d’abord, le matin, sans attendre,
Avant que de manger ni de se divertir ;
Il faut se dépenser, il ne faut pas faiblir,
Sans négliger d’ailleurs la Muse douce et tendre.

L’essentiel, c’est le jeu, ce n’est pas le combat ;
Il ne maîtrise rien, celui qui se débat,
Le calme est souverain, plusieurs penseurs l’assurent.

Ce qui peut blesser l’autre, il te faut l’éviter,
Ta plus noble grandeur est dans ta dignité ;
Tu ne dois pourtant pas craindre les meurtrissures.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Viviеn : «Ô fоrmе quе lеs mаins...»

Τоulеt : Sur lа Hаltе dе сhаssе dе Vаn Lоо.

Μаrоt : Dе sоi-mêmе

Rоnsаrd : «Yеuх, qui vеrsеz еn l’âmе, аinsi quе dеuх Ρlаnètеs...»

Соppéе : «Sеptеmbrе аu сiеl légеr tасhé dе сеrfs-vоlаnts...»

Ρеllеrin : «Εllе аimаit сеuх dоnt lе gоussеt...»

Соrbièrе : Lе Ρоètе еt lа Сigаlе

Соrbièrе : Lа Сigаlе еt lе pоètе

Fоrt : Εn rеvеnаnt dе Sаint-Μаrtin

☆ ☆ ☆ ☆

Rоllinаt : À l’inассеssiblе

Ρоpеlin : Lеs Сеrisеs

Сrоs : Vеrtigе

Αpоllinаirе : «Τu tе sоuviеns, Rоussеаu, du pауsаgе аstèquе...»

Vеrlаinе : «Lе sоlеil, mоins аrdеnt, luit сlаir аu сiеl mоins dеnsе...»

Dеlаruе-Μаrdrus : Ρоssеssiоn

Dеlаruе-Μаrdrus : Ρоssеssiоn

Vignу : Lеs Dеstinéеs

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur «Hélаs ! mеs tristеs уеuх sоnt сhаngés еn fоntаinеs...» (Βirаguе)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt mаdrigаl (Сrоs)

De Сосhоnfuсius sur L’Αubе à l’Εnvеrs (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Αquаrеllе (Ρоpеlin)

De Сосhоnfuсius sur «Εn сhоisissаnt l’еsprit vоus êtеs mаlаpprisе...» (Rоnsаrd)

De Ιхеu.е sur À l’inассеssiblе (Rоllinаt)

De Jаdis sur Ρуrrhа (Lесоntе dе Lislе)

De Vinсеnt sur Un Ρеintrе (Hеrеdiа)

De Lе Gаrdеur d’Οiеs sur Ρоssеssiоn Frаnçаisе (Lеvеу)

De Frаnсisсо sur Dаns l’аubеrgе fumеusе... (Jаmmеs)

De Vinсеnt sur Lа Τоur dе Νеslе (Βеrtrаnd)

De Сhristiаn sur Lézаrd (Βruаnt)

De Dаmе Sаlаmаndrе sur «J’аi pоur mаîtrеssе unе étrаngе Gоrgоnе...» (Rоnsаrd)

De Jеаn-Ρаul ΙΙΙ sur «Εllе аimаit сеuх dоnt lе gоussеt...» (Ρеllеrin)

De јеаn-pаul sur «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...» (Νоuvеаu)

De Сhristiаn sur Lа dеrnièrе rоndе (Frаnс-Νоhаin)

De Βirgittе sur Sоnnеt à mоn аmi R... (Αrvеrs)

De Vinсеnt sur Τrаnquillus (Hеrеdiа)

De Μаrсеlinе sur À mа bеllе lесtriсе (Βоuilhеt)

De Snоwmаn sur À Zurbаrаn (Gаutiеr)

De Саrlа Οliviеr sur Émilе Νеlligаn

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе