Victor Segalen

(1878-1919)

Stèles

(1912)

Εllеs sоnt dеs mоnumеnts rеstrеints à unе tаblе dе piеrrе...

Stèles face au midi +
Stèles face au Nord +
Stèles orientées ×
Stèles occidentées +
Stèles du bord du chemin +
Stèles du milieu +
 

Victor Segalen

Stèles, 1912


Mon amante a les vertus de l’eau

Mon amante a les vertus de l’eau : un sourire clair, des gestes coulants, une voix pure et chantant goutte à goutte.

 

Et quand parfois, — malgré moi — du feu passe dans mon regard, elle sait comment on l’attise en frémissant : eau jetée sur les charbons rouges.

 

o

 

Mon eau vive, la voici répandue, toute, sur la terre ! Elle glisse, elle me fuit ; — et j’ai soif, et je cours après elle.

 

De mes mains je fais une coupe. De mes deux mains je l’étanche avec ivresse, je l’étreins, je la porte à mes lèvres :

 

Et j’avale une poignée de boue.

 

 


Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 3 décembre 2020 à 13h22

Poisson du tsar
-------------

Ce poisson s’est instruit sur les vertus de l’eau,
Lui qui l’aime surtout quand elle est fraîche et pure ;
Il l’aime dans le jour et dans la nuit obscure,
Il aime la sirène et le fier matelot.

Qui peut savoir d’où vient le mouvement des flots ?
Tu dois à ce propos questionner la nature ;
La réponse n’est pas dans la littérature,
Tu n’en apprendras rien par les profs de philo.

-- Que ferais-tu, poisson, si la mer tarissait ?
-- Elle est intarissable, et cela, tu le sais,
Car, inlassablement, les fleuves la remplissent.

Sur de pareils sujets, pourquoi s’interroger ?
Quand on est dans le mer, il suffit de nager ;
C’est le courant, c’est l’eau, c’est le réel qui glisse.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 17 mars 2022 à 13h43

Grenouille vertueuse
-------------

Je ne fais que le bien, sur la terre et dans l’eau,
Ce qui est bien normal, car je suis fraîche et pure ;
Tu ne verras en moi nulle pensée obscure,
Innocents sont les mots que je chante en solo.

Pas plus que les agneaux, je ne trouble les flots,
Mon coeur est le plus doux de toute la la nature ;
Cela fut attesté dans la littérature,
Pour le bac on en fit un sujet de philo.

Très jeune, j’avais l’art d’éviter les excès,
De mon terroir jamais je n’interdis l’accès ;
Je fais partie de ceux qui leurs devoirs remplissent.

Pour fuir une dispute, il suffit de plonger ;
Quand on es aquatique, il faut savoir nager,
Le moyen d’être bon, c’est d’être sans malice.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 1er janvier 2023 à 09h29

Porte Saint Denis
----------

Va sur la Rive Droite (il te faut passer l’eau),
Marche un peu vers le nord, avance, à l’aventure ;
Tu trouveras beaucoup de ruelles obscures,
Tu pourras y croiser le bourge et le prolo.

L’argent dans ces quartiers ne coule pas à flots,
Les commerces y sont de diverses natures ;
Certains sont exercés par d’humbles créatures
Qui gagnent leur pitance en un réduit bien clos.

Tu dois flâner ici sans tomber dans l’excès,
Quant aux lieux de débauche, évites-en l’accès,
Puisque tout leur attrait n’est que vain artifice.

Adopte le maintien d’un jeune homme rangé,
Sache en toute saison te garder du danger ;
Mais tu peux prendre un verre au Bar des Maléfices.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Lаfоrguе : «Ρаuvrе pеtit сœur sur lа mаin...»

Lаfоrguе : Splееn : «Τоut m’еnnuiе аuјоurd’hui. J’éсаrtе mоn ridеаu...»

Μаupаssаnt : Αu bоrd dе l’еаu

Rоllinаt : À unе mуstériеusе

Εlskаmp : «J’аi tristе d’unе villе еn bоis...»

Frаnсе : Sоnnеt : «Εllе а dеs уеuх d’асiеr ; sеs сhеvеuх nоirs еt lоurds...»

Rасаn : Stаnсеs sur lа rеtrаitе

Rасаn : Stаnсеs sur lа rеtrаitе

Rimbаud : Sоlеil еt сhаir

Jеаn Dоminiquе

☆ ☆ ☆ ☆

Lаfоrguе : Dеrniеrs sоupirs d’un pаrnаssiеn

Lаfоrguе : Sоnnеt : «J’éсаrtе mоn ridеаu, ј’étоuffе un bâillеmеnt...»

Viviеn : Sоnnеt : «J’аimе lа bоuе humidе еt tristе оù sе rеflètе...»

Vеrhаеrеn : Lе Ρаssеur d’еаu

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Саrоlо Quintо impеrаntе (Hеrеdiа)

De Сосhоnfuсius sur Stupеur (Lаfоrguе)

De Сосhоnfuсius sur Lа Соrnе (Rоllinаt)

De Сurаrе- sur Sоnnеt : «Un livrе n’аurаit pаs suffi...» (Ρrivаt d'Αnglеmоnt)

De Τrуphоn Τоurnеsоl sur À unе mуstériеusе (Rоllinаt)

De Сurаrе- sur L’Αngе (Lоuÿs)

De Αlbаtrосе sur «Dоuсе plаgе оù nаquit mоn âmе...» (Τоulеt)

De Τhundеrbird sur Unе flаmmе (Соrаn)

De Ιо Kаnааn sur Sur lа Сrоiх dе nоtrе Sеignеur — Sа Саusе (Drеlinсоurt)

De Сurаrе- sur À Μ. Α. Τ. : «Αinsi, mоn сhеr аmi, vоus аllеz dоnс pаrtir !...» (Μussеt)

De Gеf sur Villеs : «Се sоnt dеs villеs !...» (Rimbаud)

De Jаdis sur Τаblеаu (Сrоs)

De Βibоsаurе sur À Αlf. Τ. : «Qu’il еst dоuх d’êtrе аu mоndе, еt quеl biеn quе lа viе !...» (Μussеt)

De Βоurg sur «Lоngtеmps si ј’аi dеmеuré sеul...» (Τоulеt)

De nоn sur Vеrlаinе

De Jаdis sur Épigrаmmе d’аmоur sur sоn nоm (Αubеspinе)

De Jаdis sur Un hоmmе (Fоurеst)

De Ιsis Μusе sur Lа grоssе dаmе сhаntе... (Ρеllеrin)

De Dаmе dе flаmmе sur Сhаnsоn dе lа mélаnсоliе (Fоrt)

De Μiсhеl sur L’Hоrlоgе : «Lеs Сhinоis vоiеnt l’hеurе dаns l’œil dеs сhаts...» (Βаudеlаirе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе