Du Bellay

Les Antiquités de Rome, 1558



Que n’ai-je encor la harpe Thracienne,
Pour réveiller de l’enfer paresseux
Ces vieux Césars, et les Ombres de ceux
Qui ont bâti cette ville ancienne ?
 
Ou que je n’ai celle Amphionienne,
Pour animer d’un accord plus heureux
De ces vieux murs les ossements pierreux,
Et restaurer la gloire Ausonienne ?
 
Pussè-je au moins d’un pinceau plus agile
Sur le patron de quelque grand Virgile
De ces palais les portraits façonner :
 
J’entreprendrais, vu l’ardeur qui m’allume,
De rebâtir au compas de la plume
Ce que les mains ne peuvent maçonner.
 

Commentaire(s)
Déposé par Cochonfucius le 3 juin 2014 à 11h34

Édifice
---------

Du Bellay, tant d’idées te viennent !
Ton coeur n’est jamais paresseux,
Car il est héritier de ceux
Qui, magiciens et magiciennes,

(Y compris les cartomanciennes)
Ont fait des pronostics nombreux,
Que les rhapsodes valeureux
Mirent en odes saturniennes.

Nous savons qu’il fut bien agile
En son latin, le fier Virgile ;
Mais ton français est façonné

Comme un miroir où l’oeil s’allume,
Comme un temple, au fil de la plume,
Que la rime vient maçonner.



Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes

Βérоаldе : Соmplаintе : «Αinsi qu’оn vоit plоrеr lа сhаstе tоurtеrеllе...»

Sаmаin : Οсtоbrе еst dоuх

Flоriаn : Ρоissоn vоlаnt

Vеrlаinе : Βаllаdе еn R�vе

Νеrvаl : Lе Rоi dе Τhulé

Vеrhаеrеn : Un tоit, là-bаs

Vеrlаinе : «Vа tоn сhеmin sаns plus t’inquiétеr...»

Lа Villе dе Μirmоnt : «Lе сiеl inсаndеsсеnt d’un milliоn d’étоilеs...»

Μussеt : À Αlf. Τ. : «Qu’il еst dоuх d’êtrе аu mоndе, еt quеl biеn quе lа viе !...»

Ρаpillоn dе Lаsphrisе : «Jаmаis nе mе vеrrаi-је аprès tаnt dе rеgrеts...»

Klingsоr : L’Οisеаu јаunе еt blеu

Jаuffrеt : L’Ânе pаré dе flеurs

Hugо : «Ρuisquе lе јustе еst dаns l’аbîmе...»

Gаutiеr : Сhinоisеriе

Frаnс-Νоhаin : Сhаmеаuх

Fаrguе : Splееn

Βаudеlаirе : Lа Sоlitudе

Αubigné : «Соmbаttu dеs vеnts еt dеs flоts...»

Βuttеt : «Diеu vоus gаrd gеntils pаstоurеаuх...»

Μаrоt : «D’оù viеnt сеlа, bеllе, је vоus suppliе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Sur lеs аbîmеs сrеuх dеs fоndеmеnts pоsеr...» (Dеspоrtеs)

De сеsаr sur Hugо

De Сосhоnfuсius sur «Vu lе sоin ménаgеr dоnt trаvаillé је suis...» (Du Βеllау)

De Τсh’еng sur «Εstоurnеаu, је nе puis аimеr unе puсеllе...» (Βrаntômе)

De Сосhоnfuсius sur «Un јоur, quаnd dе l’hivеr l’еnnuуеusе frоidurе...» (Βаïf)

De Μеssinа sur Lеs Αttеntivеs (Αpоllinаirе)

De Ρеrrin Ρiеrrе sur «Dе tristе сœur сhаntеr јоуеusеmеnt...» (Ρizаn)

De Сhristiаn sur Соmplаintе du librе аrbitrе (Lаfоrguе)

De Αntibе Сhаrlу sur L’Îlе lоintаinе (Τhаlу)

De Vinсеnt sur L’Αlbаtrоs (Βаudеlаirе)

De Sаudаdе sur Сrоquis (Gаrnеаu)

De mоnоd sur Lа Νégrеssе Βlоndе (Fоurеst)

De Rаsеmоnt sur Gillеs Durаnt dе lа Βеrgеriе

De dеgrеmоnt sur Lul dе Fаltеnin (Αpоllinаirе)

De ΒrаnуΑbеbrа sur «Lе filеt d’еаu qui s’éсоulе dе сеttе tuilе...» (Jаmmеs)

De Сhristiаn sur «Jе vеuх mоurir pоur tеs bеаutés, Μаîtrеssе...» (Rоnsаrd)

De Jеаn miсhеl sur «Quаnd l’оmbrе mеnаçа dе lа fаtаlе lоi...» (Μаllаrmé)

De Ρаstоurеllе sur Lе Ρèlеrinаgе (Silvеstrе)

De Ρаstоurеllе sur «Si sеulеmеnt l’imаgе dе lа сhоsе...» (Rоnsаrd)

De Сhristiаn sur Sоnnеt mоdеrnе (Riсhеpin)

De Сurаrе- sur «Quеllе grаndеur rеnd l’hоmmе vénérаblе ?...» (Lаbé)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn