Jean Ajalbert

Sur le vif, 1886


Sonnet nuptial


 
Vous, fille d’un orfèvre — et lui, fils d’horloger !
Il ne faut rien de plus pour que l’on vous marie :
Vous tiendrez la boutique « À la Vierge Marie »
Que le contrat doit vous laisser en viager.
 
Robe blanche — habit noir — couronne d’oranger — 
Corbeilles et trousseaux — l’Église — la Mairie —
Beau-père, guilleret — belle-mère, attendrie — 
Et votre fleur s’effeuille au lit d’un étranger.
 
Vous placerez demain, sous un globe de verre,
Votre bouquet de noce, et, matrone sévère,
Dans neuf mois, donnerez un fils à votre époux.
 
Lui, fouillera les flancs des montres déréglées,
Et, parmi le tic-tac régulier des coucous,
Dieu bénira vos existences accouplées.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 26 août 2018 à 12h24

Baleine de gueules
-----------------------

Cette baleine a mangé l’horloger
Au temps où nous passions les Canaries ;
S’il est vivant, que le fils de Marie
Le pose à terre (il ne sait pas nager)

Sur le rivage où pousse l’oranger ;
Près du lézard dont la couleur varie,
Près du figuier venu de Samarie,
Que le reçoive un aimable étranger.

En ex-voto,  la bouteille et les verres ;
Bon charpentier, ne soyez pas sévère,
À des pécheurs, vous pardonnez beaucoup.

Sans l’horloger sera l’heure orpheline ;
Or, même si je possède un coucou,
J’aime bien mieux ma montre en cornaline.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Jadis le 26 mai 2022 à 11h11


Sonnet martial
--------------------

Elle était diligente, et s’était arrogé
Trois mètres de trottoir, tout près de la Mairie.
Elle y vendait litchis, figues de Barbarie,
Et kumquats, inconnus de nos prudes vergers.

Elle offrait à bas prix les fruits de l’oranger,
Des nashis, des safous, des mangues bien mûries,
L’argouse agrémentant les monts de Dzoungarie :
On ne voyait pas qui ça pouvait déranger.

Mais, la mine sournoise et le regard larvaire,
Un cogne, un beau matin, s’approche, et il s’avère
Que veut la racketter ce policier ripou.

Alors, elle, de rage et de haine aveuglée,
De son blanc tablier tirant son nunchaku,
Le tatouille à grand coups de trique redoublée.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Jadis le 26 mai 2022 à 11h12

... à grands coups

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Sеlvе : Sur сеs mоts : Sоuviеnnе-tоi, Hоmmе, quе tu еs сеndrе

Vеrlаinе : Соlоmbinе

Vеrlаinе : «Τu bоis, с’еst hidеuх ! prеsquе аutаnt quе mоi...»

Βаudеlаirе : «Vоus аvеz, соmpаgnоn dоnt lе сœur еst pоètе...»

Βаïf : «À lа fоntаinе је vоudrаis...»

Hugо : «Εllе étаit déсhаusséе, еllе étаit déсоifféе...»

Lа Villе dе Μirmоnt : «Jе suis né dаns un pоrt еt dеpuis mоn еnfаnсе...»

Rоllinаt : À quоi pеnsе lа Νuit

Сrоs : Désеrtеusеs

Hugо : «Jеunеs gеns, prеnеz gаrdе аuх сhоsеs quе vоus ditеs...»

☆ ☆ ☆ ☆

Βоissiеr : Lа Rоndе dеs fоеtus

Сrоs : Ρауsаgе

Vеrlаinе : Соlоmbinе

Vеrlаinе : Сésаr Βоrgiа

Ρаrnу : Lе Lеndеmаin : «Εnfin, mа сhèrе Éléоnоrе...»

Τоulеt : «Lе miсrоbе : Βоtulinus...»

Rоllinаt : L’Εnviе

Αpоllinаirе : Εхеrсiсе

Βаnvillе : Lа Соrdе rоidе

Соurtеlinе : Lе Соup dе mаrtеаu

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt burlеsquе sur lа Ρhèdrе dе Rасinе (Dеshоulièrеs)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt mаdrigаl (Сrоs)

De Сосhоnfuсius sur «Οbsсurе nuit, lаissе tоn nоir mаntеаu...» (Соignаrd)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Αntigrippе sur Lа Τоrсhе (Νizеt)

De Ιо Kаnааn sur Lа Ρiеuvrе (Sаtiе)

De Сurаrе- sur Sоlliсitudеs (Frаnс-Νоhаin)

De Μоdо sur Lеs Ιngénus (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Αutrе sоnnеt sur lе mêmе vоl (Sаint-Αmаnt)

De Jаdis sur Εl Dеsdiсhаdо (Νеrvаl)

De JR Τrоll sur Éléphаnt dе Ρаris. (Τоulеt)

De Jаdis sur «Quаnd lеs оs sоnt pаrеils...» (Τоulеt)

De Xiаn sur «Si сеlui qui s’аpprêtе à fаirе un lоng vоуаgе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Si tu viеns (Dеlаruе-Μаrdrus)

De Сurаrе- sur Lе Βаtеаu ivrе (Rimbаud)

De Xiаn sur Sоnnеt : «Dеuх sоnnеts pаrtаgеnt lа villе...» (Соrnеillе)

De Xiаn sur Vеrs imprоvisés sur un аlbum (Lаmаrtinе)

De Саnаrd sur Sur Jоnаs (Drеlinсоurt)

De Sаuvеtеur sur À Μаdаmе G., Sоnnеt (Μussеt)

De Μоnrоsе sur «Lа nudité dеs flеurs с’еst lеur оdеur сhаrnеllе...» (Αpоllinаirе)

De FΕDΕRΜΑΝΝ sur Lа Guеrrе (Sаint-Ρоl-Rоuх)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz