Du Bellay

Les Regrets, 1558



Ô beaux cheveux d’argent mignonnement retors !
Ô front crêpe et serein ! et vous, face dorée !
Ô beaux yeux de cristal ! Ô grand’ bouche honorée,
Qui d’un large repli retrousses tes deux bords !
 
Ô belles dents d’ébène ! Ô précieux trésors,
Qui faites d’un seul ris toute âme enamourée !
Ô gorge damasquine en cent plis figurée !
Et vous, beaux grands tétins, dignes d’un si beau corps !
 
Ô beaux ongles dorés ! ô main courte et grassette !
Ô cuisse délicate ! et vous, jambe grossette,
Et ce que je ne puis honnêtement nommer !
 
Ô beau corps transparents ! ô beaux membres de glace !
Ô divines beautés ! pardonnez-moi, de grâce,
Si, pour être mortel, je ne vous ose aimer.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 24 mai 2018 à 20h59

Orpailleur de mai
------------------

Si tu ne le sais pas, l’orpailleur est retors !
Il peut analyser la poussière dorée;
Il excelle à filtrer cette source honorée
En se tenant tantôt sur l’un et l’autre bord.

Il est intelligent, ce chasseur de trésors
Auxquels il consacra son âme enamourée;
La chance est pour longtemps en son coeur figurée,
Il aime les métaux, qui sont de nobles corps.

Il mange ce qu’il veut, ce n’est pas un ascète ;
Il range une pépite au fond d’une cassette,
D’un minerai brillant qu’il ne sait pas nommer.

Si la rivière était recouverte de glace,
Il  attendrait, patient, que le flux se déplace;
Le hasard sablonneux, c’est ce qu’il ose aimer.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 14 décembre 2018 à 19h59

Zoom and Unzoom
--------------------

C’est le changeur d’échelle, il est assez retors.
Il agrandit souvent les images dorées
Qui dans les lieux sacrés sont par nous honorées,
Tant les dilate-t-il qu’on n’en voit plus les bords.

Or, de mainte vignette, il exhume un trésor
Dont se trouve aussitôt la foule enamourée ;
D’autres fois, les beautés richement figurées
Dans le moindre détail nous dévoilent leur corps.

Il divertit les rois, il instruit les ascètes ;
Plus d’un marquis pour lui puise dans sa cassette,
Même, comme ministre on l’a voulu nommer.

Mais il s’amuse avec les reflets dans la glace
Dont, à sa volonté, les contours se déplacent ;
Pour faire un tel métier, sans doute, il faut l’aimer.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 2 février 2021 à 13h56

Innocuité du goupil d’argent
---------

Ce vieux goupil n’est pas un animal retors,
Il ne regrette point sa jeunesse dorée ;
Sa vie, qui jadis fut vivement colorée,
A maintenant pour cadre un modeste décor..

Lui, qui dans ses métiers n’a gagné nul trésor,
A fait en maints endroits d’amusantes virées ;
Une muse parfois, par son verbe attirée,
Voulut bien lui donner un peu de réconfort.

Ce paisible goupil jamais ne fut ascète,
Cela n’est même pas l’une de ses facettes ;
S’il eut quelques talents, ils furent clairsemés.

Il laisse un peu courir sa plume jamais lasse,
Qui sur le blanc papier lentement se déplace ,
Son coeur va révisant les temps du verbe aimer.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Ρеllеrin : L’Αutоbus ivrе

Vignу : Élоа, оu Lа Sœur dеs Αngеs

Νеlligаn : Сlаir dе lunе intеllесtuеl

Siсаud : Lе Сhеmin dе sаblе

Соrbièrе : Épitаphе

Rеvеrdу : Lеndеmаin

Rеvеrdу : Lа Viе durе

Rеvеrdу : Lа Сlосhе сœur

Klingsоr : Αu јоli јеu dеs fоurbеriеs

Gаutiеr : Ρréfасе

☆ ☆ ☆ ☆

Саrсо : Lаissеz-mоi

Νоuvеаu : Сru

Τоulеt : «Lе sаblе оù nоs pаs оnt сrié...»

Dеlаruе-Μаrdrus : Εrrеmеnts

Frаnс-Νоhаin : Αllеgrо dеs Соаltаrs

Hеrеdiа : L’Épéе

Vеrlаinе : Dédiсасе

Сhаtеаubriаnd : Lе Μоntаgnаrd ехilé

Τоulеt : «Lеs Quаrаntе...»

Rimbаud : Vénus Αnаdуоmènе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Сlаir dе lunе intеllесtuеl (Νеlligаn)

De Сосhоnfuсius sur Dе sоi-mêmе (Lа Gеsséе)

De Rоzès sur Lе Сhеmin dе sаblе (Siсаud)

De Сосhоnfuсius sur «Quоi vоus l’аvеz dоnс dit mа сruеllе Βеllоnnе...» (Νuуsеmеnt)

De Sеzоr sur «Jе vоudrаis biеn êtrе vеnt quеlquеfоis...» (Durаnt dе lа Βеrgеriе)

De KUΝG Lоuisе sur Villе dе Frаnсе (Régniеr)

De Сurаrе- sur «Épоuvаntаblе Νuit, qui tеs сhеvеuх nоirсis...» (Dеspоrtеs)

De Xi’аn sur Jеhаn Riсtus

De Villеrеу јеаn -pаul sur Détrеssе (Dеubеl)

De ΒооmеrаngΒS sur «Βiеnhеurеuх sоit lе јоur, еt lе mоis, еt l’аnnéе...» (Μаgnу)

De Hаikukа sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Gаrdiеn dеs Суmеs sur Сhаnt dе Νоël (Νоël)

De Сurаrе- sur «Lа mоrt а tоut mоn biеn еt mоn еspоir étеint...» (Αubin dе Μоrеllеs)

De Сurаrе- sur Jоurnаlistе piеuх (Fréсhеttе)

De аunrуz sur Rêvеriе (Lаrguiеr)

De Сhristiаn sur Сrépusсulе dе dimаnсhе d’été (Lаfоrguе)

De Τhundеrbird sur Αgnus Dеi (Vеrlаinе)

De L’hеndéсаpé sуllаbis sur Lа Ρаssаntе (Νеlligаn)

De Сhristiаn sur «Lе сhеmin qui mènе аuх étоilеs...» (Αpоllinаirе)

De Ιо Kаnааn sur Jоуаu mémоriаl (Sеgаlеn)

De Lilith sur «Се fut un Vеndrеdi quе ј’аpеrçus lеs Diеuх...» (Νuуsеmеnt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе