Charles Péguy

La Tapisserie de sainte Geneviève et de Jeanne d'Arc, 1913


SEPTIÈME JOUR

 
Pour le jeudi 9 janvier 1913


 
 

VII


 
Comme Dieu ne fait rien que par simple bergère,
Il fallut qu’elle vît la discorde civile
Secouer son flambeau sur les toits de la ville
Et joindre sa fureur à la guerre étrangère ;
 
Il fallut qu’elle vît l’horrible harengère
Haranguer le bas peuple et la tourbe servile,
Et de la halle au blé jusqu’à l’hôtel de ville
Refluer le hoquet de l’odieuse mégère
 
Pour qu’elle vît venir merveilleuse et légère,
Par les chemins de ronce et de frêle fougère,
Pliant ses beaux drapeaux comme une humble lingère ;
 
Gouvernant sa bataille en bonne ménagère,
Traînant les trois Vertus dans quelque fourragère,
Vers l’antique vaisseau la jeune passagère.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 15 août 2015 à 11h24

Chiroptère d’argent
-------------------

À l’image de Dieu, chauve-souris légère,
Tu planes sur le monde aux instants vespéraux ;
Ta figure est modeste, et non pas d’un héros,
À nos songes du soir, tu n’es pas étrangère.

Combien de fois j’ai vu ta forme passagère
Survoler, vers le soir, la biche et le blaireau,
Fantôme voletant dans l’odeur du terreau,
Petit elfe dansant au-dessus des fougères,

J’emplissais tout mon coeur de tes cris inaudibles,
Je voyais s’allonger tes ailes peu crédibles
Et j’admirais aussi ton museau de rongeur.

Et je m’interrogeais sur ta forme subtile :
Es-tu de notre monde, étrange volatile,
Ou sors-tu du cerveau d’un poète songeur ?

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 13 février 2018 à 12h41

Dragon-girafe de gueules
---------------------------

Heureusement pour lui, sa tête fut légère !
Il chantait chaque jour ses psaumes vespéraux ;
C’est d’un dragon-girafe, et non pas d’un héros
Que s’ornait autrefois cette terre étrangère.

Or, même d’un dragon, la forme est passagère ;
Il ne chassera plus la biche ou le blaireau,
Il repose à présent sous un sombre terreau
Dans un vallon tranquille où dansent les fougères,

Un rhapsode l’évoque  en ses chants inaudibles ;
Il raconte en ses vers des choses peu crédibles,
Narrant par le menu ses exploits de plongeur.

La mémoire est ainsi, pas toujours trop subtile ;
Que ce soit ce dragon ou d’autres volatiles,
Que peut-on savoir d’eux ? Ça me laisse songeur.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 5 janvier 2022 à 12h43

Fils de girafe et de père inconnu
------------

Je ne suis nullement l’enfant d’une bergère,
Mais bien d’une girafe ; aux instants vespéraux,
Elle fut courtisée par un obscur héros,
Lequel a regagné sa province étrangère.

Ne disons point de mal des amours passagères,
Sans elles, que feraient nos amis les blaireaux ?
Un dieu même, parfois, se déguise en taureau
Afin de procréer sur un lit de fougères.

La tête loin du corps, certains jours, c’est pénible,
Ça donne l’impression qu’elle est moins disponible ;
Mais je n’aimerais point un bref cou de rongeur.

Je me présente à vous de façon peu subtile,
Je ne sais point chanter ainsi qu’un volatile;
Je voudrais dire un mot, mais je reste songeur.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Jadis le 6 janvier 2022 à 16h26


Pour le jeudi 6 janvier 2022
-------------------------------------

J’arrive, me voici, ma douce Bérengère !
Devant moi j’aperçois les toits de Charleville,
Démontrant au volant, avec mon baise-en-ville,
Ma ponctualité quasiment horlogère.
 
J’ai franchi hardiment tempêtes et congères ;
Tout émoustillé par ce frisquet vaudeville,
Je tâte, après avoir parqué au centre-ville,
De l’orteil, le pavé que le vent réfrigère.

Or me voici rendu. Chère âme, je suggère
Que pour fêter ça, tu prépares des gougères,
Car je me sens d’humeur joyeuse et fromagère.
 
Un peu plus tard, repu, je rote et je digère,
Et tu me dis, tandis qu’autour du frigo j’erre :                
– T’as trop bouffé, faut donc toujours que t’exagères !

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Curare- le 6 janvier 2022 à 19h38

Puis-je me permettre ? Cher Jadis,

Pourquoi ? . . (Ne pas écrire des vaudevilles)

Vous me heurtez . .

Le sonnet n’a pas pour occurence ces termes familiers
que vous utilisez . .

Vous m’agacez . .

’La beauté est sonnet.’

Vous me troublez . .

Je viens ici pour Cochonfucius . .

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Sеlvе : Sur сеs mоts : Sоuviеnnе-tоi, Hоmmе, quе tu еs сеndrе

Vеrlаinе : Соlоmbinе

Vеrlаinе : «Τu bоis, с’еst hidеuх ! prеsquе аutаnt quе mоi...»

Βаudеlаirе : «Vоus аvеz, соmpаgnоn dоnt lе сœur еst pоètе...»

Βаïf : «À lа fоntаinе је vоudrаis...»

Hugо : «Εllе étаit déсhаusséе, еllе étаit déсоifféе...»

Lа Villе dе Μirmоnt : «Jе suis né dаns un pоrt еt dеpuis mоn еnfаnсе...»

Rоllinаt : À quоi pеnsе lа Νuit

Сrоs : Désеrtеusеs

Hugо : «Jеunеs gеns, prеnеz gаrdе аuх сhоsеs quе vоus ditеs...»

☆ ☆ ☆ ☆

Βоissiеr : Lа Rоndе dеs fоеtus

Сrоs : Ρауsаgе

Vеrlаinе : Соlоmbinе

Vеrlаinе : Сésаr Βоrgiа

Ρаrnу : Lе Lеndеmаin : «Εnfin, mа сhèrе Éléоnоrе...»

Τоulеt : «Lе miсrоbе : Βоtulinus...»

Rоllinаt : L’Εnviе

Αpоllinаirе : Εхеrсiсе

Βаnvillе : Lа Соrdе rоidе

Соurtеlinе : Lе Соup dе mаrtеаu

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt burlеsquе sur lа Ρhèdrе dе Rасinе (Dеshоulièrеs)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt mаdrigаl (Сrоs)

De Сосhоnfuсius sur «Οbsсurе nuit, lаissе tоn nоir mаntеаu...» (Соignаrd)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Αntigrippе sur Lа Τоrсhе (Νizеt)

De Ιо Kаnааn sur Lа Ρiеuvrе (Sаtiе)

De Сurаrе- sur Sоlliсitudеs (Frаnс-Νоhаin)

De Μоdо sur Lеs Ιngénus (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Αutrе sоnnеt sur lе mêmе vоl (Sаint-Αmаnt)

De Jаdis sur Εl Dеsdiсhаdо (Νеrvаl)

De JR Τrоll sur Éléphаnt dе Ρаris. (Τоulеt)

De Jаdis sur «Quаnd lеs оs sоnt pаrеils...» (Τоulеt)

De Xiаn sur «Si сеlui qui s’аpprêtе à fаirе un lоng vоуаgе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Si tu viеns (Dеlаruе-Μаrdrus)

De Сurаrе- sur Lе Βаtеаu ivrе (Rimbаud)

De Xiаn sur Sоnnеt : «Dеuх sоnnеts pаrtаgеnt lа villе...» (Соrnеillе)

De Xiаn sur Vеrs imprоvisés sur un аlbum (Lаmаrtinе)

De Саnаrd sur Sur Jоnаs (Drеlinсоurt)

De Sаuvеtеur sur À Μаdаmе G., Sоnnеt (Μussеt)

De Μоnrоsе sur «Lа nudité dеs flеurs с’еst lеur оdеur сhаrnеllе...» (Αpоllinаirе)

De FΕDΕRΜΑΝΝ sur Lа Guеrrе (Sаint-Ρоl-Rоuх)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе