Aristide Bruant

in Le Mirliton, 1885


La Braise


 
Messieurs, dam’s, je vous d’mand’ pardon,
Je vais vous chanter la chanson :
          D’la Braise !
 
Ah ! voyez-vous, c’est qu’ici-bas,
On est à plaindre quand on n’a pas
          De Braise !
 
Ya pas à dir’ mon p’tit papa,
Le plus malin c’est celui qu’a
          D’la Braise !
 
Pour être un Monsieur comme il faut
Pour avoir le droit d’parler, faut
          D’la Braise !
 
 
Au théâtre on s’en va content,
Qu’est-c’qu’on nous d’mande en arrivant ?
          D’la Braise !
 
L’ vestiaire est là qui vous attend,
Faut encor’ donner en passant
          D’la Braise !
 
Vous montez en criant : Du flanc !
L’ouvreus’ vous ouvre en vous disant :
          D’la Braise !
 
Enfin, l’soir, en vous en allant,
Qu’est-c’ qu’on vous d’mand’ pour le p’tit banc ?
          D’la Braise !
 
 
La Braise est un levier puissant,
Il faut au petit, comme au grand,
          D’la Braise !
 
Un pédant, doublé d’un fruit sec,
Devient homme d’esprit avec
          D’la Braise !
 
La Braise c’est le nerf du jour
Aussi faut voir ce qu’on fait pour
          D’la Braise !
 
On vend sa plume et son talent,
Son cœur, son âme en demandant
          D’la Braise !
 
 
À chaque pas, à chaque instant,
Il vous faut pour payer comptant
          D’la Braise !
 
Vous voulez manger un peu d’pain
Vous voulez boire un verr’ de vin...
          D’la Braise !
 
Si vous arrêtez un cocher,
Dans votre poche il faut chercher
          D’la Braise !
 
Si vous voulez parler d’amour,
Il vous faudra pour fair’ la cour :
          D’la Braise !
 
 
Votre épous’ vous donne un enfant,
La nourrice arrive en d’mandant :
          D’la Braise !
 
Pour le nourrir, pour l’élever,
Pour l’instruire, il vous faut trouver
          D’la Braise !
 
S’il veut une épouse à son goût
Il faut lui donner avant tout
          D’la Braise !
 
Aujourd’hui, tout se pay’ comptant
On trouve un’ femme en apportant
          D’la Braise !
 
 
Dans la peine, dans le malheur,
Il faut pour calmer la douleur
          D’la Braise !
 
Quand vient la saison des frimas
Il faut plaindre ceux qui n’ont pas
          De Braise !
 
Riches, pensez aux pauvres gens,
Donnez, donnez aux indigents
          D’la Braise !
 
Soyons humains, mes bons amis,
Puisque la France est le pays
          D’la Braise !
 
 
Bref, je le répèt’, tout est là,
En tous lieux on vous demand’ra
          D’la Braise !
 
Vous v’nez ici’ vous amuser,
Mais faut commencer par donner
          D’la Braise !
 
Moi, pour chanter ma p’tit’ chanson,
Qu’est-c’que j’ demande à mon patron ?
          D’la Braise !
 
Et l’auteur a fait cett’ sci’-là
Dans l’espoir qu’ell’ lui rapport’ra
          D’la Braise !
 

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Klingsоr : Lеs Ânеs

Τristаn Klingsоr

Rimbаud : Βаl dеs Ρеndus

Εrik Sаtiе

Lаbé : «Τоut аussitôt quе је соmmеnсе à prеndrе...»

Соppéе : «Sеptеmbrе аu сiеl légеr tасhé dе сеrfs-vоlаnts...»

Sаtiе : Lа Ρêсhе

Vеrlаinе : «Lе сiеl еst, pаr-dеssus lе tоit...»

☆ ☆ ☆ ☆

Klingsоr : Klingsоr

Τоulеt : «Сеttе frаîсhеur du sоir...»

Ghil : Lеs Yеuх dе l’аïеulе

Sсhwоb : Βоuts rimés

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt à Μаdаmе Μ.Ν. : «Jе vоus аi vuе еnfаnt, mаintеnаnt quе ј’у pеnsе...» (Μussеt)

De Сосhоnfuсius sur Jаsоn еt Μédéе (Hеrеdiа)

De Сосhоnfuсius sur D’un bоuquеt d’œillеts gris еt rоugеs (Sаint-Gеlаis)

De Τhundеrbird sur «Ρrélаt, à qui lеs сiеuх се bоnhеur оnt dоnné...» (Du Βеllау)

De Gаrdеur dе саnаrds sur Vuе (Vаlérу)

De Τhundеrbird sur «Dеpuis quе ј’аi lаissé mоn nаturеl séјоur...» (Du Βеllау)

De lасоtе sur «Εn un pеtit еsquif épеrdu, mаlhеurеuх...» (Αubigné)

De Τhundеrbird sur Fin d’еmpirе (Sаmаin)

De Vinсеnt sur «Gоrdеs, ј’аi еn hоrrеur un viеillаrd viсiеuх...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur Lе Βibliоphilе (Βеrtrаnd)

De Vinсеnt sur «Qui а nоmbré, quаnd l’аstrе, qui plus luit...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur «Vоуоns, d’оù viеnt lе vеrbе ?...» (Hugо)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сurаrе- sur Сhаnsоn : «Lе bаtеаu sеntаit lе thé...» (Dоminiquе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sisinа (Βаudеlаirе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sоnnеt аu Lесtеur (Μussеt)

De јоh.lisа sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе