Verlaine

(1844-1896)

Amour

(1888)

Ρrièrе du Μаtin

Éсrit еn 1875

Un Соntе

Βоurnеmоuth

Τhеrе

Un Сruсifiх

Βаllаdе à prоpоs dе dеuх Οrmеаuх qu’il аvаit

Sur un Rеliquаirе qu’оn lui аvаit dérоbé

À Μаdаmе X... еn lui еnvоуаnt unе Ρеnséе

Un Vеuf pаrlе

Ιl pаrlе еnсоrе

Βаllаdе еn Rêvе

Αdiеu

Βаllаdе еn l’hоnnеur dе Lоuisе Μiсhеl

À Lоuis ΙΙ dе Βаvièrе

Ρаrsifаl

Sаint Grааl

Gаis еt соntеnts

À Fеrnаnd Lаnglоis

Déliсаtеssе

Αngélus dе Μidi

À Léоn Vаlаdе

À Εrnеst Dеlаhауе

À Émilе Βlémоnt

À Сhаrlеs dе Sivrу

À Εmmаnuеl Сhаbriеr

À Εdmоnd Τhоmаs

À Сhаrlеs Μоriсе

À Μаuriсе du Ρlеssуs

À prоpоs d’un  сеntеnаirе  dе Саldеrоn

À Viсtоr Hugо, еn lui еnvоуаnt Sаgеssе

Sаint Βеnоît-Jоsеph Lаbrе

Ρаrаbоlеs

Sоnnеt hérоïquе

Drаpеаu vrаi

Ρеnséе du sоir

Ρауsаgеs

Lucien Létinois

Μоn fils еst mоrt. J’аdоrе, ô mоn Diеu, vоtrе lоi...

Саr vrаimеnt ј’аi sоuffеrt bеаuсоup !...

Ô lа Fеmmе ! Ρrudеnt, sаgе, саlmе еnnеmi...

J’аi lа furеur d’аimеr. Μоn сœur si fаiblе еst fоu...

Ô sеs lеttrеs d’аlоrs ! lеs miеnnеs еllеs-mêmеs !...

Μоn fils еst brаvе : il vа sur sоn сhеvаl dе guеrrе...

Ô l’оdiеusе оbsсurité...

Τоut еn suivаnt tоn blаnс соnvоi, је mе disаis...

Ιl pаtinаit mеrvеillеusеmеnt...

Lа Βеllе аu Βоis dоrmаit. Сеndrillоn sоmmеillаit...

Jе tе vоis еnсоrе à сhеvаl...

Lе pеtit соin, lе pеtit nid...

Νоtrе еssаi dе сulturе еut unе tristе fin...

Ρuisquе еnсоrе déјà lа sоttisе tеmpêtе...

Сеttе аdоptiоn dе tоi pоur mоn еnfаnt...

Се pоrtrаit qui n’еst pаs rеssеmblаnt...

Âmе, tе sоuviеnt-il, аu fоnd du pаrаdis...

Ιl m’аrrivаit sоuvеnt, sеul аvес mа pеnséе...

Τu mоurus dаns lа sаllе Sеrrе...

Si tu nе mоurus pаs еntrе mеs brаs...

L’аffrеuх Ιvrу dévоrаtеur...

Ô Νоuvеllе-Fоrêt ! nоm dе féеriе еt d’аrmеs !...

Τа vоiх grаvе еt bаssе...

Ô mеs mоrts tristеmеnt nоmbrеuх...

Βаtignоllеs

À Gеоrgеs Vеrlаinе

 

Verlaine

Amour, 1888


                I


Mon fils est mort. J’adore, ô mon Dieu, votre loi.
Je vous offre les pleurs d’un cœur presque parjure ;
Vous châtiez bien fort et parferez la foi
Qu’alanguissait l’amour pour une créature.
 
Vous châtiez bien fort. Mon fils est mort, hélas !
Vous me l’aviez donné, voici que votre droite
Me le reprend à l’heure où mes pauvres pieds las
Réclamaient ce cher guide en cette route étroite.
 
Vous me l’aviez donné, vous me le reprenez :
Gloire à vous ! J’oubliais beaucoup trop votre gloire
Dans la langueur d’aimer mieux les trésors donnés
Que le Munificent de toute cette histoire.
 
Vous me l’aviez donné, je vous le rends très pur,
Tout pétri de vertu, d’amour et de simplesse.
C’est pourquoi, pardonnez, Terrible, à celui sur
Le cœur de qui, Dieu fort, sévit cette faiblesse.
 
Et laissez-moi pleurer et faites-moi bénir
L’élu dont vous voudrez certes que la prière
Rapproche un peu l’instant si bon de revenir
À lui dans Vous, Jésus, après ma mort dernière.

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Lаfоrguе : «Ρаuvrе pеtit сœur sur lа mаin...»

Lаfоrguе : Splееn : «Τоut m’еnnuiе аuјоurd’hui. J’éсаrtе mоn ridеаu...»

Μаupаssаnt : Αu bоrd dе l’еаu

Rоllinаt : À unе mуstériеusе

Εlskаmp : «J’аi tristе d’unе villе еn bоis...»

Frаnсе : Sоnnеt : «Εllе а dеs уеuх d’асiеr ; sеs сhеvеuх nоirs еt lоurds...»

Rасаn : Stаnсеs sur lа rеtrаitе

Rасаn : Stаnсеs sur lа rеtrаitе

Rimbаud : Sоlеil еt сhаir

Jеаn Dоminiquе

☆ ☆ ☆ ☆

Lаfоrguе : Dеrniеrs sоupirs d’un pаrnаssiеn

Lаfоrguе : Sоnnеt : «J’éсаrtе mоn ridеаu, ј’étоuffе un bâillеmеnt...»

Viviеn : Sоnnеt : «J’аimе lа bоuе humidе еt tristе оù sе rеflètе...»

Vеrhаеrеn : Lе Ρаssеur d’еаu

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Саrоlо Quintо impеrаntе (Hеrеdiа)

De Сосhоnfuсius sur Stupеur (Lаfоrguе)

De Сосhоnfuсius sur Lа Соrnе (Rоllinаt)

De Сurаrе- sur Sоnnеt : «Un livrе n’аurаit pаs suffi...» (Ρrivаt d'Αnglеmоnt)

De Τrуphоn Τоurnеsоl sur À unе mуstériеusе (Rоllinаt)

De Сurаrе- sur L’Αngе (Lоuÿs)

De Αlbаtrосе sur «Dоuсе plаgе оù nаquit mоn âmе...» (Τоulеt)

De Τhundеrbird sur Unе flаmmе (Соrаn)

De Ιо Kаnааn sur Sur lа Сrоiх dе nоtrе Sеignеur — Sа Саusе (Drеlinсоurt)

De Сurаrе- sur À Μ. Α. Τ. : «Αinsi, mоn сhеr аmi, vоus аllеz dоnс pаrtir !...» (Μussеt)

De Gеf sur Villеs : «Се sоnt dеs villеs !...» (Rimbаud)

De Jаdis sur Τаblеаu (Сrоs)

De Βibоsаurе sur À Αlf. Τ. : «Qu’il еst dоuх d’êtrе аu mоndе, еt quеl biеn quе lа viе !...» (Μussеt)

De Βоurg sur «Lоngtеmps si ј’аi dеmеuré sеul...» (Τоulеt)

De nоn sur Vеrlаinе

De Jаdis sur Épigrаmmе d’аmоur sur sоn nоm (Αubеspinе)

De Jаdis sur Un hоmmе (Fоurеst)

De Ιsis Μusе sur Lа grоssе dаmе сhаntе... (Ρеllеrin)

De Dаmе dе flаmmе sur Сhаnsоn dе lа mélаnсоliе (Fоrt)

De Μiсhеl sur L’Hоrlоgе : «Lеs Сhinоis vоiеnt l’hеurе dаns l’œil dеs сhаts...» (Βаudеlаirе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе