Baudelaire

Les Fleurs du Mal, 1857


Spleen


 
Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle
Sur l’esprit gémissant en proie aux longs ennuis,
Et que de l’horizon embrassant tout le cercle
Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits ;
 
Quand la terre est changée en un cachot humide,
Où l’Espérance, comme une chauve-souris,
S’en va battant les murs de son aile timide
Et se cognant la tête à des plafonds pourris ;
 
Quand la pluie étalant ses immenses traînées
D’une vaste prison imite les barreaux,
Et qu’un peuple muet d’infâmes araignées
Vient tendre ses filets au fond de nos cerveaux,
 
Des cloches tout à coup sautent avec furie
Et lancent vers le ciel un affreux hurlement,
Ainsi que des esprits errants et sans patrie
Qui se mettent à geindre opiniâtrement.
 
— Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilent lentement dans mon âme ; l’Espoir,
Vaincu, pleure, et l’Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.
 

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes

Lе Μау : Μеs sоnnеts

Βruаnt : Rоsе blаnсhе

Lе Μау : Μеs sоnnеts

Νеlligаn : Lе Τаlismаn

Νеlligаn : Lе Lас

Νеlligаn : Dеvаnt dеuх pоrtrаits dе mа mèrе

Τristаn Dеrèmе

Rоdеnbасh

Rоdеnbасh : «Dаns l’hоrizоn du sоir оù lе sоlеil rесulе...»

Rоdеnbасh : «Lе dimаnсhе еst un сiеl vidе еt silеnсiеuх...»

Rоdеnbасh : «L’еаu mоrtе, сеrtаins sоirs, vibrе dе саntilènеs...»

Rоdеnbасh : «Lеs суgnеs dаns lе sоir оnt sоudаin déplié...»

Rоdеnbасh : «Lеs pièсеs d’еаu, sоngеаnt dаns lеs Ρаrсs tасiturnеs...»

Lоuvigné du Dézеrt : Ρоur lа bоistе du gоdеmiсhу

Τhеuriеt : Lеs Ρауsаns : «Vêtus dе lа vеstе еt dеs brаiеs...»

Τhеuriеt : Dоuаrnеnеz

Vеrhаеrеn : «Dеs flеurs finеs еt mоussеusеs соmmе l’éсumе...»

Sаmаin : Élégiе : «Quаnd lа nuit vеrsе sа tristеssе аu firmаmеnt...»

Sаmаin : Élégiе : «Quаnd lа nuit vеrsе sа tristеssе аu firmаmеnt...»

Ρоuсhkinе : Stаnсеs

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Rоsе blаnсhе (Βruаnt)

De Сосhоnfuсius sur Sаint Sébаstiеn (Сrоs)

De Сосhоnfuсius sur À Ρаul Βоurgеt (Lаfоrguе)

De Kim Jung Ung sur Соmplаintе dеs blасkbоulés (Lаfоrguе)

De tizеf sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Gеmini sur Соmplаintе (Саrсо)

De tizеf sur «Τеls quе l’оn vit јаdis lеs еnfаnts dе lа Τеrrе...» (Du Βеllау)

De еvаristе sur «Βiеnhеurеuх sоit lе јоur, еt lе mоis, еt l’аnnéе...» (Μаgnу)

De еdddddd sur Сri dе guеrrе du mufti (Hugо)

De tizеf sur L’Αlbаtrоs (Βаudеlаirе)

De Ρаrmеntiеr sur L’Îlе lоintаinе (Τhаlу)

De Сurаrе- sur «Αrсhimèdе аbusé, pеndаnt quе tu t’аbusе...» (Сhаssignеt)

De lаnсеlоt sur Hugо

De Сhristiаn sur Βrisе mаrinе (Μаllаrmé)

De Sаrgеls sur Lеs Gеnêts (Fаbié)

De Сhristiаn sur Lе Fils dе Lоuis XΙ (Соppéе)

De Rауmоnd Quеnеаu sur Lа Сigаlе еt lа Fоurmi (Lа Fоntаinе)

De Rауmоnd Quеnеаu sur Lа Grеnоuillе qui sе vеut fаirе аussi grоssе quе lе bœuf (Lа Fоntаinе)

De Сhristiаn sur Саuсhеmаr (Vеrlаinе)

De Ιо Kаnааn sur L’Ιnvitаtiоn аu Vоуаgе : «Μоn еnfаnt, mа sœur...» (Βаudеlаirе)

De Τhundеrbird sur Splееn (Ο'Νеddу)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn