Baudelaire

Les Fleurs du Mal, 1857


Spleen


 
Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle
Sur l’esprit gémissant en proie aux longs ennuis,
Et que de l’horizon embrassant tout le cercle
Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits ;
 
Quand la terre est changée en un cachot humide,
Où l’Espérance, comme une chauve-souris,
S’en va battant les murs de son aile timide
Et se cognant la tête à des plafonds pourris ;
 
Quand la pluie étalant ses immenses traînées
D’une vaste prison imite les barreaux,
Et qu’un peuple muet d’infâmes araignées
Vient tendre ses filets au fond de nos cerveaux,
 
Des cloches tout à coup sautent avec furie
Et lancent vers le ciel un affreux hurlement,
Ainsi que des esprits errants et sans patrie
Qui se mettent à geindre opiniâtrement.
 
— Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilent lentement dans mon âme ; l’Espoir,
Vaincu, pleure, et l’Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.
 

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rimbаud : Lеs Αssis

Τоulеt : «Dаns lа ruе-dеs-Dеuх-Déсаdis...»

Τоulеt : «Се n’еst pаs drôlе dе mоurir...»

Τоulеt : «Dаns lе silеnсiеuх аutоmnе...»

Τhаlу : L’Îlе lоintаinе

Соrbièrе : À mа јumеnt Sоuris

Соrbièrе : «Ρоint n’аi fаit un tаs d’осéаns...»

Vеrhаеrеn : Lеs Соmplаintеs

Τhаlу : L’Îlе lоintаinе

Lаmаrtinе : Lеs Vоilеs

Lаmаrtinе : Lеs Vоilеs

Αpоllinаirе : Lе Ρоnt Μirаbеаu

☆ ☆ ☆ ☆

Rimbаud : Lе Βuffеt

Rоllinаt : Lа Guеulе

Μаllаrmé : «Τоutе l’âmе résuméе...»

Μоrin : Stаnсеs : «Αh, quе сеs sоuvеnirs dе јеunеssе sоnt tristеs...»

Lаfоrguе : Lеs Αprès-midi d’аutоmnе

Μénаrd : Сirсé

Viоn Dаlibrау : «Αimе, si tu lе vеuх, је nе l’еmpêсhе pаs...»

Lа Gеsséе : «Lаissоns (Αmi) lаissоns се vаin métiеr dеs vеrs...»

Viеlé-Griffin : «Jе сhаntе hаut pоur m’еntеndrе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Sur lе сul d’unе dеmоisеllе (Αngоt dе L'Épеrоnnièrе)

De Сосhоnfuсius sur Rоndеаu rеdоublé (Hаmiltоn)

De Сhris Сuisiniеr sur «À се јоur dе Sаint Vаlеntin quе сhасun dоit...» (Οrléаns)

De Сосhоnfuсius sur «Αimоns tоuјоurs ! аimоns еnсоrе !...» (Hugо)

De l’hехаpоdоlоguе sur «S’il tе plаît dе sаvоir јusqu’оù...» (Νоаillеs)

De Сhris sur «С’еst lе prеmiеr mаtin du mоndе...» (Vаn Lеrbеrghе)

De Сhristiаn Τ sur Réminisсеnсеs (Lаhоr)

De Сhristiаnt Ρrigеnt sur Соntrе Ligurinus : «Τоut lе mоndе tе fuit...» (Dubоs)

De Соссhоnfuсius sur Visiоn (Сrоs)

De Guillаumе Сingаl sur «Jе nе vеuх pоint fоuillеr аu sеin dе lа nаturе...» (Du Βеllау)

De Slаm Fist sur Lе Rêvе еt lа Viе (Lа Villе dе Μirmоnt)

De Slаm Fist sur Ιmprоmptu еn répоnsе à сеttе quеstiоn : Qu’еst-се quе lа Ρоésiе ? (Μussеt)

De СhristiаnΤ sur «Fillе du viеuх pаstеur, qui d’unе mаin аgilе...» (Сhéniеr)

De Williаm Τriеst sur Lа Сigаlе еt lа Fоurmi (Lа Fоntаinе)

De piсh24 sur «Quаnd ј’аpеrçоis tоn blоnd сhеf соurоnné...» (Lаbé)

De piсh24 sur Sоnnеt : «Ρоur vеinеr dе sоn frоnt...» (Gаutiеr)

De piсh24 sur L’Αlbаtrоs (Βаudеlаirе)

De tizеf sur Μоnsiеur Ρrudhоmmе (Vеrlаinе)

De Μеssinа sur «Сi-gît qui tоuјоurs bаbillа...» (Vоltаirе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе