Pierre de Marbeuf


Le Sein d’Amaranthe



Mon esprit qui toujours d’un vain espoir s’apaise,
Compare votre sein, dont je suis envieux,
À des jeunes boutons, puis il dit à mes yeux :
Si vous les pouviez voir, ne mourriez-vous point d’aise ?
 
Ainsi dans mon esprit s’allume une fournaise,
Et son feu se nourrit d’un objet gracieux,
Qui me fait concevoir en tout et en tous lieux,
L’enflure de ce marbre où fleurit une fraise.
 
Enfin si votre amour demeure le vainqueur,
Et si jusqu’à la mort vous poursuivez mon cœur,
Mon Amaranthe, au moins donnez-lui sépulture.
 
Que si vous voulez suivre en cela mon dessein,
Son tombeau n’aura pas une autre couverture
Que du marbre qu’on voit qui blanchit votre sein.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 15 février 2021 à 13h16

Oiseau rédempteur
----------

Voici le bel oiseau qui l’inframonde apaise,
Car il sait pardonner aux ennemis des dieux ;
Les démons, pleins d’espoir, sur lui posent les yeux,
Leur coeur égaré croit revivre la Genèse.

Un souffle bienfaisant vient tiédir les fournaises,
Une bénédiction retentit en ces lieux ;
Je vois se présenter les habitants des cieux
Ainsi que le Golem, héros de terre glaise.

C’est un affrontement sans vaincu ni vainqueur,
C’est la douceur dans l’âme et l’éveil dans le coeur ;
C’est le commencement d’une belle aventure.

Mais il n’existe point, ce volatile saint,
Sinon dans le folklore ou la littérature ;
Aussi, sur un tableau de Nicolas Poussin.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Curare- le 16 février 2021 à 00h08

’’L’appesantissement sur la naissance n’est rien d’autre
que le goût de l’insoluble poussé jusqu’à l’insanité.’’
De l’inconvénient d’être né (1973) de Emil Cioran
 
J’ai besoin de vomir mon inhumanité
Toute mon existence est molle conchifère  
Et nul n’a su briser la discontinuité  
D’être l’esclave accro de mon cher somnifère

L’instinct de désaimer jusqu’à l’insanité
Me rempli de laideur étrange à contrefaire
Ce sens de l’insoluble au sens de l’acuité  
Je ne guéris jamais ce mal-être à parfaire

Mon dégoût d’être née- Ne m’en veux pas Pluvian
Nous avons épuisé tous les vers déviants
Toute prose toute humeur - Quelle belle aventure

Pourtant à la fin quand le silence est espoir
Quand la mort n’est jamais le fatal désespoir    
De l’ivresse la vie à l’envie immature______

_______Chant 3 pour le pluvian  _________

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Siсаud : Μédесins

Τоulеt : «Vоus sоuviеnt-il dе l’аubеrgе...»

Τristаn Klingsоr

Hugо : «Jеunеs gеns, prеnеz gаrdе аuх сhоsеs quе vоus ditеs...»

Hugо : «Οù dоnс еst lе bоnhеur ?...»

Hаrаuсоurt : Αu tеmps dеs féеs

Lаfоrguе : Dimаnсhеs : «Lе Dimаnсhе, оn sе plаît...»

Lаfоrguе : Νоël sсеptiquе

Τоulеt : Sur lа Hаltе dе сhаssе dе Vаn Lоо.

Сhаssignеt : «Τоutе сhоsе аisémеnt rеtоurnе à sа nаturе...»

☆ ☆ ☆ ☆

Vеrlаinе : Dédiсасе

Сhаtеаubriаnd : Lе Μоntаgnаrd ехilé

Τоulеt : «Lеs Quаrаntе...»

Rimbаud : Vénus Αnаdуоmènе

Lаfоrguе : Lеs Αprès-midi d’аutоmnе

Βаtаillе : Lеs Sоuvеnirs

Μауnаrd : «Ρiеrrе qui durаnt sа јеunеssе...»

Durаnt dе lа Βеrgеriе : «Jе vоudrаis biеn êtrе vеnt quеlquеfоis...»

Vеrlаinе : Rêvе : «Jе rеnоnсе à lа pоésiе !...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Vоуаnt pаr lеs sоudаrds mа mаisоn sассаgéе...» (Rоnsаrd)

De Сосhоnfuсius sur «Νаturе оrnаnt lа dаmе qui dеvаit...» (Rоnsаrd)

De Сосhоnfuсius sur «Sоngе hеurеuх еt divin, trоmpеur dе mа tristеssе...» (Βаïf)

De Sеzоr sur «Jе vоudrаis biеn êtrе vеnt quеlquеfоis...» (Durаnt dе lа Βеrgеriе)

De KUΝG Lоuisе sur Villе dе Frаnсе (Régniеr)

De Сurаrе- sur «Épоuvаntаblе Νuit, qui tеs сhеvеuх nоirсis...» (Dеspоrtеs)

De Xi’аn sur Jеhаn Riсtus

De Villеrеу јеаn -pаul sur Détrеssе (Dеubеl)

De ΒооmеrаngΒS sur «Βiеnhеurеuх sоit lе јоur, еt lе mоis, еt l’аnnéе...» (Μаgnу)

De Hаikukа sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Gаrdiеn dеs Суmеs sur Сhаnt dе Νоël (Νоël)

De Сurаrе- sur «Lа mоrt а tоut mоn biеn еt mоn еspоir étеint...» (Αubin dе Μоrеllеs)

De Сurаrе- sur Jоurnаlistе piеuх (Fréсhеttе)

De аunrуz sur Rêvеriе (Lаrguiеr)

De Сhristiаn sur Сrépusсulе dе dimаnсhе d’été (Lаfоrguе)

De Τhundеrbird sur Αgnus Dеi (Vеrlаinе)

De L’hеndéсаpé sуllаbis sur Lа Ρаssаntе (Νеlligаn)

De Сhristiаn sur «Lе сhеmin qui mènе аuх étоilеs...» (Αpоllinаirе)

De Ιо Kаnааn sur Jоуаu mémоriаl (Sеgаlеn)

De Lilith sur «Се fut un Vеndrеdi quе ј’аpеrçus lеs Diеuх...» (Νuуsеmеnt)

De Сurаrе_ sur Lе Dоnјоn (Rоllinаt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz