Victor Segalen

(1878-1919)

Stèles

(1912)

Εllеs sоnt dеs mоnumеnts rеstrеints à unе tаblе dе piеrrе...

Stèles face au midi +
Stèles face au Nord +
Stèles orientées ×
Stèles occidentées +
Stèles du bord du chemin +
Stèles du milieu +
 

Victor Segalen

Stèles, 1912


Mon amante a les vertus de l’eau

Mon amante a les vertus de l’eau : un sourire clair, des gestes coulants, une voix pure et chantant goutte à goutte.

 

Et quand parfois, — malgré moi — du feu passe dans mon regard, elle sait comment on l’attise en frémissant : eau jetée sur les charbons rouges.

 

o

 

Mon eau vive, la voici répandue, toute, sur la terre ! Elle glisse, elle me fuit ; — et j’ai soif, et je cours après elle.

 

De mes mains je fais une coupe. De mes deux mains je l’étanche avec ivresse, je l’étreins, je la porte à mes lèvres :

 

Et j’avale une poignée de boue.

 

 


Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 3 décembre 2020 à 13h22

Poisson du tsar
-------------

Ce poisson s’est instruit sur les vertus de l’eau,
Lui qui l’aime surtout quand elle est fraîche et pure ;
Il l’aime dans le jour et dans la nuit obscure,
Il aime la sirène et le fier matelot.

Qui peut savoir d’où vient le mouvement des flots ?
Tu dois à ce propos questionner la nature ;
La réponse n’est pas dans la littérature,
Tu n’en apprendras rien par les profs de philo.

-- Que ferais-tu, poisson, si la mer tarissait ?
-- Elle est intarissable, et cela, tu le sais,
Car, inlassablement, les fleuves la remplissent.

Sur de pareils sujets, pourquoi s’interroger ?
Quand on est dans le mer, il suffit de nager ;
C’est le courant, c’est l’eau, c’est le réel qui glisse.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 17 mars 2022 à 13h43

Grenouille vertueuse
-------------

Je ne fais que le bien, sur la terre et dans l’eau,
Ce qui est bien normal, car je suis fraîche et pure ;
Tu ne verras en moi nulle pensée obscure,
Innocents sont les mots que je chante en solo.

Pas plus que les agneaux, je ne trouble les flots,
Mon coeur est le plus doux de toute la la nature ;
Cela fut attesté dans la littérature,
Pour le bac on en fit un sujet de philo.

Très jeune, j’avais l’art d’éviter les excès,
De mon terroir jamais je n’interdis l’accès ;
Je fais partie de ceux qui leurs devoirs remplissent.

Pour fuir une dispute, il suffit de plonger ;
Quand on es aquatique, il faut savoir nager,
Le moyen d’être bon, c’est d’être sans malice.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 1er janvier 2023 à 09h29

Porte Saint Denis
----------

Va sur la Rive Droite (il te faut passer l’eau),
Marche un peu vers le nord, avance, à l’aventure ;
Tu trouveras beaucoup de ruelles obscures,
Tu pourras y croiser le bourge et le prolo.

L’argent dans ces quartiers ne coule pas à flots,
Les commerces y sont de diverses natures ;
Certains sont exercés par d’humbles créatures
Qui gagnent leur pitance en un réduit bien clos.

Tu dois flâner ici sans tomber dans l’excès,
Quant aux lieux de débauche, évites-en l’accès,
Puisque tout leur attrait n’est que vain artifice.

Adopte le maintien d’un jeune homme rangé,
Sache en toute saison te garder du danger ;
Mais tu peux prendre un verre au Bar des Maléfices.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Сrоs : Сuеillеttе

Hеnri dе Régniеr

Viоn Dаlibrау : «Αimе, si tu lе vеuх, је nе l’еmpêсhе pаs...»

Lа Fоntаinе : Ρаrоlе dе Sосrаtе

Lаfоrguе : Μéditаtiоn grisâtrе

Νоël : Сhаnt dе nоurriсе

Μаllаrmé : «Μ’intrоduirе dаns tоn histоirе...»

Lа Gеsséе : «Lе fеu brusquе, еt légеr, аuх Αstrеs s’асhеminе...»

Μаllеvillе : Lеs Sоuсis еt dеs Ρеnséеs

Lе Ρеtit : Sur mоn Βоrdеl dеs Μusеs

☆ ☆ ☆ ☆

Du Βеllау : «Frаnсе, mèrе dеs аrts, dеs аrmеs еt dеs lоis...»

Βаudеlаirе : Lа Fаussе Μоnnаiе

Сhаlupt : Lе Βасhеliеr dе Sаlаmаnquе

Fréсhеttе : Νоvеmbrе

Νеlligаn : Lе Τоmbеаu dе lа négrеssе

Сrоs : Dеstinéе

Τоulеt : Épitаphе.

Lаmаrtinе : L’Ιmmоrtаlité

Glаtignу : «Lа tаblе étinсеlаit. Un tаs dе bоnnеs сhоsеs...»

Lаfоrguе : Соmplаintе dе l’оrgаnistе dе Νоtrе-Dаmе dе Νiсе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «L’Οmbrе аssоurdit lе fluх...» (Viviеn)

De Сосhоnfuсius sur «Vоus qui аvеz éсrit qu’il n’у а plus еn tеrrе...» (Αubigné)

De Jаdis sur Lеs Соnquérаnts (Hеrеdiа)

De Сосhоnfuсius sur Сuеillеttе (Сrоs)

De Jаdis sur Μéditаtiоn grisâtrе (Lаfоrguе)

De Jаdis sur «Μ’intrоduirе dаns tоn histоirе...» (Μаllаrmé)

De Сurаrе- sur À un sоt аbbé dе quаlité (Sаint-Ρаvin)

De Lа Μusérаntе sur Sоnnеt dе Ρоrсеlаinе (Viviеn)

De Dаmе dе flаmmе sur «Du tristе сœur vоudrаis lа flаmmе étеindrе...» (Sаint-Gеlаis)

De Сurаrе- sur «С’еst оrеs, mоn Vinеus, mоn сhеr Vinеus, с’еst оrе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Lа Ρеtitе Ruе silеnсiеusе (Fоrt)

De Dаmе dе flаmmе sur «Τоi qui trоublеs lа pаiх dеs nоnсhаlаntеs еаuх...» (Βеrnаrd)

De Xi’аn sur Μirlitоn (Соrbièrе)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De krm sur Vеrlаinе

De Сurаrе= sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Wеb-dеvеlоppеur sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Xiаn sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Yеаts sur Ρаul-Jеаn Τоulеt

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе