Marc Claude de Buttet



Va, malheureux corbeau, saturnien message,
Qui trois et quatre fois, hideux, à ce matin,
Es venu croasser dans mon aimé jardin,
Remplissant de frayeur tout le prochain bocage.
 
Méchant, viens-tu ici pour ravir mon fruitage,
Pour becqueter mes noix, goulu, ou bien afin
D’apporter le paquet d’un sinistre destin,
Donnant à mes amours quelque triste présage ?
 
Jadis, pour parler trop et pour croire à ton œil,
Toi qui volais si blanc, chargeas robe de deuil,
Et fus fait compagnon des oiseaux de ténèbres.
 
Ô que n’ai-je mon arc pour t’avoir à mon gré !
Va-t’en : ce lieu est saint et aux Muses sacré ;
Va, malin, porte ailleurs tes tristes chants funèbres.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 27 mai 2014 à 11h25

Oiseau songeur
------

Le corbeau, méditant la perte du fromage,
Dans l’immobilité passe tout un matin ;
Il choisit pour cela mon modeste jardin
Qu’il trouve verdoyant, tout autant qu’un bocage.

Corbeau, m’apportes-tu d’Osiris un message ?
Viendrais-tu m’annoncer de ce monde la fin ?
Viens-tu me révéler quel sera mon destin ?
Es-tu, ce jour, porteur d’un fabuleux présage ?

Sur un fond de noirceur, à peine on perçoit l’oeil
De l’oiseau qu’on croirait  en costume de deuil,
Et que l’on ne voit plus, s’il est dans les ténèbres.

Corbeau, prends la parole, ou croasse, à ton gré !
Dis une histoire drôle, ou bien des mots sacrés !
Or, le noir sire observe un silence funèbre.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 27 novembre 2022 à 11h39

Deux chevaux aquatiques
-------------

Ces coursiers des bas-fonds sont porteurs de messages,
Tu peux voir que ce sont des animaux marins ;
Virgile les appelle « hippocampes divins »,
Plusieurs nobles tombeaux s’ornent de leur image.

Pour comprendre leur langue, il convient d’être un mage,
Un poète apnéiste, ou encore un ondin ;
Leur lexique est transcrit sur un long parchemin
Qu’on trouve quelque part, dans les tiroirs d’un sage.

La nuit, ces messagers ne dorment que d’un oeil ;
Ils veillent, certains soirs, en lisant des recueils
De sonnets concoctés par le Dieu des Ténèbres.

Sur terre ils ne vont pas, nous leur en savons gré,
Ils vivent dans les flots, qui sont, pour eux, sacrés ;
C’est leur refuge sûr, c’est un lieu qu’ils célèbrent.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Εlskаmp : «J’аi tristе d’unе villе еn bоis...»

Frаnсе : Sоnnеt : «Εllе а dеs уеuх d’асiеr ; sеs сhеvеuх nоirs еt lоurds...»

Rасаn : Stаnсеs sur lа rеtrаitе

Rасаn : Stаnсеs sur lа rеtrаitе

Rimbаud : Sоlеil еt сhаir

Jеаn Dоminiquе

Αpоllinаirе : «Μоn аiméе аdоréе аvаnt quе је m’еn аillе...»

Βаudеlаirе : Lе Μоrt јоуеuх

☆ ☆ ☆ ☆

Νоuvеаu : Εn fоrêt

Viviеn : Sоnnеt : «J’аimе lа bоuе humidе еt tristе оù sе rеflètе...»

Vеrhаеrеn : Lе Ρаssеur d’еаu

Hugо : Lа Сhаnsоn d’Hасquоil lе mаrin

Cоmmеntaires récеnts

De Βib lа bаlеinе sur À unе mуstériеusе (Rоllinаt)

De Сосhоnfuсius sur Lеs Étоilеs blеuеs (Rоllinаt)

De Сосhоnfuсius sur À Ιris, qui mаngеаit оrdinаirеmеnt dеs flеurs (Lе Ρауs)

De Сосhоnfuсius sur «Μаdаmе, vоus аvеz јеunеssе аvес bеаuté...» (Sаintе-Βеuvе)

De Сurаrе- sur L’Αngе (Lоuÿs)

De Αlbаtrосе sur «Dоuсе plаgе оù nаquit mоn âmе...» (Τоulеt)

De Τhundеrbird sur Unе flаmmе (Соrаn)

De Ιо Kаnааn sur Sur lа Сrоiх dе nоtrе Sеignеur — Sа Саusе (Drеlinсоurt)

De Rаtzingеr sur Lа Соmplаintе dе Μоnsiеur Βеnоit (Frаnс-Νоhаin)

De Сurаrе- sur À Μ. Α. Τ. : «Αinsi, mоn сhеr аmi, vоus аllеz dоnс pаrtir !...» (Μussеt)

De Gеf sur Villеs : «Се sоnt dеs villеs !...» (Rimbаud)

De Jаdis sur Τаblеаu (Сrоs)

De Βibоsаurе sur À Αlf. Τ. : «Qu’il еst dоuх d’êtrе аu mоndе, еt quеl biеn quе lа viе !...» (Μussеt)

De Βоurg sur «Lоngtеmps si ј’аi dеmеuré sеul...» (Τоulеt)

De nоn sur Vеrlаinе

De Jаdis sur Épigrаmmе d’аmоur sur sоn nоm (Αubеspinе)

De Jаdis sur Un hоmmе (Fоurеst)

De Сurаrе- sur Lеs Rеmоrds (Lоuÿs)

De Ιsis Μusе sur Lа grоssе dаmе сhаntе... (Ρеllеrin)

De Dаmе dе flаmmе sur Сhаnsоn dе lа mélаnсоliе (Fоrt)

De Μiсhеl sur L’Hоrlоgе : «Lеs Сhinоis vоiеnt l’hеurе dаns l’œil dеs сhаts...» (Βаudеlаirе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz