Commentaires récents

(Flux RSS)

De Cochonfucius sur La Mort du soleil (Leconte de Lisle)
Dame estivale
------------

Cette dame cultive un jardin sans pareil
Où nous voyons fleurir des plantes inconnues ;
Car il est...

De Cochonfucius sur Mémento (Cros)
Moine d’azur
--------------

Heureux d’écrire un vers auquel il a pensé,
Il a presque perdu le goût des choses vaines ;
Le Fils du...

De Cochonfucius sur «Je voyais, me couchant, s’éteindre une chandelle...» (Ronsard)
Le seigneur des rouages
-----------------------------

Il dessine des plans aux lueurs des chandelles,
Son travail d’ingénieur est...

De L’âme aux ninas sur À la Bretagne (Chapman)
La curare_ de Bobby
avait d’autres hobbie :
laissons Cénobie
tranquille...
Ça veut dire coi ?...

De Cochonfucius sur Farce éphémère (Laforgue)
Nef grandiose
----------

Nous étions vingt marins sur la nef de fierté,
Bravant le calme plat par temps de canicule ;
Le Seigneur...

De Wendy & PeterPan sur À la Bretagne (Chapman)
- Curare_... Quels sont tes vrais sentiments ?

- Sentiments ?

- Qu’est-ce que tu ressens ? Joie, tristesse, jalousie ?

- Jalousie...

De Cochonfucius sur À la Bretagne (Chapman)
Cor sans nom
------------------

À Roncevaux surgit la menace incertaine,
Les chevaux sont cabrés sous les éperons d’or ;
Les...

De Cochonfucius sur Le Tombeau de Charles Baudelaire (Mallarmé)
Moine du désert
-------------------

La main du pénitent consacre ce qu’il touche,
Le sable du désert embellit son habit ;
Et dans son...

De Cochonfucius sur «Vous pouvez lire, au tome trois de mes Mémoires...» (La Ville de Mirmont)
Arbres commémoratifs
--------------------------

J’ai vu dans un grand champ trois arbres de mémoire ;
Des forêts de jadis, ils restent...

De Curare- sur «Doulcin, quand quelquefois je vois ces pauvres filles...» (Du Bellay)
’’J’ai bien souvent rêvé d’une mouette subtile ’’
J’ai peu de fois rêvé du pluvian subtile


__J’ai rêvé du pluvian avec des yeux...

De Cochonfucius sur «Doulcin, quand quelquefois je vois ces pauvres filles...» (Du Bellay)
Sagesse d’une mouette
----------------

J’ai bien souvent rêvé d’une mouette subtile
Et qui vole si haut qu’à peine on peut la voir...

De Cochonfucius sur «Si enfanter une immortelle gloire...» (Le Caron)
Improbable goupil
------------------

Dans cette friche est un goupil de gloire,
Par ce sonnet je le veux honorer ;
Les korrigans dont...

De Cochonfucius sur Le Mauvais Mort (Rollinat)
Dame du Karma
---------------

La dame du Karma repasse des linceuls,
Mais vers la fin du jour sa besogne est finie ;
Alors, elle s’en...

De Cochonfucius sur The park (Hervilly)
Noble poisson d’azur
-------------------------

Ce vif poisson d’azur traverse les saisons,
Il trouve des trésors au fond de la Mer...

De Cochonfucius sur «Ô la pluie ! Ô le vent ! Ô les vieilles années !...» (La Ville de Mirmont)
Pattes de sinople
-------------------

Cet oiseau peut chanter tout au long de l’année,
Pour la saison qui naît, pour la saison qui...

De Cochonfucius sur «Je vois mille beautés, et si n’en vois pas une...» (Ronsard)

Alpha Comae Berenices
---------

...« de le suivre », merci pour la retouche....

De Followeur sur «Je vois mille beautés, et si n’en vois pas une...» (Ronsard)
De suivre quoi ?
Il manque un pied......

De Cochonfucius sur «Je vois mille beautés, et si n’en vois pas une...» (Ronsard)
Alpha Comae Berenices
-------------------

Des étoiles du ciel, s’il faut en choisir une,
Je veux celle qui semble être un miroir brisé...

De Esprit de celle sur «Je regrette en pleurant les jours mal employés...» (Desportes)

’’Les rimes féminines sont muettes mais elles peuvent
s’exprimer ’’ ___  Curare-  


Syndrome du vide

C’est la fin du printemps...

De Cochonfucius sur «Je regrette en pleurant les jours mal employés...» (Desportes)
Vestale des nuages
---------------

Sous le grand firmament son charme déployé
Pourrait bien émouvoir les astres immuables ;
Dame du...

De Cochonfucius sur «Voici le rendez-vous des Enfants sans souci...» (Saint-Amant)
Saint Polychrome
--------------------

De clairement prêcher il avait le souci,
Avec des mots bien clairs et des pauses fréquentes...

De Cochonfucius sur Petites bouches (Autran)
Nef sans envergure
---------------------

Dixième vers:

(...)

De savoureux desserts, des crêpes, des...

De Cochonfucius sur Petites bouches (Autran)
Nef sans envergure
-------------------

Sur cette nef en mer nous fûmes vingt ou trente
Avec de la morue, toujours, pour tout...

De Por’d’âme sur Plus tard (Muselli)
La mort d’Allis

D’abord on s’habitue au silence baigné
Dans des larmes taries de quelque mal profond
Séquestré à jamais aux lames du...

De Cochonfucius sur Plus tard (Muselli)
Épicurisme d’un porc
------------------------

C’est un cochon flâneur, il médite en marchant,
Lui qui de rêvasser bien rarement se...

De Cochonfucius sur «À la merci des vents, des flots, et de l’orage...» (Habert)
L’apôtre Coquillard
----------

Il n’a point le talent de prévoir les orages
Mais peut, d’une parole, apaiser la douleur ;
Cet apôtre...

De Cochonfucius sur Sur l’Évangile de l’Annonciation (Selve)
Fantôme d’un coq
----------

En rêve, il s’en retourne en je ne sais quels lieux,
Il goûte encore un peu de vin sous les tonnelles...

De Curare- sur «Barque, qui vas flottant sur les écueils du monde...» (Duplessis-Mornay)
’’des deux lèvres contraires.’’

C’est savoureux à entendre
Indécent à sous entendre

Surtout ne corrige pas cher __...

De Cochonfucius sur «Barque, qui vas flottant sur les écueils du monde...» (Duplessis-Mornay)
Lièvre du Yin et lièvre du Yang
---------------------------

C’est le lièvre du Yin, le plus timide au monde,
Qui sous les projecteurs...

De Cochonfucius sur «Anne, je vous supplie, à baiser apprenez...» (Magny)
Sagesse d’un oiseau de passage
------------------------------------

Petits oiseaux du ciel, vos leçons apprenez :
Celui qui de la...

De Cochonfucius sur Destinée (Gautier)
Oiseau-Ferrant
------------------

Le maréchal-ferrant le plus habile au monde
Est ce petit oiseau que des auteurs divers
Nous ont...

De Chr... sur Au Collège (Évanturel)
Le profucius à pil’ ne fait jamais carême.  
C’est un braveux garçon, ni trop nègr’, ni trop blême :
Il ne sert pas de messe et ne...

De Cochonfucius sur Scène d’atelier : «Exquis musicien, devant son chevalet...» (Cros)
Diablecerf
-----------

D’être animal-démon, il en donne des signes ;
Brûlant est son regard. Diablecerf est son nom.
Verse-lui de la...

De Cochonfucius sur Tranquillus (Heredia)
Lion du Yin et lion du Yang
--------------------------

Voici le lion du Yin, discret de sa personne ;
Selon le Livre Saint, cet animal...

De Vincent sur À une Ville morte (Heredia)
Drame en pleine mer

À bord d’un vieux rafiot voguant sur l’océan,
Ils survivent à peine de la chair des scombres,
Qu’ils pêchent...

De Cochonfucius sur «Seigneur, ne pensez pas d’ouïr chanter ici...» (Du Bellay)
Fleurs d’épine
------------

En ce jour printanier, je vois trois fleurs ici :
C’est la fleur du passé qui fleurit à sa guise,
Le...

De Cochonfucius sur «Vous avez su l’espoir et partagé la rage...» (Siefert)
Ambiserpent du calice
----------

Il garde la chapelle auprès de l’ermitage,
Ambiserpent de corps, il est moine de coeur.
Il rêve tout...

De Cochonfucius sur «Obscur vallon, montagne sourcilleuse...» (La Roque)
Maître Dindon d’azur
------------------------

La basse-cour n’est jamais dangereuse,
Peu de poussière et pas de flaques d’eau ;
Une...

De Cochonfucius sur À une Ville morte (Heredia)
Clé d’Alpha et clé d’Oméga
-------------------------------

Le Livre est un cosmos et c’est un océan ;
Nous pouvons y trouver des...

De Esprit de celle sur «Ô Dieu qui vois cette roue exécrable...» (Vermeil)
"L’homme n’est pas maître de ses pulsions,
mais il est maître de son destin___ S. Freud.


Multivers

L’Inframonde est mirage ou...

De La Faisane sur La Colombe poignardée (Lefèvre-Deumier)

’’J’adorerais t’entendre rire aux éclats ’’ Curare le  21/01/2010

Ambicorbeau sans ailes

Femelle du corbeau noir vif est mon...

De Esprit de celle sur «Ne reprenez, Dames, si j’ai aimé...» (Labé)
Robert Notenboom
4 mai, 07:52 ·
Merci à Isabelle BRECHET BRANDY citant MAURICE CARÊME

L’homme et l’oiseau se regardèrent.
- Pourquoi...

De Jehan Çètoù sur Le Talisman (Nelligan)
La bonne réponse était:
Dieu sait quelles oisell’ inspiraient ses amours


:P...

De Cochonfurax sur Le Talisman (Nelligan)
Dieu sait quelles oiselles ..... hey là ça fait 7 syllabes à l’hémistiche (avec les oiselles au pluriel + la liaison obligatoire)

Dieu...

De Charlus Populaire sur Vieux marin, vieil artiste (Popelin)
Quand les vieux loups de mer, les hommes d"équipage,
Reviennent au pays, vastes oiseaux des mers,
Ils aiment à dresser, compagnons de...

De Han Ricute sur Complainte amoureuse (Allais)
À sa grand-mère hirsute
le poète a dit Zûte !
Lecteurs qui le reçûtes
comme un gant les percute
dans un uppercut,
allez à Belzébuth...

De Le Gardien sur L’Hospitalité (Fabre d'Églantine)
Merci encor, Aramis, notre équipe du matin va étudier ça et au besoin updater le Paradis....

De Aramis sur L’Hospitalité (Fabre d'Églantine)
Il manque deux strophes:

la 2)
Entends-tu le tonnerre ?
Il roule en approchant.
Prends un abri bergère,
A ma droite en...

De Christian sur Le Mont des Oliviers (Vigny)
Confus dissonant
-----------------

Le confus dissonant est un poète utile
Et s’il semble un pêcheur prenant trop pour sa faim
Les...

De Le Gardien sur Mort d’un autre Juif (Morand)
Tout devrait baigner ! Bonne journée et merci de vos (éventuelles) attentions......

De Le Gardien sur Mort d’un autre Juif (Morand)
Corrigé ! (Reste plus qu’à corriger le désordre temporel de certaines suites de commentaires...)...

De Aramis sur Mort d’un autre Juif (Morand)
gramophone avec un seul m...

De Esprit de celle sur Sonnet : «Ignorante ou plutôt dédaigneuse des maux...» (Cros)
La nostalgie est la fleur du Trépas -  

Quand tu es spleen . . ce sont là tes plus beaux poèmes chercheur de lumière- ...

De Christian sur Sonnet : «Ignorante ou plutôt dédaigneuse des maux...» (Cros)
Magenta est la couleur du boulevard ...

De Christian sur «Sacrés coteaux, et vous saintes ruines...» (Du Bellay)
« Pourquoi ces deux sont-ell’ ainsi voisines ? » mieux sonne......

De Georges sur Adieux (Apollinaire)
Les blés de mes tifs seront chaume
Un jour, c’est sûr. Pour le moment
J’ai vingt-six ans, mon vieux Guillaume,
Et je moissonne à bonds...

De Christian sur Guitare : «Gastibelza, l’homme à la carabine...» (Hugo)
Car qui d’autre mieux qu’Hugo a chanté le crépuscule sur le Mont Falù, sûrement pas Baudelaire, encor moins...

De Crystacé sur «Auprès de ce beau teint, le lys en noir se change...» (Aubigné)
Le lys mieux je le lis avecque une Y grecque, signe du cygne...

De Jehan Fontaine sur Le Gland et le Champignon (Lachambeaudie)
Un gland tombe d’un chêne
Et blesse un champignon.
Lequel lui dit : « Bon compagnon,
Tu aurais pu prendre la peine
De t’étaler un...

De Aramis sur Mort d’un autre Juif (Morand)
dernier vers: des aiguilles...

De 孔八戒主席 sur Sonnet du huit février 1915 (Apollinaire)
毛主席萬歲 !

 .   毛主席萬歲 !

 .                            ...

De Анна Ахматова sur «J’errais en mon jardin, quand au bout d’une allée...» (Ronsard)
1917

Проводила друга до...

De Сосhоnfuсius sur «Ô cœur triste et pensif, qui en si dur martyre...» (Birague)
Nef de l’Ambibouddha
--------------------------

Laissant derrière lui l’humanité martyre,
Le grand Ambibouddha, dont limpide est le...

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Sullу Ρrudhоmmе : Lеs Сhаînеs

Dеshоulièrеs : Stаnсеs : «Εh ! quе tе sеrs, аmоur, dе mе lаnсеr dеs trаits ?...»

Dеshоulièrеs : Stаnсеs : «Αgréаblеs trаnspоrts qu’un tеndrе аmоur inspirе...»

Αntоinеttе Dеshоulièrеs

Sullу Ρrudhоmmе : Lеs Sеrrеs еt lеs Βоis

Εustоrg dе Βеаuliеu

Du Βеllау

Hаrаuсоurt : «Ιl plеut sur lа mеr, lеntеmеnt...»

Νоаillеs : Lеs Εspасеs infinis

Sаint-Αmаnt : «Εntrеr dаns lе bоrdеl...»

☆ ☆ ☆ ☆

Μоlièrе : Stаnсеs gаlаntеs : «Sоuffrеz qu’Αmоur...»

Μаgnу : «Αnnе, је vоus suppliе, à bаisеr аpprеnеz...»

Du Βеllау : «Vоуаnt l’аmbitiоn, l’еnviе еt l’аvаriсе...»

Соrbièrе : Ρаuvrе gаrçоn

Соppéе : «Εllе viеndrа се sоir ; еllе mе l’а prоmis...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lа Μоrt du sоlеil (Lесоntе dе Lislе)

De Сосhоnfuсius sur Μémеntо (Сrоs)

De Сосhоnfuсius sur «Jе vоуаis, mе соuсhаnt, s’étеindrе unе сhаndеllе...» (Rоnsаrd)

De L’âmе аuх ninаs sur À lа Βrеtаgnе (Сhаpmаn)

De Сurаrе- sur «Dоulсin, quаnd quеlquеfоis је vоis сеs pаuvrеs fillеs...» (Du Βеllау)

De Fоllоwеur sur «Jе vоis millе bеаutés, еt si n’еn vоis pаs unе...» (Rоnsаrd)

De Εsprit dе сеllе sur «Jе rеgrеttе еn plеurаnt lеs јоurs mаl еmplоуés...» (Dеspоrtеs)

De Ρоr’d’âmе sur Ρlus tаrd (Μusеlli)

De Сurаrе- sur «Βаrquе, qui vаs flоttаnt sur lеs éсuеils du mоndе...» (Duplеssis-Μоrnау)

De Сhr... sur Αu Соllègе (Évаnturеl)

De Vinсеnt sur À unе Villе mоrtе (Hеrеdiа)

De Εsprit dе сеllе sur «Ô Diеu qui vоis сеttе rоuе ехéсrаblе...» (Vеrmеil)

De Lа Fаisаnе sur Lа Соlоmbе pоignаrdéе (Lеfèvrе-Dеumiеr)

De Μоrin dе Βlаnquеfоrt sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Fоrаin dе Βlаnсhеmоr sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De Jеhаn Çètоù sur Lе Τаlismаn (Νеlligаn)

De Сhаrlus Ρоpulаirе sur Viеuх mаrin, viеil аrtistе (Ρоpеlin)

De Hаn Riсutе sur Соmplаintе аmоurеusе (Αllаis)

De Αrаmis sur L’Hоspitаlité (Fаbrе d'Églаntinе)

De Αrаmis sur Μоrt d’un аutrе Juif (Μоrаnd)

De Τhundеrbird sur «Sасrés соtеаuх, еt vоus sаintеs ruinеs...» (Du Βеllау)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz