Du Bellay

Œuvres de l’invention de l’auteur, 1552



 
Non autrement que la Prêtresse folle,
En grommelant d’une effroyable horreur,
Secoue en vain l’indomptable fureur
Du Cynthien, qui brusquement l’affole :
 
Mon estomac gros de ce Dieu qui vole,
Épouvanté d’une aveugle terreur
Se fait rebelle à la divine erreur,
Qui brouille ainsi mon sens, et ma parole.
 
Mais c’est en vain : car le Dieu, qui m’étreint,
De plus en plus m’aiguillonne et contraint
De le chanter, quoique mon cœur en gronde.
 
Chantez-le donc, chantez mieux que devant,
Ô vous mes vers ! qui volez par le monde,
Comme feuillards éparpillés du vent.
 



Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 1er juin 2016 à 14h24

Mur d’or
----------

Extrémité de l’antique acropole,
Mur abritant Dieu sait quel empereur ;
Muraille sûre, et bâtie sans erreur,
As-tu valeur, à nos yeux, de symbole ?

Nous t’admirons, sous le grand ciel où vole
Un ange qui, loin d’être un discoureur,
En silence oeuvre, invisible doreur,
Lissant ce mur, sans dire une parole.

Mais d’où lui vient le zèle qui l’étreint ?
Au long labeur, nul dieu ne le contraint,
Craindrait-il donc un vain peuple qui gronde ?

Regardons-le, cet ange, dans le vent;
On dirait bien qu’il rend le mur vivant,
Noyé qu’il est dans son oubli dumonde !

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 26 juillet 2021 à 12h02

Presque un ange
----------

Près du ruisseau poussent des herbes folles,
Je crois y voir un elfe bagarreur ;
Puis je comprends qu’il s’agit d’une erreur,
Ça se produit dès lors qu’on extrapole.

Près du cours d’eau la libellule vole,
Elfe non point, mais ange dévoreur ;
Nous la voyons chasser en franc-tireur,
De liberté c’est un heureux symbole.

Que j’aimerais posséder son entrain !
Mais par mon poids mes gestes sont contraints,
Je ne pourrai jamais planer sur l’onde.

La libellule est portée par le vent
Qui rafraîchit, dans le soleil levant,
Son coeur vibrant de la beauté du monde.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Hеrеdiа : Épigrаmmе funérаirе

Rоnsаrd : «L’аutrе јоur quе ј’étаis sur lе hаut d’un dеgré...»

Hugо : «Ιl lui disаit : Vоis-tu, si tоus dеuх nоus pоuviоns...»

Riсhеpin : Lа Flûtе

Lа Fоntаinе : Lа Сigаlе еt lа Fоurmi

Οrléаns : «Lе tеmps а lаissé sоn mаntеаu...»

Μаrоt : Dе sоi-mêmе

Rоnsаrd : «Μignоnnе, аllоns vоir si lа rоsе...»

Rоnsаrd : «Quаnd vоus sеrеz biеn viеillе, аu sоir à lа сhаndеllе...»

Hеrеdiа : Αrmоr

☆ ☆ ☆ ☆

Αpоllinаirе : «Αmi, је vоus éсris du fоnd d’unе саntinе...»

Jаmmеs : Lе pаuvrе сhiеn

Ρоnсhоn : Сhаnsоn dе lа Μоrt

Sаmаin : Lеs Sirènеs

Lаfоrguе : Fаrсе éphémèrе

Νоuvеаu : «Si nоus étiоns mоrts quаnd nоus étiоns mômеs...»

Lаutréаmоnt : «Unе pоtеnсе s’élеvаit sur lе sоl...»

Flаuх : Lеs Jеunеs Fillеs dе Stосkhоlm

Lоrrаin : Sеignеurs

Μаеtеrlinсk : «Lеs trоis sœurs оnt vоulu mоurir ...»

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur «Μаis qui vоus mеut, Sеignеur, dе sоrtir à сеttе hеurе...» (Lа Сеppèdе)

De Сосhоnfuсius sur «Сеlui qui dе plus près аttеint lа déité...» (Du Βеllау)

De Τhundеrbird sur Αrums dе Ρаlеstinе (Viviеn)

De Jаdis sur Соrs dе сhаssе (Αpоllinаirе)

De Сосhоnfuсius sur «Ρаssаnts, nе сhеrсhеz plus dеssоus l’Οrquе infеrnаl...» (Νuуsеmеnt)

De Jаdis sur Νоblеs еt vаlеts (Νеrvаl)

De Сосhоnfuсius sur Zèbrе (Hеrvillу)

De Αdа еn Hérаldiе sur «Hélаs ! mеs tristеs уеuх sоnt сhаngés еn fоntаinеs...» (Βirаguе)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Сhristiаn sur Αu lесtеur (Μurgеr)

De Τhundеrbird sur «Εntrе tоus lеs hоnnеurs dоnt еn Frаnсе еst соnnu...» (Du Βеllау)

De Αrсhivistе sur Lе Μénétriеr (Μеrrill)

De Vinсеnt sur Μаlgré tоut (Сrоs)

De Αdа еn Hérаldiе sur Αntоinе еt Сléоpâtrе (Hеrеdiа)

De Αdа еn Hérаldiе sur Lе Суgnе (Vаlérу)

De Un mаndаrin sur Lе Соrbеаu еt lе Rеnаrd (Lа Fоntаinе)

De Сurаrе- sur «À lа nuе ассаblаntе tu...» (Μаllаrmé)

De Εsprit dе сеllе sur «L’оisеаu dоnt l’Αrаbiе а fаit si grаndе fêtе...» (Lа Сеppèdе)

De Un lесtеur sur «L’аrbrе qui mеt à сrоîtrе, а lа plаntе аssuréе...» (Rоnsаrd)

De Vinсеnt sur Sur unе Сhutе саuséе pаr un béliеr (Соllеtеt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе