Du Bellay

Les Regrets, 1558



Depuis que j’ai laissé mon naturel séjour
Pour venir où le Tibre aux flots tortus ondoie,
Le ciel a vu trois fois par son oblique voie
Recommencer son cours la grand’ lampe du jour.
 
Mais j’ai si grand désir de me voir de retour
Que ces trois ans me sont plus qu’un siège de Troie,
Tant me tarde, Morel, que Paris je revoie,
Et tant le ciel pour moi fait lentement son tour.
 
Il fait son tour si lent, et me semble si morne,
Si morne et si pesant, que le froid Capricorne
Ne m’accourcit les jours, ni le Cancre les nuits.
 
Voilà, mon cher Morel, combien le temps me dure
Loin de France et de toi, et comment la nature
Fait toute chose longue avecques mes ennuis.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 10 juin 2016 à 14h27

Goupil-Argus
-------------------

Il a dans un jardin son aimable séjour,
Ce grand Goupil-Argus dont le plumage ondoie ;
Il y traîne sa queue sur de petites voies,
Sous le ciel que la lune orne au début du jour.

L’été, dans ce domaine, est bientôt de retour,
La flore est prolifique, et l’herbage verdoie,
Les insectes sont gais, les oiseaux sont en joie,
Sur la plus belle branche, ils chantent tour à tour.

Or, le Goupil-Argus n’a qu’un langage morne :
Non point  l’appel puissant du boeuf aux belles cornes,
Mais un soupir grinçant, un bien étrange bruit.

Certains jours, il se dit qu’avec lui, la nature
A  pu, sous ce rapport, se montrer un peu dure ;
Mais il n’y pense plus, lorsque revient la nuit.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 13 octobre 2020 à 13h59

Saint Matorel
-----------------

Je crois que nous fêtons Saint Matorel, ce jour,
Femme du charpentier, mets ton habit de soie ;
Lui qui de l’oraison faisait sa douce joie,
Ton fils, depuis longtemps, le garde en son amour.

Il partit en exil, voyage sans retour,
Là où survient la mort, là où  l’espoir se noie ;
Guère de charité là-bas ne se déploie,
Ce lieu fut entouré de redoutables tour.s.

Il n’a pas protesté contre cette fin morne,
Son âme débordait d’indulgence sans bornes ;
Et les nôtres peut-être en reçoivent les fruits.

Il avait pour ami un maître de peinture,
Lui qui fut un pionnier de la littérature ;
Il crut à la lumière en plein coeur de la nuit.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Thunderbird le 15 octobre 2020 à 09h54

Saint Matorel (retouche)
-----------------

Je crois que nous fêtons Saint Matorel, ce jour,
Femme du charpentier, mets ton habit de soie ;
Lui qui de l’oraison faisait sa douce joie,
Ton fils, depuis longtemps, le garde en son amour.

Il partit en exil, voyage sans retour,
Là où survient la mort, là où l’espoir se noie ;
Guère de charité là-bas ne se déploie,
Ce lieu fut entouré de redoutables tours.

Il n’a pas protesté contre cette fin morne,
Son âme débordait d’indulgence sans bornes ;
Et les nôtres peut-être en reçoivent les fruits.

Il avait pour ami un maître de peinture,
Lui qui fut un pionnier de la littérature ;
Il crut à la lumière en plein coeur de la nuit.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Ρеllеrin : Lа Ρеtitе Βеrgèrе

Hоuvillе : Οffrаndе funérаirе

Μоntrеuil : Lеs Rêvеs mоrts

Rоllinаt : Lа Ρеtitе Sоuris

Τоulеt : «Се n’еst pаs drôlе dе mоurir...»

Rimbаud : Соntе

Τоulеt : «Се n’еst pаs drôlе dе mоurir...»

☆ ☆ ☆ ☆

Lе Fèvrе dе Lа Βоdеriе : «L’Hоmmе, lе fоrt Liоn ; lе Βœuf, еt l’Αiglе еn pоintе...»

Gеоrgin : Τristеssе аu bоrd dе l’еаu

Hауеm-Grеgh : Ιnvосаtiоn

Βеrtrаnd : Jеаn dе Τillеs

Βruаnt : Grеlоttеuх

Ρаillеttе : Lе Rеssаutеur

Jаmmеs : «Εllе аvаit еmpоrté dеs brаsséеs dе lilаs...»

Sаint-Ρоl-Rоuх : Lа Jоurnéе prоvеnçаlе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lе mаrdi à lаudеs : «L’оisеаu vigilаnt nоus révеillе...» (Rасinе)

De Сосhоnfuсius sur Sur lа villе dе Ρаris (Βеnsеrаdе)

De Сосhоnfuсius sur «Si еn pаrtаnt, sеul vоus m’аvеz lаissé...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

De Jаdis sur Lа Βеrgе (Μérаt)

De Сurаrе- sur «Μаdаmе, се mаtin је vоus оffrе unе flеur...» (Lа Rоquе)

De Соnсоurs Lépinе sur L’Égоïstе (Sсhwоb)

De Jаdis sur Lа Μоrt еt lе Μаlhеurеuх. Lа Μоrt еt lе Βûсhеrоn (Lа Fоntаinе)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Sоnnеt : «Ιgnоrаntе оu plutôt dédаignеusе dеs mаuх...» (Сrоs)

De Αntigrippе sur Lа Τоrсhе (Νizеt)

De Ιо Kаnааn sur Lа Ρiеuvrе (Sаtiе)

De Сurаrе- sur Sоlliсitudеs (Frаnс-Νоhаin)

De Μоdо sur Lеs Ιngénus (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Αutrе sоnnеt sur lе mêmе vоl (Sаint-Αmаnt)

De JR Τrоll sur Éléphаnt dе Ρаris. (Τоulеt)

De Xiаn sur «Si сеlui qui s’аpprêtе à fаirе un lоng vоуаgе...» (Du Βеllау)

De Xiаn sur Sоnnеt : «Dеuх sоnnеts pаrtаgеnt lа villе...» (Соrnеillе)

De Xiаn sur Vеrs imprоvisés sur un аlbum (Lаmаrtinе)

De Сhristiаn sur Lе Βаtеаu ivrе (Rimbаud)

De Μоnrоsе sur «Lа nudité dеs flеurs с’еst lеur оdеur сhаrnеllе...» (Αpоllinаirе)

De FΕDΕRΜΑΝΝ sur Lа Guеrrе (Sаint-Ρоl-Rоuх)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе