Louvigné du Dézert

(1884-1945)

 

Louvigné du Dézert


Stances d’un bardache ambitieux à son bougre de cu


 
Doux sire Cu ! combien vous me gastez !
Tousjours en deux pour moy vous vous fendez
Et l’Oraison sur vos lesvres palpite ;
Vous me vallez des disners succulens,
Mais préférez vous repaistre de glans
      Comme Anthoine le Cénobite.
 
Le dévoûment si loin avez poussé
Que, certain soir, j’aurois esté rossé
Si, tout soubdain, n’eussiez tendeü la jouë :
Pour achever de m’oster d’embarras,
À ce coquin vous parlastes tout bas :
      Il méritoit qu’on le rabrouë !...
 
Vous me voulez, en outre, tant de bien,
Vous craignez tant que ne meure en païen
Que fréquentez un pieux Moliniste ;
Tous deux priez un long tems à genoux,
Et j’oy : « Mon fils, ses peschez sont absous,
      Eust-il un cœur de Sodomiste !... »
 
Tousjours modeste et plein d’humilité,
Vous aymez vivre avec austérité,
À tous regards mussé sous la cagoule ;
Soins superfluz : le dernier des laquais
Va publiant, de caquets en caquets,
      Que vos grâces brillent en foule.
 
Et vous souffrez, sans peine, sans courroux,
Que je m’assoye et me couche sur vous ;
Quelquefois mesme entonnéz un Cantique.
Et si jamais murmurer je vous oy
C’est qu’égrenéz pour ce folastre moy
      Vostre rosaire monastique.
 
O sire Cu ! Dom Cu ! Très-Benoist Cu !
Qu’en bonne odeur de Sainct aurez vescu
Et qu’un tel Cu eust bien racheté l’Homme !
Vous méritéz siège d’Official,
Et vous auriez pourpre de Cardinal
      Si jamais vous alliez à Rome.
 
Là, mieux qu’ailleurs, en cus l’on se cognet ;
Parle-t-on Cu, l’on oste son bonnet
Et chez le Pape, en dévots, l’on se signe ;
Dit-on la Messe, he ! c’est Messe du Cu !
Tout Barisel Le porte sur l’escu,
      Bref, c’est Personne Très-Insigne.
 
Ha ! je vous voy desjà comblé d’honneurs !
Vous tenez Cour de mille adulateurs
Et vous tentez le pinceau d’un Artiste ;
Par vostre Nom sacre le bombardier...
Quoy ! vous voylà promeü Grand-Moustardier...
      Quoy ! vous tranchez du Conclaviste !
 
Ciel ! Je voudrois me fleschir devant Vous !
Mais, le moyen de me mettre à genoux
Sans vous tourner ma face filiale ?
Vous rayonnez comme Rose des Vens,
Et vous baillez aux Empires fervens
      La Bénédiction Papale !
 

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Μаrоt : Dе sоi-mêmе

Rоnsаrd : «Yеuх, qui vеrsеz еn l’âmе, аinsi quе dеuх Ρlаnètеs...»

Соppéе : «Sеptеmbrе аu сiеl légеr tасhé dе сеrfs-vоlаnts...»

Ρеllеrin : «Εllе аimаit сеuх dоnt lе gоussеt...»

Соrbièrе : Lе Ρоètе еt lа Сigаlе

Соrbièrе : Lа Сigаlе еt lе pоètе

Fоrt : Εn rеvеnаnt dе Sаint-Μаrtin

☆ ☆ ☆ ☆

Αpоllinаirе : «Τu tе sоuviеns, Rоussеаu, du pауsаgе аstèquе...»

Vеrlаinе : «Lе sоlеil, mоins аrdеnt, luit сlаir аu сiеl mоins dеnsе...»

Dеlаruе-Μаrdrus : Ρоssеssiоn

Dеlаruе-Μаrdrus : Ρоssеssiоn

Vignу : Lеs Dеstinéеs

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lе Lоup еt l’Αgnеаu (Lа Fоntаinе)

De Jаdis sur Ρуrrhа (Lесоntе dе Lislе)

De Сосhоnfuсius sur Kееpsаkе (Sаmаin)

De Jаdis sur «Ρаr l’аppеl sоuriаnt dе sа сlаirе étеnduе...» (Lа Villе dе Μirmоnt)

De Сосhоnfuсius sur «Εh biеn, оui ! ј’аimе un plаt саnаillе...» (Glаtignу)

De Jаdis sur «Τu tе sоuviеns, Rоussеаu, du pауsаgе аstèquе...» (Αpоllinаirе)

De Vinсеnt sur Un Ρеintrе (Hеrеdiа)

De Lе Gаrdеur d’Οiеs sur Ρоssеssiоn Frаnçаisе (Lеvеу)

De Frаnсisсо sur Dаns l’аubеrgе fumеusе... (Jаmmеs)

De Vinсеnt sur Lа Τоur dе Νеslе (Βеrtrаnd)

De Сhristiаn sur Lézаrd (Βruаnt)

De Dаmе Sаlаmаndrе sur «J’аi pоur mаîtrеssе unе étrаngе Gоrgоnе...» (Rоnsаrd)

De Jеаn-Ρаul ΙΙΙ sur «Εllе аimаit сеuх dоnt lе gоussеt...» (Ρеllеrin)

De јеаn-pаul sur «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...» (Νоuvеаu)

De Сhristiаn sur Lа dеrnièrе rоndе (Frаnс-Νоhаin)

De Βirgittе sur Sоnnеt à mоn аmi R... (Αrvеrs)

De Vinсеnt sur Τrаnquillus (Hеrеdiа)

De Μаrсеlinе sur À mа bеllе lесtriсе (Βоuilhеt)

De Snоwmаn sur À Zurbаrаn (Gаutiеr)

De Саrlа Οliviеr sur Émilе Νеlligаn

De Сhristiаn sur «Jе vоus еnvоiе un bоuquеt...» (Rоnsаrd)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz