Aubigné

Le Printemps


XXII


Le peintre qui voudrait animer un tableau
D’un printemps bien fleuri, ou y feindre une glace
De cristal reluisant, ou l’azur et la face
Du ciel, alors qu’il est plus serein et plus beau,
 
S’il voulait faire naître au bout de son pinceau
Le front de la Cripine, ou retirer sa grâce,
Ou l’astre qui des cieux tient la première place,
Alors que son plein rond il refait de nouveau,
 
Qu’il imite, s’il peut, le front de ma déesse,
Mais qu’il se garde bien que son arc ne le blesse.
S’il fait Pygmalion, la mère de Cynire,
 
Qu’il voye prendre vie à ce qu’il aura peint,
Il sera, par les maux qu’il en aura, contraint
Le tableau parricide et le pinceau maudire.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 26 juillet 2017 à 19h06

Seigneur taureau d’azur
----------------------------

De ce taureau d’azur je veux faire un tableau,
Qui sait dire un bon mot, qui sait briser la glace,
Qui a du sens commun, qui sait sauver la  face,
Celui que les auteurs déclarent le plus beau.

Je veux le faire naître au bout de mon pinceau,
Évoquer son mérite et décrire sa grâce :
Celui qui des bestiaux tient la première place
A droit d’être chanté par un sonnet nouveau.

Qu’il séduise une vache ou drague une  déesse,
Il ne craindra jamais que mes vers ne le blessent,
Il estime bien mieux ses cornes que ma lyre.

Or, saura-t-il vraiment comment il est là peint?
Semblable, sur ce point, au coq et au lapin,
Ce magistral taureau n’a pas appris à lire.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Curare- le 26 juillet 2017 à 21h44

’’Il ne craindra jamais que mes vers ne le blessent, ’’


Que mon hymne le blesse  ____ (suggestion)

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Curare- le 26 juillet 2017 à 21h47

Non - Après réflexion -
Prosodie correcte -

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Isis Muse le 26 juillet 2017 à 23h12

’’N’écris pas. Je suis triste, et je voudrais m’éteindre.’’ MD

Aquarelle -

Il s’est brisé le cœur blasonné par la grâce
Suborné et séduit par ses mots au pinceau
S’entourait de serments dans le thème du beau
En défaisant le mal il préservait la face

De la muse d’azur il en brisait la glace
Celle qui se peinait dans le vif d’1 tableau
Il nuançait sa peur par 1 sonnet nouveau
Mais il n’écrivait pas hélas par son audace

Elle en était peinée il était déchiré
Elle s’était retirée il s’en est inspiré
La joie ou le malheur ? La loi intemporelle

Il a brûlé son cœur Elle___ son illusion
Intrépide valeur qu’est cette confusion
La palme des vainqueurs - L’âme d’une aquarelle __

Chant ’V’ - Pour 1 taureau d’azur -
26/7/2017

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Marceline Desbordes-Valmore le 27 juillet 2017 à 10h59

Voir aussi

http://www.paradis-des-albatros.fr/?poeme=desbordes/les-separes

(MD).

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 24 décembre 2018 à 22h23

Joli taureau de gueules
------------------

Ton corps ne donne pas d’ombre triste au tableau,
Ton âme est sans défaut, ton coeur n’est pas de glace ;
Une vraie joie de vivre emplit ta rouge face,
Joli Seigneur Taureau, c’est bien toi le plus beau.

Tu te sers de ta queue ainsi que d’’un pinceau,
Les vieux signes chinois tu écris avec grâce ;
Hiéroglyphes sacrés, que nul trait ne remplace,
Ni ce que nous propose un alphabet nouveau.

Or, ton nom fut jadis tracé par la  déesse
Dont les ardents désirs nullement ne te blessent,
Qui de ton noble chef voudrait faire une lyre.

Je recopie ce nom, ainsi le voilà peint
Sur le mur du clapier où j’élève un lapin,
Un modeste animal qui ne peut pas le lire.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 24 décembre 2018 à 22h33

Joli taureau de gueules
-------------------

(...)

Tu te sers de ta queue ainsi que d’un pinceau

(...)


(Retouche au cinquième vers).

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Μаrbеuf : Αutаnt quе Vаliаnе аvаit dе bеаutés

Hаbеrt : «J’ассоmpаrе аu Sоlеil сеs bеаuх sоlеils d’Αmоur...»

Hаbеrt : «À l’оmbrе dеs mуrtеs vеrts...»

Μаrоt : Du соntеnt еn аmоurs

Μаrbеuf : Lе Sеin d’Αmаrаnthе

Rоnsаrd : «Si с’еst аimеr, Μаdаmе, еt dе јоur еt dе nuit...»

Rоnsаrd : «Αllеr еn mаrсhаndisе аuх Ιndеs préсiеusеs...»

Sсudérу : Lа Νуmphе еndоrmiе

Durаnt dе lа Βеrgеriе : «Βеаuх уеuх dоnt lа dоuсеur si dоuсеmеnt m’еnivrе...»

Durаnt dе lа Βеrgеriе : Сhаnsоn : «Rоsinе, si tоn âmе...»

☆ ☆ ☆ ☆

Sаint-Ρоl-Rоuх : L’Épоuvаntаil

Μаrbеuf : Αutаnt quе Vаliаnе аvаit dе bеаutés

Hаbеrt : «Viеns, mа bеllе Flоrеllе, оù l’оmbrе nоir trеmblоtе...»

Riсtus : Sоnnеt : «Jе sаis un ruissеаu dоnt lе flоt сhаntоnnе...»

Hugо : Се qui sе pаssаit аuх Fеuillаntinеs vеrs 1813

Саrсо : Vеrlаiniеn

Rоnsаrd : «Αllеr еn mаrсhаndisе аuх Ιndеs préсiеusеs...»

Silvеstrе : Sur un аlbum

Ρоnсhоn : Lе Gigоt

Lоrrаin : Lе Jеunе Hоmmе еt lа Μоrt

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Ô musе inсоrrigiblе, оù fаut-il quе tu аillеs !...» (Rоllinаt)

De Сосhоnfuсius sur Dеvаnt lа grillе du сimеtièrе (Gаrnеаu)

De Сосhоnfuсius sur Αutаnt quе Vаliаnе аvаit dе bеаutés (Μаrbеuf)

De Vinсеnt sur «Si с’еst аimеr, Μаdаmе, еt dе јоur еt dе nuit...» (Rоnsаrd)

De Сurаrе- sur Sоnnеt : «Jе sаis un ruissеаu dоnt lе flоt сhаntоnnе...» (Riсtus)

De Сurаrе- sur Lе Sеin d’Αmаrаnthе (Μаrbеuf)

De Сurаrе- sur «Αllеr еn mаrсhаndisе аuх Ιndеs préсiеusеs...» (Rоnsаrd)

De Jеhаn sur «Lоrsquе l’еnfаnt pаrаît...» (Hugо)

De V. Hugо sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Snоwmаn sur Βаllаdе dеs сélébrités du tеmps јаdis (Βаnvillе)

De Εsprit dе сеllе sur Sœur équivоquе (Sеgаlеn)

De Сhristiаn sur L’ânе étаit pеtit (Jаmmеs)

De Сhristiаn sur Rimbаud

De Gаrdiеn dеs оiеs sur Μоn tеstаmеnt (Ρirоn)

De Εsprit dе сеllе sur Μаriа Gаrсiа (Βаnvillе)

De mаuguеg sur «Ιl plеut sur lа mеr, lеntеmеnt...» (Hаrаuсоurt)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur «Соmbiеn quе tоn Μаgnу аit lа plumе si bоnnе...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur Féеriе (Vаlérу)

De Vinсеnt sur «Dе vоtrе Diаnеt (dе vоtrе nоm ј’аppеllе...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur «Jе vоus еnvоiе un bоuquеt...» (Rоnsаrd)

De Hоrаtius Flассus sur Αriаnе (Hеrеdiа)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе