Du Bellay

Les Regrets, 1558



De voir mignon du Roi un courtisan honnête,
Voir un pauvre cadet l’ordre au col soutenir,
Un petit compagnon aux états parvenir,
Ce n’est chose, Morel, digne d’en faire fête.
 
Mais voir un estafier, un enfant, une bête,
Un forfant, un poltron cardinal devenir,
Et pour avoir bien su un singe entretenir
Un Ganymède avoir le rouge sur la tête :
 
S’être vu par les mains d’un soldat espagnol
Bien haut sur une échelle avoir la corde au col
Celui que par le nom de Saint-Père l’on nomme :
 
Un bélitre en trois jours aux princes s’égaler,
Et puis le voir de là en trois jours dévaler :
Ces miracles, Morel, ne se font point, qu’à Rome.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 11 mars 2018 à 12h08

Lapin-girafe de sinople
----------------------

C’est le lapin-girafe, un animal honnête.
Son col est bien construit pour son chef soutenir,
Jusqu’aux feuilles qu’il broute il sait bien parvenir,
Ce joyeux quadrupède est souvent à la fête.

L’on voit très rarement cette charmante bête,
Car il peut invisible en forêt devenir ;
Pour son teint de sinople au mieux entretenir,
Il se plonge dans l’eau, des pieds jusqu’à la tête.

Ses parents sont venus du bocage espagnol,
Ce qu’ils lui ont transmis, c’est ce très noble col,
Et c’est pour ce motif que girafe on le nomme.

Aux girafes d’Afrique, il ne peut s’égaler,
Mais il peut sa ration de feuilles avaler,
Et, quand il la termine, il se sent un autre homme.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 18 décembre 2020 à 12h49

Royal divertissement
-------------------

L’amusement du Roi, c’est un plaisir honnête,
Ce monarque toujours a su se contenir ;
Il cherche ce qui peut aux dames convenir,
Les entraînant ainsi dans d’innocentes fêtes.

Il les emmène voir de ravissantes bêtes,
Ayant d’étranges noms qu’on ne peut retenir ;
Avec elles il peut longtemps s’entretenir,
Il ne déteste point qu’elles lui tiennent tête.

Il sait dire des vers d’un poète espagnol
Ou d’aimables récits que fit Marcel Pagnol ;
Il narre le séjour de Dupanloup dans Rome

Aux penseurs athéniens on peut bien l’égaler,
Puis, il nous attendrit quand il se laisse aller,
Montrant à ses sujets qu’un roi, ce n’est qu’un homme.


----------------------------------------
https://paysdepoesie.wordpress.com/2014/03/19/apotheose-de-dupanloup/

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 19 décembre 2020 à 21h50

Senryû de quelques goupils-paons
----------

Goupils-paons d’hiver,
Viendrez-vous à la montagne ?
Avez-vous des skis ?

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Curare- le 19 décembre 2020 à 22h34

Ce soir mon verre en main ce besoin de pleurer
Pour l’absence du chant de l’espoir en attente
Dense de ses dépens sa présence latente
Chaque fois qu’il s’en va mon âme va errer

Pour trouver mon Fucius . .

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 20 décembre 2020 à 17h29

Labyrinthe d’altitude
----

Chemins de montagne,
On dirait qu’ils se séparent,
Mais ils se rejoignent.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 21 décembre 2020 à 10h47

Senryû du goupil-paon d’argent
----------

Goupil-paon d’argent,
Envoyez un peu de neige
À notre impatience.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 22 décembre 2020 à 11h17

Senryû du goupil-paon d’azur
----------

Goupil-paon d’azur
Envoyez-nous du vent tiède
Sous ce froid soleil.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 23 décembre 2020 à 10h58

Senryû du goupil-paon de gueules
----------

Goupil-paon de gueules,
Préparez-nous donc la chair
De ce fier chapon.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 23 décembre 2020 à 21h50

Senryû du goupil-paon d’or
----------

Grand goupil-paon d’or,
Apportez du chocolat
Pour tous ces enfants.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 24 décembre 2020 à 11h43

Senryû du goupil-paon de sable
----------

Goupil-paon de sable,
Aidez-nous à bien dormir
Car les nuits sont longues.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 25 décembre 2020 à 11h08

Senryû du goupil-paon de sinople
----------

Expliquez-nous donc,
Vieux goupil-paon de sinople,
Le sens du solstice.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 26 décembre 2020 à 18h49

Senryû du goupil-paon de pourpre
----------

Goupil-paon de pourpre,
Restons toujours en vacances,
La vie sera belle.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Νеlligаn : Dеvаnt dеuх pоrtrаits dе mа mèrе

Βоissiеr : «Jе suis lе fоu du rоi, lе fоu соstumé d’оr...»

Hеrеdiа : Lе Huсhiеr dе Νаzаrеth

Μаrbеuf : Αutаnt quе Vаliаnе аvаit dе bеаutés

Hаbеrt : «J’ассоmpаrе аu Sоlеil сеs bеаuх sоlеils d’Αmоur...»

Hаbеrt : «À l’оmbrе dеs mуrtеs vеrts...»

Μаrоt : Du соntеnt еn аmоurs

Μаrbеuf : Lе Sеin d’Αmаrаnthе

Rоnsаrd : «Si с’еst аimеr, Μаdаmе, еt dе јоur еt dе nuit...»

Rоnsаrd : «Αllеr еn mаrсhаndisе аuх Ιndеs préсiеusеs...»

☆ ☆ ☆ ☆

Sаtiе : Lе Саrnаvаl

Βussу : Μésеrу

Сrоs : Βеrсеusе : «Εndоrmоns-nоus, pеtit сhаt nоir...»

Βlémоnt : Βrumаirе

Rеnаrd : Lе Сосhоn

Νоuvеаu : «С’еst à lа fеmmе à bаrbе, hélаs ! qu’il еst аllé...»

*** : «Μоn pèrе а fаit fаirе un étаng...»

Μilоsz : Lе Соnsоlаtеur

Сhéniеr : «Étrаngеr, се tаurеаu, qu’аu sеin dеs mеrs prоfоndеs...»

Sаint-Ρоl-Rоuх : L’Épоuvаntаil

Cоmmеntaires récеnts

De Αdа еn Hérаldiе sur Εхtаsе du sоir (Rоllinаt)

De Сurаrе- sur Lе Сосhоn (Rеnаrd)

De Сосhоnfuсius sur Dеvаnt dеuх pоrtrаits dе mа mèrе (Νеlligаn)

De Gаrdiеn dеs саnаrds sur L’Εspоir еn Diеu (Μussеt)

De Αdа sur Sur un Μаrbrе brisé (Hеrеdiа)

De Αdа sur «J’аi сеttе nuit gоûté lеs plus dоuсеs dоuсеurs...» (Hаbеrt)

De Сосhоnfuсius sur Lе Huсhiеr dе Νаzаrеth (Hеrеdiа)

De Сосhоnfuсius sur Lе Flаmbеаu vivаnt (Βаudеlаirе)

De Αdа еn Hérаldiе sur Sоnnеt dе lа lаnguе (Νоuvеаu)

De Gаrdеur dе саnаrds sur Ρаul Sсаrrоn

De Vinсеnt sur «Si с’еst аimеr, Μаdаmе, еt dе јоur еt dе nuit...» (Rоnsаrd)

De Сurаrе- sur Sоnnеt : «Jе sаis un ruissеаu dоnt lе flоt сhаntоnnе...» (Riсtus)

De Сurаrе- sur Lе Sеin d’Αmаrаnthе (Μаrbеuf)

De Jеhаn sur «Lоrsquе l’еnfаnt pаrаît...» (Hugо)

De V. Hugо sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Snоwmаn sur Βаllаdе dеs сélébrités du tеmps јаdis (Βаnvillе)

De Εsprit dе сеllе sur Sœur équivоquе (Sеgаlеn)

De Сhristiаn sur L’ânе étаit pеtit (Jаmmеs)

De Сhristiаn sur Rimbаud

De Gаrdiеn dеs оiеs sur Μоn tеstаmеnt (Ρirоn)

De Εsprit dе сеllе sur Μаriа Gаrсiа (Βаnvillе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе