(collaborations) ***


La Déposition de Jehan Rictus

Soliloque


Eh ben ! oui, c’est moi Jehan Rictus,
L’ poèt’ de ceuss’ qui n’ont pas d’ pain !
Je n’ suis pas v’nu dans un sapin :
J’ai mêm’ pas d’ quoi prendr’ l’omnibus !
On est v’nu, c’ matin, au p’tit jour,
Un d’ la Préfectanc’, dans ma piaule.
Me dir’ d’aller à la Haut’-Cour !
I’ m’ prenait p’t-êtr’ pour eun’ cass’role !
Mais i’ s’a trompé ! que j’vous dis !
Car les complots d’ Mossieu Philippe,
Ce que j’ m’en bats l’œil, par principe !
J’ m’en fous : il n’est pas d’ mes amis.
Mais j’ m’en vas profiter d’ l’occase
Pour vous dir’ ce que j’ai su’ l’ cœur,
Et la détresse et la rancœur
Qui mett’ eun’ larme à tout’s mes phrases.
Ah ! j’en ai trop su’ l’ palpitant !
J’ m’en vas fair’ mon p’tit Jérémie :
J’en ai p’t-êtr’ pour une heure et d’mie,
Mais ça n’ fait rien ! nous avons l’ temps !...
J’en entends qui murmur’nt, pleins d’ morgue :
« Quoi qu’i’ nous veut, c’ macchabé’-là ?
Pour sûr qu’il arriv’ de la Morgue
Avec la gueul’ d’empeign’ que v’là ! »
Je l’ sais, vous êt’s les pèr’s conscrits !
Vous vous les roulez dans d’ la plume,
Et tout’s les gonzess’s ed’ Paris,
Quand a vous voient, leur œil s’allume !
A vous r’luqu’nt et jaspin’nt tout bas :
« C’est beau, c’est blanc, c’est gras, c’est blême !
Quand i’ crach’nt, on dirait d’ la crème !
I’ boiv’nt du vin à tous les r’pas ! »
J’en connais, moi, des sénateurs ;
Mêm’, j’en voyais un à Montmartre,
Engoncé dans sa p’liss’ de martre,
En hiver, il pétait d’ chaleur !
Des fois qu’il avait bien dîné,
Qu’il avait bu des litr’ à seize
Et boulotté des portugaises,
En passant, i’ m’ rotait dans l’ nez !
Et moi qui p’t-êtr’ n’avais bouffé
D’puis sept ans qu’ la peau d’eune orange,
Fallait encor que j’ me dérange
Pour y laisser l’ haut du pavé !
Ah ! c’en est trop, en vérité !
A va crever, la société ;
A va crever, crever tout’ seule !
A crèv’ra comme un panaris !
Et j’ s’rai son nouveau Jésus-Christ :
On sait qu’ j’en ai déjà la gueule !
Gueul’ de poète et gueul’ d’artiste,
Gueul’ de prophète et gueul’ de Dieu !
En dépit de tous les envieux
Qui m’appell’nt Jésus-Christ dentiste ! (1)
On va tailler en plein dans l’ vif,
On va r’faire un’ société sainte !
.  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .
Mais voilà qu’ sonn’ l’heur’ de l’absinthe,
Et j’ vais prendre un apéritif !
___________
(1) Le mot est de Laurent Tailhade.

Dominique Bonnaud et Numa Blés

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Βlаisе Сеndrаrs

Rоnsаrd : Dе l’Élесtiоn dе sоn Sépulсrе

Νuуsеmеnt : «Lе vаutоur аffаmé qui du viеil Ρrоméthéе...»

Lа Сеppèdе : «Сеpеndаnt lе sоlеil fоurnissаnt sа јоurnéе...»

Τоulеt : «Dаns lе silеnсiеuх аutоmnе...»

Μussеt : À Αlf. Τ. : «Qu’il еst dоuх d’êtrе аu mоndе, еt quеl biеn quе lа viе !...»

Vеrlаinе : «Lа mеr еst plus bеllе...»

Jасоb : Lе Dépаrt

Βеrtrаnd : Μоn Βisаïеul

Ρоnсhоn : Lе Gigоt

Lа Fоntаinе : Lе Сhаrtiеr еmbоurbé

Jасоb : Silеnсе dаns lа nаturе

☆ ☆ ☆ ☆

Βаudеlаirе : Unе сhаrоgnе

Lаfоrguе : Lе Sаnglоt univеrsеl

Сrоs : Ρituitе

Jаmmеs : Lа sаllе à mаngеr

Régniеr : Lа Lunе јаunе

Rоdеnbасh : «Αllеluiа ! Сlосhеs dе Ρâquеs !...»

Lаfоrguе : Соmplаintе d’un аutrе dimаnсhе

Vеrlаinе : Lе Dеrniеr Dizаin

Νоël : Visiоn

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Jе vоguе sur lа mеr, оù mоn âmе сrаintivе...» (Gоmbаud)

De Сосhоnfuсius sur Εn hivеr (Vеrhаеrеn)

De Сосhоnfuсius sur Vеrs lаissés сhеz un аmi аbsеnt (Βаudеlаirе)

De Dаmе dе flаmmе sur Vеrlаinе

De Сurаrе- sur Sur l’Hélènе dе Gustаvе Μоrеаu (Lаfоrguе)

De Dаmе dе flаmmе sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Сurаrе- sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Jаdis sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Jаdis sur «Qu’еst-се dе vоtrе viе ? unе bоutеillе mоllе...» (Сhаssignеt)

De Dаmе dе flаmmе sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Yеаts sur Ρаul-Jеаn Τоulеt

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

De Rоzès sur Μédесins (Siсаud)

De Dаmе dе flаmmе sur «Hélаs ! vоiсi lе јоur quе mоn mаîtrе оn еntеrrе...» (Rоnsаrd)

De Jаdis sur «J’аdоrе lа bаnliеuе аvес sеs сhаmps еn friсhе...» (Соppéе)

De Rоzès sur Lе Сhеmin dе sаblе (Siсаud)

De Sеzоr sur «Jе vоudrаis biеn êtrе vеnt quеlquеfоis...» (Durаnt dе lа Βеrgеriе)

De KUΝG Lоuisе sur Villе dе Frаnсе (Régniеr)

De Xi’аn sur Jеhаn Riсtus

De Xi’аn sur «Épоuvаntаblе Νuit, qui tеs сhеvеuх nоirсis...» (Dеspоrtеs)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz