Marc Claude de Buttet



Va, malheureux corbeau, saturnien message,
Qui trois et quatre fois, hideux, à ce matin,
Es venu croasser dans mon aimé jardin,
Remplissant de frayeur tout le prochain bocage.
 
Méchant, viens-tu ici pour ravir mon fruitage,
Pour becqueter mes noix, goulu, ou bien afin
D’apporter le paquet d’un sinistre destin,
Donnant à mes amours quelque triste présage ?
 
Jadis, pour parler trop et pour croire à ton œil,
Toi qui volais si blanc, chargeas robe de deuil,
Et fus fait compagnon des oiseaux de ténèbres.
 
Ô que n’ai-je mon arc pour t’avoir à mon gré !
Va-t’en : ce lieu est saint et aux Muses sacré ;
Va, malin, porte ailleurs tes tristes chants funèbres.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 27 mai 2014 à 11h25

Oiseau songeur
------

Le corbeau, méditant la perte du fromage,
Dans l’immobilité passe tout un matin ;
Il choisit pour cela mon modeste jardin
Qu’il trouve verdoyant, tout autant qu’un bocage.

Corbeau, m’apportes-tu d’Osiris un message ?
Viendrais-tu m’annoncer de ce monde la fin ?
Viens-tu me révéler quel sera mon destin ?
Es-tu, ce jour, porteur d’un fabuleux présage ?

Sur un fond de noirceur, à peine on perçoit l’oeil
De l’oiseau qu’on croirait  en costume de deuil,
Et que l’on ne voit plus, s’il est dans les ténèbres.

Corbeau, prends la parole, ou croasse, à ton gré !
Dis une histoire drôle, ou bien des mots sacrés !
Or, le noir sire observe un silence funèbre.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 27 novembre 2022 à 11h39

Deux chevaux aquatiques
-------------

Ces coursiers des bas-fonds sont porteurs de messages,
Tu peux voir que ce sont des animaux marins ;
Virgile les appelle « hippocampes divins »,
Plusieurs nobles tombeaux s’ornent de leur image.

Pour comprendre leur langue, il convient d’être un mage,
Un poète apnéiste, ou encore un ondin ;
Leur lexique est transcrit sur un long parchemin
Qu’on trouve quelque part, dans les tiroirs d’un sage.

La nuit, ces messagers ne dorment que d’un oeil ;
Ils veillent, certains soirs, en lisant des recueils
De sonnets concoctés par le Dieu des Ténèbres.

Sur terre ils ne vont pas, nous leur en savons gré,
Ils vivent dans les flots, qui sont, pour eux, sacrés ;
C’est leur refuge sûr, c’est un lieu qu’ils célèbrent.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 27 octobre 2023 à 11h39

Corbeau d’argent
--------------------

Moi qui suis porteur de messages,
Je ne m’envole pas en vain ;
Je m’annonce, on m’offre du vin,
Les gens attendent mon passage.

J’appris à lire avec un mage,
J’ai quelques sonnets de sa main  ;
Je range ces beaux parchemins
Avec ma collection d’images.

Je ne suis pas vêtu en deuil,
Mon plumage est plaisant à l’oeil ;
Point ne suis porteur de ténèbres.

J’habite en un lieu consacré ;
Je plaisante avec le curé,
Même quand la messe il célèbre.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Μаllаrmé : Sоnnеt : «Ô si сhèrе dе lоin еt prосhе еt blаnсhе, si...»

Сеndrаrs : Éсrirе

Μаrоt : Dе l’Αbbé еt dе sоn Vаlеt

Μаrоt : Dе l’аmоur du Sièсlе Αntiquе

Соrbièrе : Un riсhе еn Βrеtаgnе

Rоllinаt : Lе Сhаt

Соrbièrе : Rоndеl

Jаrrу : Μinérаl

Βоukау : Rеgrеts à Νinоn

Αpоllinаirе : «Εt tоi mоn сœur pоurquоi bаts-tu ?...»

☆ ☆ ☆ ☆

Βruаnt : Sоnnеur

Lаttаignаnt : Βillеt à Μоnsiеur J***

Сrоs : Сrоquis

Jаrrу : Sаint-Βriеuс dеs Сhоuх

Lаfоrguе : Stupеur

Сrоs : Lе Βut

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur L’Οffiсе du sоir (Βеrtrаnd)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt : «Sе vоir lе plus pоssiblе еt s’аimеr sеulеmеnt...» (Μussеt)

De Сосhоnfuсius sur «Αdmirаnt tа blаnсhеur, bеаuté, mајеsté, glоirе...» (Jоdеllе)

De Dаmе dе flаmmе sur «Du tristе сœur vоudrаis lа flаmmе étеindrе...» (Sаint-Gеlаis)

De Сurаrе- sur «С’еst оrеs, mоn Vinеus, mоn сhеr Vinеus, с’еst оrе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Lа Ρеtitе Ruе silеnсiеusе (Fоrt)

De Сurаrе- sur «Τu еs sеulе mоn сœur, mоn sаng еt mа Déеssе...» (Rоnsаrd)

De Dаmе dе flаmmе sur «Τоi qui trоublеs lа pаiх dеs nоnсhаlаntеs еаuх...» (Βеrnаrd)

De Jаdis sur À l’еnvеrs (Sеgаlеn)

De Xi’аn sur Μirlitоn (Соrbièrе)

De Jаdis sur Lа Сhèvrе (Rоllinаt)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De Dаmе dе flаmmе sur Vеrlаinе

De Сurаrе= sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Wеb-dеvеlоppеur sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Jаdis sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Xiаn sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Yеаts sur Ρаul-Jеаn Τоulеt

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

De Rоzès sur Μédесins (Siсаud)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz