Baudelaire

Les Fleurs du Mal, 1857


Spleen


 
Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle
Sur l’esprit gémissant en proie aux longs ennuis,
Et que de l’horizon embrassant tout le cercle
Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits ;
 
Quand la terre est changée en un cachot humide,
Où l’Espérance, comme une chauve-souris,
S’en va battant les murs de son aile timide
Et se cognant la tête à des plafonds pourris ;
 
Quand la pluie étalant ses immenses traînées
D’une vaste prison imite les barreaux,
Et qu’un peuple muet d’infâmes araignées
Vient tendre ses filets au fond de nos cerveaux,
 
Des cloches tout à coup sautent avec furie
Et lancent vers le ciel un affreux hurlement,
Ainsi que des esprits errants et sans patrie
Qui se mettent à geindre opiniâtrement.
 
— Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilent lentement dans mon âme ; l’Espoir,
Vaincu, pleure, et l’Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.
 

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
Recopier le mot
ci-dessus : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes

Соppéе : «Jе nе suis plus l’еnfаnt еt tu n’еs plus l’еspièglе...»

Gаutiеr : Lаmеntо : «Соnnаissеz-vоus lа blаnсhе tоmbе...»

Gаutiеr : Lе Ρin dеs Lаndеs

Hugо : «Jеunе fillе, l’аmоur...»

Sullу Ρrudhоmmе : Μаrs

Frаnс-Νоhаin : Lе tеmps dеs bоuillоttеs

Rоdеnbасh : «Dоuсеur du pаssé qu’оn sе rеmémоrе...»

Rоdеnbасh : Réсоmpеnsе

Du Βеllау : «Qui vоudrаit figurеr lа Rоmаinе grаndеur...»

Μilоsz : Αuх sоns d’unе musiquе...

Cоmmеntaires récеnts

De Αntibе Сhаrlу sur L’Îlе lоintаinе (Τhаlу)

De Сосhоnfuсius sur «Се qu’еn vеillаnt је n’оsаi dе mа viе...» (Μаgnу)

De Vinсеnt sur L’Αlbаtrоs (Βаudеlаirе)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt sur lа mоissоn d’un liеu prосhе dе Ρаris (Sаint-Αmаnt)

De Сосhоnfuсius sur Τаblеаu rurаl (Соppéе)

De Sаudаdе sur Сrоquis (Gаrnеаu)

De mоnоd sur Lа Νégrеssе Βlоndе (Fоurеst)

De Rаsеmоnt sur Gillеs Durаnt dе lа Βеrgеriе

De dеgrеmоnt sur Lul dе Fаltеnin (Αpоllinаirе)

De ΒrаnуΑbеbrа sur «Lе filеt d’еаu qui s’éсоulе dе сеttе tuilе...» (Jаmmеs)

De Сhristiаn sur «Jе vеuх mоurir pоur tеs bеаutés, Μаîtrеssе...» (Rоnsаrd)

De Jеаn miсhеl sur «Quаnd l’оmbrе mеnаçа dе lа fаtаlе lоi...» (Μаllаrmé)

De Ρаstоurеllе sur Lе Ρèlеrinаgе (Silvеstrе)

De Ρаstоurеllе sur «Si sеulеmеnt l’imаgе dе lа сhоsе...» (Rоnsаrd)

De Сhristiаn sur Sоnnеt mоdеrnе (Riсhеpin)

De Сurаrе- sur «Quеllе grаndеur rеnd l’hоmmе vénérаblе ?...» (Lаbé)

De tizеf sur Dеstinéе (Gаutiеr)

De tizеf sur Lеs Соnquérаnts (Hеrеdiа)

De tizеf sur Lе Βаtеаu ivrе (Rimbаud)

De Сurаrе- sur «Αrсhimèdе аbusé, pеndаnt quе tu t’аbusе...» (Сhаssignеt)

De lаnсеlоt sur Hugо

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn