Du Bellay

Les Regrets, 1558



N’étant, comme je suis, encore exercité
Par tant et tant de maux au jeu de la fortune,
Je suivais d’Apollon la trace non commune,
D’une sainte fureur saintement agité.
 
Ores ne sentant plus cette divinité,
Mais piqué du souci qui fâcheux m’importune,
Une adresse j’ai pris beaucoup plus opportune
À qui se sent forcé de la nécessité.
 
Et c’est pourquoi, Seigneur, ayant perdu la trace
Que suit votre Ronsard par les champs de la Grâce,
Je m’adresse où je vois le chemin plus battu :
 
Ne me battant le cœur, la force, ni l’haleine,
De suivre, comme lui, par sueur et par peine,
Ce pénible sentier qui mène à la vertu.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 10 juillet 2014 à 10h51

Vers le ponant
-----------------

Lao-Tseu, s’éloignant des bourgs et des cités
Avec un buffle gris pour unique fortune
Vers l’Occident suivit les ornières communes ;
L’animal l’emmenait, nullement agité.

Il n’allait point quérir une divinité,
Il n’était point pressé de dettes importunes ;
Il savait qu’au lointain brille la même lune ;
Il partait sans angoisse et sans curiosité.

Un garde frontalier, le trouvant peu loquace,
Demanda qu’il laissât au papier une trace
De l’étrange savoir qu’il avait longtemps tu.

Dans le poste de garde, il s’en donna la peine
Jour après jour dictant (sa voix était sereins)
Un livre intitulé « La Voie et la Vertu ».

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 10 juillet 2014 à 11h03


Avant-dernier vers : "Sa voix était sereine".

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 8 mars 2019 à 12h23

Licorne-ermite
-------------

Cette licorne vit loin des vastes cités ;
Elle a pour résidence un abri de fortune
Dont la décoration me semble peu commune ;
Par elle seulement ces lieux sont habités.

Les gens ne font pas d’elle une divinité
Comme le sont pour eux le solel et la lune ;
Ils ne l’assiègent pas d’oraisons importunes,
Ni ne montrent non plus trop de curiosité.

Que nous racontes-tu, licorne peu loquace ?
Des combats de jadis reste-t-il une trace ?
Entendant la question, cet animal s’est tu.

Ne l’interroge plus, ça n’en vaut pas la peine,
Ne sollicite plus la licorne sereine
Qui de discrétion fit sa première vertu.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Sаint-Ρоl-Rоuх : Rоsсаnvеl

Lа Μоnnоуе : Lе Βоn Μénаgеr

Sаmаin : Lа Vасhе

Βruаnt : Lеs Lоupiоts

Соrbièrе : Çа ?

Rоllinаt : L’Ιdiоt

Rоllinаt : Lа Βаignеusе : «Αu fоnd d’unе bаignоirе еllе аdmirе sеs hаnсhеs...»

Fréminе : «Νоus buviоns du Sаutеrnе еt nоus mаngiоns dеs huîtrеs...»

Fréminе : «Νоus buviоns du Sаutеrnе еt nоus mаngiоns dеs huîtrеs...»

Τоulеt : «Ρuisquе tеs јоurs nе t’оnt lаissé...»

☆ ☆ ☆ ☆

Hоudаr dе Lа Μоttе : Lеs Αmis trоp d’ассоrd

Gаlоу : Lа Sоurсе

Gоudеаu : Lа Rоndе du rеmоrds

Vеrlаinе : «Lа “grаndе villе”. Un tаs сriаrd dе piеrrеs blаnсhеs...»

Vоltаirе : Lе Μоndаin

Jаmmеs : Τu sеrаis nuе sur lа bruуèrе

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur «Βеllе, tа bеаuté s’еnfuit...» (Ρаssеrаt)

De Сосhоnfuсius sur «Frênе hаutаin...» (Vаuquеlin dе lа Frеsnауе)

De Jаdis sur Lа Sоif impériеusе (Viviеn)

De Сосhоnfuсius sur «Εntrе tоus lеs hоnnеurs dоnt еn Frаnсе еst соnnu...» (Du Βеllау)

De Jаdis sur Lе Lit d’hôtеllеriе (Sаrrаsin)

De Сосhоnfuсius sur «Qu’hеurеuх tu еs, Βаïf, hеurеuх, еt plus qu’hеurеuх...» (Du Βеllау)

De Αrсhivistе sur Lе Μénétriеr (Μеrrill)

De Vinсеnt sur Μаlgré tоut (Сrоs)

De Τhundеrbird sur Εn rеvеnаnt dе Sаint-Μаrtin (Fоrt)

De Αdа еn Hérаldiе sur Αntоinе еt Сléоpâtrе (Hеrеdiа)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Αdа еn Hérаldiе sur Lе Суgnе (Vаlérу)

De Un mаndаrin sur Lе Соrbеаu еt lе Rеnаrd (Lа Fоntаinе)

De Сurаrе- sur «À lа nuе ассаblаntе tu...» (Μаllаrmé)

De Εsprit dе сеllе sur «L’оisеаu dоnt l’Αrаbiе а fаit si grаndе fêtе...» (Lа Сеppèdе)

De Αdа еn Hérаldiе sur Sur mоn livrе (Lе Ρеtit)

De Un lесtеur sur «L’аrbrе qui mеt à сrоîtrе, а lа plаntе аssuréе...» (Rоnsаrd)

De Vinсеnt sur Sur unе Сhutе саuséе pаr un béliеr (Соllеtеt)

De Jеаn dе Lа Quаrаntаi sur Lа Сigаlе еt lа Fоurmi (Lа Fоntаinе)

De Vinсеnt sur Sоnnеt à l’Αndrоgуnе : «Τа rоуаlе јеunеssе...» (Viviеn)

De Ρéguуfuсius sur L’Αvеuglе (Ρéguу)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе