Flaminio de Birague



Grottes, Cavernes, Prés, Tertres, Forêts, Rivages,
Antres, Taillis, Déserts, Plages, Rochers, Coupeaux,
Vallons, Fleuves, Torrents, Bocages et Ruisseaux,
Étaient de nos Aïeux les superbes étages.
 
Entre le gras bétail sur les fleuris herbages
Vivaient, et sans respect de leurs naïves peaux,
Libres ils s’égayaient tous simples pastoureaux.
Mais ce siècle se rit de l’heur de ces vieux âges.
 
Les palais lambrissés, les Châteaux merveilleux,
L’Or, l’Argent, les festins, les titres orgueilleux.
La luxure et l’envie, en ce siècle ont pris place.
 
Nos Aïeux pauvres gens furent élus de Dieu,
Et ores les trésors que l’on brigue en tout lieu,
Changent la belle Astrée en meurdrière cuirasse.
 



Commentaire(s)
Déposé par Cochonfucius le 28 mai 2015 à 15h03

Nef des bricoleurs
----------------------

Quel étrange vaisseau s’éloigne du rivage !
Bien plutôt qu’une nef, on dirait un radeau
Guère fait pour porter son immense fardeau ;
Mais sa superstructure a de charmants étages.

Dessous s’étend la mer, verte comme un herbage ;
Les animaux marins y paissent en troupeaux,
Lesquels ne sont gardés par aucun pastoureau.
La nef jette sur eux sa gande ombre, au passage.

Elle suit son chemin dessous les rouges cieux ;
Elle va de l’avant, passant d’étranges lieux,
Tel un monstre des mers à lourde carapace.

Mais où doit-il aller, ce vaisseau merveilleux ?
Jamais ne répondront les marins orgueilleux,
Il semble, que, d’ailleurs, la chose les dépasse.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 23 juillet 2017 à 15h26

Nostalgie ferroviaire
---------------------------

Vers le vaste Océan et son plaisant rivage,
Nous empruntions un train qu’admiraient les badauds;
Pour bagage n’ayant que de légers fardeaux,
Du pain blanc pour pitance et de l’eau pour breuvage.

La poussive loco parcourait les herbages,
Animal rutilant que guettaient les troupeaux ;
Le noble chef de gare agitait son drapeau
Et le trafic routier nous cédait le passage.

La machine pesait sur ses puissants essieux ;
Elle allait de l’avant, passant d’étranges lieux,
Comme un monstre terrestre à noire carapace.

Mais où sont-il allés, ces wagons merveilleux ?
Le TGV s’en moque, il est trop orgueilleux,
Lui qui tout véhicule en vitesse surpasse.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Lеvеу : Républiquе Αrgеntinе — Lа Ρlаtа

Соuté : Lеs Соnsсrits

Rоdеnbасh : Vеilléе dе glоirе

Οsсаr V. dе L. Μilоsz

Hugо : «Αmis, un dеrniеr mоt ! — еt је fеrmе à јаmаis...»

Ρоpеlin : Lа Νеigе

Μауnаrd : «Сhаquе Ρriаpе du viеuх tеmps...»

Μауnаrd : «Βеllе, qui sаns fоutеur fоutеz...»

Μауnаrd : Épitаphе : «Сi-gît Ρаul qui bаissаit lеs уеuх...»

Βаnvillе : Μаriа Gаrсiа

Ο’Νеddу : Αmоur

Hugо : Lа Сhаnsоn dе Jеаn Ρrоuvаirе

☆ ☆ ☆ ☆

Stаël : Épitrе sur Νаplеs

Ρirоn : Οdе à Ρriаpе

Rеgnаrd : Épîtrе à Μ. ...

Βruаnt : Sоulоlоquе

Μасеdоnski : Lе Сlоîtrе

Μасеdоnski : Sоnnеt lоintаin

Μаrоt : «J’аi unе lеttrе еntrе tоutеs élitе...»

Μауnаrd : «L’hоmmе qui gît еn се liеu...»

Riсhеpin : Dаb

Βаnvillе : Μаriа Gаrсiа

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur L’Αnсêtrе (Hеrеdiа)

De Lе Gаrdiеn sur Républiquе Αrgеntinе — Lа Ρlаtа (Lеvеу)

De Сосhоnfuсius sur «Се qu’еn vеillаnt је n’оsаi dе mа viе...» (Μаgnу)

De Сосhоnfuсius sur Lе Sоngе (Соrаn)

De Lа-Μusérаntе sur «L’hоmmе qui gît еn се liеu...» (Μауnаrd)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur «Се quе tа plumе prоduit...» (Μауnаrd)

De Jеhаn Ρаuvrеpin sur Sоnnеt ivrе (Riсhеpin)

De Сurаrе- sur «Ν’еs-tu lаssе, аussi, dе rêvеr d’hiеr ?...» (Viеlé-Griffin)

De Сhristiаn sur À Ιris, qui mаngеаit оrdinаirеmеnt dеs flеurs (Lе Ρауs)

De Ιvrеssе sur «Сhаmpêtrеs еt lоintаins quаrtiеrs, је vоus préfèrе...» (Соppéе)

De Fаisаnе sur Lе Rêvе du pоètе (Соppéе)

De Εsprit dе сеllе sur Vеrs à unе fеmmе (Βоuilhеt)

De Τhundеrbird sur Éсrit аvес du sаng (Sеgаlеn)

De Μаirе dе Βlаnquеfоrt sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Fоirе dе Βlаnсhеmоrt sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De Соugаrе- sur Lе Сhiеn еt lе Сhаt (Αrnаult)

De wеbmаstеr sur «Lе mоndе plus trоmpеur quе lеs flоts dе Νеptunе...» (Ρеllissоn-Fоntаniеr)

De Сосhоnfitсhuss sur Αir : «Τоut l’univеrs оbéit à l’Αmоur...» (Lа Fоntаinе)

De Viсtоr Сlоuеlbес sur Lа Соnsсiеnсе (Hugо)

De Gаrdеur d’аlbаtrоs sur Frаnçоis Соppéе

De Ρосhtrоnfuсuls sur «Vоiсi l’hоmmе, ô mеs уеuх, quеl оbјеt déplоrаblе...» (Lа Сеppèdе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz