Commentaires récents

(Flux RSS)

De Dicko rimeur sur «Je rêve de vers doux et d’intimes ramages...» (Samain)
psittacose
toujours...
myxomatose :
amours....

De Jadis sur À la Bastoche (Bruant)
Résumons
--------------

Il était né près du canal,
Ça n’avait rien de bien génial,
Et vécut là, c’est peu cocasse,
Mais on s’y fait...

De Cochonfucius sur Le Rossignol et la Grenouille (Rousseau)
Grenouille de gueules
-----------------------

Grenouille qui connaît les choses ignorées,
Elle arrive à s’instruire, on ne sait pas...

De Jadis sur «Je rêve de vers doux et d’intimes ramages...» (Samain)

Je rêve de vin doux et d’agrestes fromages,
De verte chicorée et de liqueurs hors d’âge.

Dans le faitout profond aux senteurs...

De Jadis sur Les Bergers (Heredia)
La laine des moutons sinistres de la mer
------------------------------------------------------

Ma gorge est barbouillée de bleu de...

De Cochonfucius sur Les Bergers (Heredia)
Godet transcendantal
------------------

Ce godet provenant de l’île de Molène,
Il est sans prétention, mais son style me plaît...

De Jadis sur À la Bretagne (Chapman)
Et aux chapeaux ronds
------------------------------

Et moi aussi, je veux chanter les bigoudènes,
Le gwenn-ha-du glorieux qui flotte,...

De Jadis sur Villanesque (Grévin)
Villânesse
--------------

Que me pardonne extrêmement ma mère
Pour cette entorse à la délicatesse :
Rien ne vaudra jamais le lait...

De Cochonfucius sur «Maintenant qu’un air doux nous ramène un beau jour...» (Vion Dalibray)
Arbre diurne
--------

Cet arbre aime surtout la lumière du jour,
Il remercie le ciel à chaque aube nouvelle ;
À ses yeux,...

De Cochonfucius sur Sonnet de l’amour sans phrases (Ponchon)
Navigateur solitaire
--------------------

Sa nef est minuscule et faite en mauvais bois,
Que je vois s’avancer sur la mer printanière...

De Jadis sur Sonnet morne (Richepin)

J’ai le nez comme un groin de porc
Qui coule. C’est sûr, j’ai la crève.
Pourtant, faudrait que je me lève,
Mais bon dieu, ça ne va pas...

De Naguère sur «Ses purs ongles très haut dédiant leur onyx...» (Mallarmé)
À la télévision on regardait Mannix ;
Dans les champs on cueillait parfois le doryphore...
C’était la veille enfance au pays...

De Jadis sur Rondel : «Ah ! la promenade exquise...» (Ponchon)

On m’a perdu ma valise
Lors d’un périple hasardeux :
Quelque laquais de mes deux
L’égara par sa sottise.

Quel hasard...

De Jadis sur Ballade de la ruine (Cros)
Ballade de la rencontre
-------------------------------

Mon errance m’avait conduit
Un jour jusqu’à cette clairière
Où le temps...

De Cochonfucius sur Nuit blanche (Samain)
Hibou plumitif
---------------

Cet oiseau rédacteur accumule les phrases
En l’honneur de la lune, à la gloire des fleurs ;
Aimant du...

De Jadis sur Saison des semailles — Le Soir (Hugo)
Fripons et canailles - Le soir
--------------------------------------

Non, ce moment patibulaire
Ne me dit vraiment rien qui...

De Jadis sur Insoumission (Cros)
Contradiction
------------------

Mais tenir un bout de gazon
Sur les flancs de Rueil-Malmaison,
Rien de tel en...

De Cochonfucius sur Sur la mort d’une Dame (Scudéry)
Ambiveau d’azur
---------------------

Il a deux opinions sur la plupart des choses,
Que ce soit un trésor, que ce soit un tombeau...

De Jadis sur «Je suis un homme mort depuis plusieurs années...» (Cros)
Lorsque j’ai faim je mords, j’aime les pieds panés,
Les anguilles au vert et le riz safrané....

De Jadis sur «Ses purs ongles très haut dédiant leur onyx...» (Mallarmé)
Sic transit
-------------

Il était bien moins vieux qu’un archaeopteryx
Lorsque, battant des bras ainsi qu’un        sémaphore,
Il...

De Jadis sur Sonnet : «Je voudrais, en groupant des souvenirs divers...» (Cros)
Les joies du pique-nique
--------------------------------

Dans le bosquet joli, sur un banc peint en vert,
Paisiblement déjeune un...

De Cochonfucius sur Pourrières (Nouveau)
Une église sans prêtre
-----------------------

Un modeste clocher posé sur la colline
Que visitent parfois de merveilleux oiseaux...

De Jadis sur «Nouveau venu, qui cherches Rome en Rome...» (Du Bellay)
Nouveau venu...
---------------------

Nouveau venu, petit gnome à la gomme
Qui de la Drôme, en somme débarquas,
Et veux peler,...

De Jadis sur «Nous bûmes tout le jour...» (Toulet)
Nous bûmes tout le jour
---------------------------------

Nous bûmes tout le jour, un autre — et, le suivant,
Et puis un autre...

De Jadis sur «Étranger, je sens bon...» (Toulet)

Etranger ? Tes papiers ! Perdus ? La bonne blague !
Allez zou, au panier à salade, on t’alpague !...

De Cochonfucius sur «Je suis pour votre amour diversement malade...» (Ronsard)
Romulus d’azur et Rémus de gueules
--------------

Chacun d’eux sait prier pour son frère malade ;
Ensemble dans le froid ou la forte...

De Jadis sur «Las, où est maintenant ce mépris de fortune ?...» (Du Bellay)
Las, où est maintenant...
---------------------------------

Las, où est maintenant cette liqueur de prune
Que j’aurais bien juré...

De Jadis sur Pour le Vaisseau de Virgile (Heredia)
Les Argonautes
---------------------

Lourdement balancés dans leur nacelle obscure,
Ils regardent la proue haletante plonger ;
Ayant,...

De Jadis sur «Mon âme a son secret, ma vie a son mystère...» (Arvers)
La douche a son secret, le bain a son mystère,
Tous les sujets sont bons, sinon équivalents;
Auteur, vous en doutez ? Mieux vaut alors...

De Jadis sur Verlaine
Et comme l’a justement dit Boby Lapointe :

Au violon mes sanglots longs
Bercent ma peine
J’ai r’çu des coups près du côlon
J’ai mal...

De Vincent sur «Ô qu’heureux est celui qui peut passer son âge...» (Du Bellay)
Le chemin de son être (en réponse à Cochonfucius)

Je ne sais où j’étais et quel était mon âge,
Lorsque j’ai pu goûter à la...

De Jadis sur La Fiancée du timbalier (Hugo)
Le Timbalier
-----------------

Dûment flanqué de ses timbales,
Je le croisai sur le palier ;
Il était grave et de teint pâle
Et me...

De Jadis sur Les Conquérants (Heredia)
Les Risque-tout
(lipogramme en a)

Comme un vol de pinsons que leur nid horripile,
Etouffés sous l’impôt, dégoûtés des huissiers,
De...

De Cochonfucius sur La Joconde (Rollinat)
En brûlant une chandelle
------------------------

La flamme est dangereuse, elle n’est pas mauvaise,
La cire est ingénue, le feu n’est...

De Esprit de celle sur Chanson (Ombre du bois) (Louÿs)
https://www.forum-metaphysique.com/t4914-conversation-decousue#117954...

De Cochonfucius sur Chanson (Ombre du bois) (Louÿs)
Chanson du roi d’amour épris
-------------------------

— Que fais-tu loin du fleuve, ondine,
Que fais-tu loin des flots ?

— Je...

De Cochonfucius sur «En cependant, Clagny, que de mille arguments...» (Du Bellay)
Atelier de l’héraldiste
--------------------

Cet artisan travaille à faire un monument
Tout en blasons tordus, improbable édifice...

De Cochonfucius sur Sonnet : «Je voudrais, en groupant des souvenirs divers...» (Cros)
Raisins prometteurs
--------------

Je sais qu’en cette vie sont des plaisirs divers,
L’épistémologie, les lectures mystiques,
Les...

De Cochonfucius sur À Yvonne Pen-Moor (Privat d'Anglemont)
Saint Frusquin
--------------

Le diable à Saint Frusquin proposa la richesse.
L’ermite a répondu : «Je veux rester pieds nus,
Si...

De Cochonfucius sur «Ô qu’heureux est celui qui peut passer son âge...» (Du Bellay)
Oiseau préhistorique
--------------

C’est un oiseau parlant qui vient du fond des âges,
Se plongeant chaque jour dans la littérature...

De Cochonfucius sur Fleurs (Muselli)
La vigne de Monseigneur Lapinot
-------------------------------------

Sans jamais s’’adonner aux vaines beuveries,
L’évêque aime la...

De Cochonfucius sur «J’étais un arbre en fleur où chantait ma Jeunesse...» (Sainte-Beuve)
Le jardin sans la croix
--------------

La dame et le seigneur en leur prime jeunesse
Ont vu les fleurs s’ouvrir et les anges voler...

De Cochonfucius sur «Entrer dans le bordel...» (Saint-Amant)

   Enfant d’aigle et de phénix         (version retouchée)
  -------------------------------------

Aigle et phénix au ciel sont...

De Cochonfucius sur «Entrer dans le bordel...» (Saint-Amant)
Enfant d’aigle et de phénix
-----------------------------

Aigle et phénix au ciel sont comme des égaux,
L’un pour l’autre chantant...

De BiBpatapouète sur «Mon âme a son secret, ma vie a son mystère...» (Arvers)
Merci d’avoir permis la découverte de Roland Bacri -

Je vais m’enquérir de sa poésie -  

Tant de choses à voir et à entendre . ....

De Cochonfucius sur «Mon âme a son secret, ma vie a son mystère...» (Arvers)
Livre obscur
---------

Un moine dans un livre a cru voir un mystère
Par un théologien perversement conçu ;
Et dans le réfectoire, où...

De Cochonfucius sur Sur le Livre des Amours (Heredia)
Un Livre ésotérique
---------------

Ce fut Jean le Rêveur, seigneur de Roquefeuil
Qui trouva ce bouquin chez un libraire, à...

De Cochonfucius sur «Est-il rien de plus vain qu’un songe mensonger...» (Chassignet)
Paon pythagorique
------------------

Mon plumage et mon cri ne sont point mensongers,
Car tous deux sont témoins de ma gloire immuable...

De Cochonfucius sur «Yeux, qui versez en l’âme, ainsi que deux Planètes...» (Ronsard)
Le Seigneur d’Alpha Rhinocerotis
------------------------------

Les planètes d’Alpha Rhinocerotis dansent,
Emportant dans l’éther...

De Albertus sur Chanson : «Ô bienheureux qui peut passer sa vie...» (Desportes)
« (...) Mais il me manque une compagne ou un compagnon...
J’avais oublié...
Vaudrait peut-être mieux que je regagne la plaine et les...

De Cochonfucius sur La Passion vaincue (La Vigne)
Au lendemain de Cana
-------------

Avoir le meilleur vin, ce n’est pas chose vaine,
Lui qui réconforta les rois et les bergers...

De mal entendeur sur Sonnet à Madame M.N. : «Quand, par un jour de pluie, un oiseau de passage...» (Musset)
Dans un jour descendu
(Ce qui survient plutôt aux nuits)
Vaque un dieu entendu
Qui aux démons ignorés...

De Cochonfucius sur «Ange divin, qui mes plaies embaume...» (Ronsard)
Ange improvisateur
------------------

Ange trop tendre, on te dit polygame,
Car on t’a vu draguer en divers lieux ;
Serais-tu donc un...

De Cochonfucius sur Sonnet à Madame M.N. : «Quand, par un jour de pluie, un oiseau de passage...» (Musset)
Temple de la source
--------

Ce saint lieu reste ouvert pour les gens de passage,
Ceux qui ne vont pas bien, ceux qui se sont perdus...

De Cochonfucius sur «Noire poison, tu ne fais demeurance...» (Godard)
Pont du Corbeau
--------------------

De ce vieux pont, nous aimons l’apparence,
Qui vit passer d’innombrables hivers ;
Glissant...

De Meilleur traducteur sur Le Bois amical (Valéry)
Lune, ma seule amie,
je suis aussi ton seul ami,
car le seul à savoir ce que vraiment tu es :
pas un astre à des milliers de...

De Cochonfucius sur «Vous triomphez de moi, et pource je vous donne...» (Ronsard)
Poules indulgentes
----------

Nous aimons les trésors que Maître Coq nous donne,
Le lierre prélevé sur les murs d’alentour,
Le thym...

De Un poête chinois sur Le Bois amical (Valéry)
Lune, ma seule amie,
je suis aussi ton seul ami,
car seul à savoir ce que tu es vraiment,
non pas un astre à des milliers de...

De Cochonfucius sur «Je cherche paix, et ne trouve que guerre...» (Magny)
Vicomtesse de sinople
--------------------

La dame lit des poèmes sans nombre
Composés par un scribe de son clan ;
Il est timide, il...

De Cochonfucius sur «Sacrés coteaux, et vous saintes ruines...» (Du Bellay)
Planète Kettenheim
-----------------

Des habitants, peut-être on les devine,
Et parlez-leur si vous les comprenez ;
Qui autrement...

De Cochonfucius sur Le Poète et l’Oiseau (Jammes)
Ornithophone
----------

Cet oiseau fut instruit par son cousin germain
En un lieu consacré, dont sa foi fut accrue ;
Ensemble ils ont...

De Vincent sur «Afin que pour jamais...» (Baïf)
Main dans la main,

– Je suis seule chez moi et grande et ma demeure,
Quand j’invite un homme, jamais il ne me suis,
J’ai pensé à me...

De Esprit de celle sur «Ô Toi qui as et pour mère et pour père...» (Jodelle)
Il y a une décennie . .  

’’La muse avec douceur effleure son ami
Qui soupire à ce leurre et feint d’être endormi
Allons marcher...

De Curare- sur El Desdichado (Nerval)
Ténébreuse__

Je suis la ténébreuse,- à la vie informelle
Musérante oubliée au tour de main perdu
Mon amour est fêlé, - D’une soif...

De Tournicoti-tournicoton sur Au Cabaret-Vert, cinq heures du soir (Rimbaud)
_L’enchanteur aux cent mille milliards de sonnets
a-t-il fini par lasser la guerrière ? ____Curare_


Repli -

Dans la nuit du...

De Pierrot sur El Desdichado (Nerval)
Je suis le Ténébreux, le Veuf, l’Inconsolé.
Mon psy ma conseillé l’aquariophilie.
Je reçois des poissons d’Egypte ou d’Italie,
mais...

De commentateur sur L’Ancolie (Soulary)
du papa L’eusses-tu-cru...

De tROLL sur La Belle Gueuse (Tristan L'Hermite)
C4EST BIEN CE QUE JE LIS;;; APR7S CHANGEMENT DE LUNETTES? IL EST VRAI;;; /°

BON C4EST QUI CE P7RE DES MIS2RABLES...

De aramis sur La Belle Gueuse (Tristan L'Hermite)
d’un riche trésor...

De L’âme aux ninas sur À la Bretagne (Chapman)
La curare_ de Bobby
avait d’autres hobbie :
laissons Cénobie
tranquille...
Ça veut dire coi ?...

De Wendy & PeterPan sur À la Bretagne (Chapman)
- Curare_... Quels sont tes vrais sentiments ?

- Sentiments ?

- Qu’est-ce que tu ressens ? Joie, tristesse, jalousie ?

- Jalousie...

De Curare- sur «Doulcin, quand quelquefois je vois ces pauvres filles...» (Du Bellay)
’’J’ai bien souvent rêvé d’une mouette subtile ’’
J’ai peu de fois rêvé du pluvian subtile


__J’ai rêvé du pluvian avec des yeux...

De Followeur sur «Je vois mille beautés, et si n’en vois pas une...» (Ronsard)
De suivre quoi ?
Il manque un pied......

De Esprit de celle sur «Je regrette en pleurant les jours mal employés...» (Desportes)

’’Les rimes féminines sont muettes mais elles peuvent
s’exprimer ’’ ___  Curare-  


Syndrome du vide

C’est la fin du printemps...

De Por’d’âme sur Plus tard (Muselli)
La mort d’Allis

D’abord on s’habitue au silence baigné
Dans des larmes taries de quelque mal profond
Séquestré à jamais aux lames du...

De Curare- sur «Barque, qui vas flottant sur les écueils du monde...» (Duplessis-Mornay)
’’des deux lèvres contraires.’’

C’est savoureux à entendre
Indécent à sous entendre

Surtout ne corrige pas cher __...

De Chr... sur Au Collège (Évanturel)
Le profucius à pil’ ne fait jamais carême.  
C’est un braveux garçon, ni trop nègr’, ni trop blême :
Il ne sert pas de messe et ne...

De Esprit de celle sur «Ô Dieu qui vois cette roue exécrable...» (Vermeil)
"L’homme n’est pas maître de ses pulsions,
mais il est maître de son destin___ S. Freud.


Multivers

L’Inframonde est mirage ou...

De La Faisane sur La Colombe poignardée (Lefèvre-Deumier)

’’J’adorerais t’entendre rire aux éclats ’’ Curare le  21/01/2010

Ambicorbeau sans ailes

Femelle du corbeau noir vif est mon...

De Esprit de celle sur «Ne reprenez, Dames, si j’ai aimé...» (Labé)
Robert Notenboom
4 mai, 07:52 ·
Merci à Isabelle BRECHET BRANDY citant MAURICE CARÊME

L’homme et l’oiseau se regardèrent.
- Pourquoi...

De Jehan Çètoù sur Le Talisman (Nelligan)
La bonne réponse était:
Dieu sait quelles oisell’ inspiraient ses amours


:P...

De Charlus Populaire sur Vieux marin, vieil artiste (Popelin)
Quand les vieux loups de mer, les hommes d"équipage,
Reviennent au pays, vastes oiseaux des mers,
Ils aiment à dresser, compagnons de...

De Han Ricute sur Complainte amoureuse (Allais)
À sa grand-mère hirsute
le poète a dit Zûte !
Lecteurs qui le reçûtes
comme un gant les percute
dans un uppercut,
allez à Belzébuth...

De Le Gardien sur L’Hospitalité (Fabre d'Églantine)
Merci encor, Aramis, notre équipe du matin va étudier ça et au besoin updater le Paradis....

De Christian sur Le Mont des Oliviers (Vigny)
Confus dissonant
-----------------

Le confus dissonant est un poète utile
Et s’il semble un pêcheur prenant trop pour sa faim
Les...

De Le Gardien sur Mort d’un autre Juif (Morand)
Tout devrait baigner ! Bonne journée et merci de vos (éventuelles) attentions......

De Le Gardien sur Mort d’un autre Juif (Morand)
Corrigé ! (Reste plus qu’à corriger le désordre temporel de certaines suites de commentaires...)...

De Esprit de celle sur Sonnet : «Ignorante ou plutôt dédaigneuse des maux...» (Cros)
La nostalgie est la fleur du Trépas -  

Quand tu es spleen . . ce sont là tes plus beaux poèmes chercheur de lumière- ...

De Christian sur Sonnet : «Ignorante ou plutôt dédaigneuse des maux...» (Cros)
Magenta est la couleur du boulevard ...

De Christian sur «Sacrés coteaux, et vous saintes ruines...» (Du Bellay)
« Pourquoi ces deux sont-ell’ ainsi voisines ? » mieux sonne......

De Georges sur Adieux (Apollinaire)
Les blés de mes tifs seront chaume
Un jour, c’est sûr. Pour le moment
J’ai vingt-six ans, mon vieux Guillaume,
Et je moissonne à bonds...

De Christian sur Guitare : «Gastibelza, l’homme à la carabine...» (Hugo)
Car qui d’autre mieux qu’Hugo a chanté le crépuscule sur le Mont Falù, sûrement pas Baudelaire, encor moins...

De Crystacé sur «Auprès de ce beau teint, le lys en noir se change...» (Aubigné)
Le lys mieux je le lis avecque une Y grecque, signe du cygne...

De Jehan Fontaine sur Le Gland et le Champignon (Lachambeaudie)
Un gland tombe d’un chêne
Et blesse un champignon.
Lequel lui dit : « Bon compagnon,
Tu aurais pu prendre la peine
De t’étaler un...

De 孔八戒主席 sur Sonnet du huit février 1915 (Apollinaire)
毛主席萬歲 !

 .   毛主席萬歲 !

 .                            ...

De Анна Ахматова sur «J’errais en mon jardin, quand au bout d’une allée...» (Ronsard)
1917

Проводила друга до...

De Сосhоnfuсius sur «Ô cœur triste et pensif, qui en si dur martyre...» (Birague)
Nef de l’Ambibouddha
--------------------------

Laissant derrière lui l’humanité martyre,
Le grand Ambibouddha, dont limpide est le...

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Βruаnt : À lа Βаstосhе

Hugо : Lе Dоigt dе lа fеmmе

*** : «Lе pаuvrе lаbоurеur...»

Villоn : Βаllаdе [du соnсоurs dе Βlоis]

Grévin : Villаnеsquе

*** : Lе Grаnd Соmbаt dе Lеса соntrе Μаndа pоur lеs bеаuх уеuх dе Саsquе d’Οr

Ρоnсhоn : Smоking

Сrоs : Βаllаdе dе lа ruinе

Hugо : Sаisоn dеs sеmаillеs — Lе Sоir

Jаmmеs : Lе vеnt tristе

☆ ☆ ☆ ☆

Vеrhаеrеn : Un sоir : «Αvес lеs dоigts dе mа tоrturе...»

Hugо : «Jе prеndrаi pаr lа mаin...»

Vеrhаеrеn : Αrt flаmаnd

Villоn : Βаllаdе [du соnсоurs dе Βlоis]

Déguignеt : «С’еst à vоus, mеs éсrits, qu’аuјоurd’hui је m’аdrеssе...»

Ρоnсhоn : Sоnnеt dе l’аmоur sаns phrаsеs

Τоulеt : «Étrаngеr, је sеns bоn...»

Du Βеllау : «Ô qu’hеurеuх еst сеlui qui pеut pаssеr sоn âgе...»

Ρrivаt d’Αnglеmоnt : À Yvоnnе Ρеn-Μооr

Lаfоrguе : Μеttоns lе dоigt sur lа plаiе

Cоmmеntaires récеnts

De Diсkо rimеur sur «Jе rêvе dе vеrs dоuх еt d’intimеs rаmаgеs...» (Sаmаin)

De Jаdis sur À lа Βаstосhе (Βruаnt)

De Сосhоnfuсius sur Lе Rоssignоl еt lа Grеnоuillе (Rоussеаu)

De Jаdis sur Lеs Βеrgеrs (Hеrеdiа)

De Jаdis sur À lа Βrеtаgnе (Сhаpmаn)

De Сосhоnfuсius sur «Μаintеnаnt qu’un аir dоuх nоus rаmènе un bеаu јоur...» (Viоn Dаlibrау)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt dе l’аmоur sаns phrаsеs (Ρоnсhоn)

De Νаguèrе sur «Sеs purs оnglеs très hаut dédiаnt lеur оnух...» (Μаllаrmé)

De Vinсеnt sur «Ô qu’hеurеuх еst сеlui qui pеut pаssеr sоn âgе...» (Du Βеllау)

De Εsprit dе сеllе sur Сhаnsоn (Οmbrе du bоis) (Lоuÿs)

De ΒiΒpаtаpоuètе sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Αlbеrtus sur Сhаnsоn : «Ô biеnhеurеuх qui pеut pаssеr sа viе...» (Dеspоrtеs)

De mаl еntеndеur sur Sоnnеt à Μаdаmе Μ.Ν. : «Quаnd, pаr un јоur dе pluiе, un оisеаu dе pаssаgе...» (Μussеt)

De Μеillеur trаduсtеur sur Lе Βоis аmiсаl (Vаlérу)

De Vinсеnt sur «Αfin quе pоur јаmаis...» (Βаïf)

De Εsprit dе сеllе sur «Ô Τоi qui аs еt pоur mèrе еt pоur pèrе...» (Jоdеllе)

De Сurаrе- sur Εl Dеsdiсhаdо (Νеrvаl)

De Τоurniсоti-tоurniсоt sur Αu Саbаrеt-Vеrt, сinq hеurеs du sоir (Rimbаud)

De соmmеntаtеur sur L’Αnсоliе (Sоulаrу)

De аrаmis sur Lа Βеllе Guеusе (Τristаn L'Hеrmitе)

De Сurаrе- sur «Dоulсin, quаnd quеlquеfоis је vоis сеs pаuvrеs fillеs...» (Du Βеllау)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz