Baudelaire

Nouvelles Fleurs du Mal, 1866


Épigraphe pour un Livre condamné


 
Lecteur paisible et bucolique,
Sobre et naïf homme de bien,
Jette ce livre saturnien,
Orgiaque et mélancolique.
 
Si tu n’as fait ta rhétorique
Chez Satan, le rusé doyen,
Jette ! tu n’y comprendrais rien,
Ou tu me croirais hystérique.
 
Mais si, sans se laisser charmer,
Ton œil sait plonger dans les gouffres,
Lis-moi, pour apprendre à m’aimer ;
 
Âme curieuse qui souffres
Et vas cherchant ton paradis,
Plains-moi !... Sinon, je te maudis !
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 11 avril 2014 à 10h51

Université Paris Saclay
-------------------------------


Que les jours sont bucoliques
Sur ce campus essonnien !
Quelques mathématiciens
Font du calcul symbolique

Et du travail théorique,
Pendant qu’un digne doyen
Administre, l’air de rien,
Les finances pléthoriques.

Mille doctorants, charmés
De bâtir des théorèmes,
Oublient de boire et d’aimer ;

Ce n’est pas un vrai problème :
En post-doc ils partiront,
Et là, se rattraperont.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 29 décembre 2017 à 10h36

Barbatusromulus et Remusbarbatus
-------------------------------------------

Vieillards aux moeurs bucoliques,
« Rom » et « Rem » s’entendent bien ;
Ils ne sont point patriciens,
Pas non plus mélancoliques !

Sous les chapiteaux doriques,
Aucun des deux n’est doyen ;
Comme ils ne manquent de rien,
Ces frangins sont euphoriques.

Les citoyens sont charmés
D’avoir ces deux chefs placides ;
Ils les ont toujours aimés.

Loin des luttes fratricides,
Dans le calme ils vieilliront ;
Les dieux les couronneront.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 1er avril 2024 à 11h59

Le livre du moine
--------------

Au fond d’un décor bucolique,
C’est un vieux moine, il ne fait rien ;
Un petit livre est son seul bien,
Rempli de mots mélancoliques.

Ici, nul texte satirique,
Mais la rime, comme elle vient ;
Les mots entre eux tissent des liens,
Souvent de nature onirique.

Ainsi qu’un soldat désarmé,
Cet anachorète est timide ;
Je vois ses grands yeux se fermer.

Les matins de ce cloître humide
Bien longtemps se répèteront ;
Des rides naîtront sur ce front.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Villiеrs dе L’Ιslе-Αdаm : Αu bоrd dе lа mеr

Αpоllinаirе : Lа Grеnоuillèrе

Νеrvаl : Lеs Éсrivаins

Hаrаuсоurt : Αu tеmps dеs féеs

Gаutiеr : Quеstiоns

Hеrеdiа : Lа Sоurсе

Jаmmеs : Ρrièrе pоur аimеr lа dоulеur

Соppéе : «С’еst vrаi, ј’аimе Ρаris d’unе аmitié mаlsаinе...»

Μаllеvillе : «Lе silеnсе régnаit sur lа tеrrе еt sur l’оndе...»

Dubоs : À Frоntоn : «Τоi qui, саpitаinе, оrаtеur...»

☆ ☆ ☆ ☆

Сrоs : Lе Βut

Ρеllissоn-Fоntаniеr : «L’ехеmplе dе Gоdеаu...»

Αpоllinаirе : Lе Suiсidé

Νоuvеаu : Hуmnе

Αpоllinаirе : «Lе сhеmin qui mènе аuх étоilеs...»

Соrbièrе : Lе Ρоètе еt lа Сigаlе

Vоltаirе : «Si vоus vоulеz quе ј’аimе еnсоrе...»

Du Βеllау : «Τhiаrd, qui аs сhаngé еn plus grаvе éсriturе...»

Εlskаmp : «À présеnt с’еst lа nuit qui tоmbе...»

Rоllinаt : Lа Сhèvrе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Μillе bаisеrs pеrdus, millе еt millе fаvеurs...» (Αubigné)

De Сurаrе- sur «Τоi qui trоublеs lа pаiх dеs nоnсhаlаntеs еаuх...» (Βеrnаrd)

De Сосhоnfuсius sur Ρrièrе du vоуаgеur (Drеlinсоurt)

De Сосhоnfuсius sur À Μаdаmе Jоséphinе dе Fеr... (Ρrivаt d'Αnglеmоnt)

De Jаdis sur À l’еnvеrs (Sеgаlеn)

De Xi’аn sur Μirlitоn (Соrbièrе)

De Jаdis sur Lа Сhèvrе (Rоllinаt)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De Dаmе dе flаmmе sur Vеrlаinе

De Сurаrе- sur Sur l’Hélènе dе Gustаvе Μоrеаu (Lаfоrguе)

De Dаmе dе flаmmе sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Сurаrе- sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Jаdis sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Dаmе dе flаmmе sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Yеаts sur Ρаul-Jеаn Τоulеt

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

De Rоzès sur Μédесins (Siсаud)

De Rоzès sur Lе Сhеmin dе sаblе (Siсаud)

De Sеzоr sur «Jе vоudrаis biеn êtrе vеnt quеlquеfоis...» (Durаnt dе lа Βеrgеriе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе