Jean de La Ceppède



 
Ô Père dont jadis les mains industrieuses
Cette vigne ont planté, vois comme au lieu du fruit
Qu’elle dût rapporter, ingrate elle produit
Pour couronner ton fils des ronces épineuses.
 
Ces épines étaient les peines crimineuses
Des révoltes de l’homme au paradis séduit :
Et ce Christ, qui sa coulpe et ses peines détruit,
Ces épines arrose et les rend fructueuses.
 
Pour délivrer Judas le Père descendant
D’épines entouré dans un halier ardent
Fit l’effort merveilleux de sa forte puissance.
 
Et le fils descendant du séjour paternel,
Brûlant dans ce halier d’un amour éternel,
Fait l’épineux effort de notre délivrance.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 13 avril 2018 à 12h07

Fleur étrange en Eden
------------

Eve voit resplendir une fleur lumineuse
Et voudrait bien savoir quel en sera le fruit ;
Mais c’est un végétal que le Serpent produit,
Ainsi qu’on peut le voir à sa branche épineuse.

Un tel fruit ne sera qu’une enveloppe creuse
Par qui ne saurait être aucun humain séduit ;
Aussitôt qu’il est mûr, sa beauté se détruit,
Et la fleur serpentine est donc infructueuse.

Le fruit paradoxal, de l’arbre descendant,
Semble se consumer dans le feulllage ardent ;
C’est l’effet merveilleux d’une étrange puissance.

Le vieil Adam médite au séjour paternel,
Cet arbre lui apprend que rien n’est éternel
Sauf le constant effort de notre délivrance.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 14 avril 2018 à 10h12

Fleur étrange en Eden
------------

**************
premier tercet, « feuillage »

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 11 octobre 2019 à 11h44

Le Seigneur d’Alpha Pavonis
---------------

Sur Alpha Pavonis la vie est lumineuse,
On y observe un Troll qui s’y connaît en fruits ;
C’est un monde paisible où rien ne se produit,
Où ne se posent point de questions épineuses.

Aucun archéologue ici ne vient et creuse,
Aucun trésor caché nos âmes ne séduit ;
Le Cosmos tout autour se forme et se détruit,
Le ciel est indulgent, la vie est savoureuse.

Le Seigneur, quelquefois, du trône descendant,
Parcourt à petits pas cet univers ardent
Dont il sait admirer la subtile ordonnance.

Ce bon maître avec nous se montre paternel ;
Il ne fait pas semblant d’être un prince éternel,
Il trouve la sagesse en son impermanence.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Io Kanaan le 6 septembre 2022 à 21h42

Serpent de la vigne
--------

Ce reptile qui mord dans les grappes juteuses,
Il n’aurait point l’idée de manger d’autres fruits ;
Il aime dérober d’un labeur le produit,
Cette pitance est douce à sa langue menteuse.

La Dame fut trompée par ses paroles creuses,
Adam fut à son tour  par de tels mots séduit ;
Quelque démons alors ont ce jardin détruit,
Non sans s’être gavés de pommes savoureuses.

Malheur pour cet ancêtre et pour ses descendants !
Beaucoup d’entre eux cuiront dans un brasier ardent,
D’une vie de pécheur la juste pénitence.

Quand auras-tu pitié de nous, Dieu paternel ?
Tu sais que tes enfants ne sont pas éternels,
Mais peut-être, pour toi, c’est de peu d’importance.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 7 septembre 2022 à 08h51

=====================


Le serpent du vi-
Gnoble n’est pas to-
Talement ignoble.

[Lien vers ce commentaire]

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Curare- le 11 septembre 2022 à 13h23


Je me relis parfois . .
Et je suis navrée de tant de médiocrité
Christian please,
Efface cet haïku primesautier --

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Christian le 11 septembre 2022 à 21h57

haiku primesautier ?
opérateur intervient :
haiku effacé.

[Lien vers ce commentaire]


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Τhаlу : L’Îlе lоintаinе

Jаmmеs : ΑLΕXΑΝDRΕ DΕ RUСHΕΝFLΕUR (frаgmеnt)

Ρizаn : «À qui dirа-t-еllе sа pеinе...»

Sаint-Αmаnt : «Jе viеns dе rесеvоir unе bеllе missivе...»

Αubеspinе : Lе luth

Rасаn : Stаnсеs sur lа rеtrаitе

Du Βеllау : «Ô Ρrisоn dоuсе, оù саptif је dеmеurе...»

Gаutiеr : Lе Βаnс dе piеrrе

Sigоgnе : «Εllе а bеаuсоup dе l’аir d’unе аntiquе mаrоttе...»

Sigоgnе : «Vоtrе têtе rеssеmblе аu mаrmоusеt d’un sistrе...»

☆ ☆ ☆ ☆

Μаrbеuf : «Βеаuх уеuх оù luisеz-vоus, mеs sоlеils quе ј’аdоrе...»

Viviеn : «Τu gаrdеs dаns tеs уеuх lа vоlupté dеs nuits...»

Μаrоt : Dе l’Αbbé еt dе sоn Vаlеt

Μаrоt : «Νе sаis соmbiеn lа hаinе еst durе...»

Viviеn : Ρоèmе d’аmоur

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Quоi ? qu’еst-се quе сесi...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Сосhоnfuсius sur «Νi tа simpliсité, ni tа bоnnе nаturе...» (Rоnsаrd)

De Jаdis sur «Vоtrе têtе rеssеmblе аu mаrmоusеt d’un sistrе...» (Sigоgnе)

De Сосhоnfuсius sur «Μаl n’аttеint nul аnimаl...» (Fiеfmеlin)

De Jаdis sur «Jе viеns dе rесеvоir unе bеllе missivе...» (Sаint-Αmаnt)

De Jаdis sur Sur quеlquеs mаuvаisеs mаnièrеs dе pаrlеr (Μаrоt)

De Сосhоnfuсius sur «Се rusé Саlаbrаis tоut viсе, quеl qu’il sоit...» (Du Βеllау)

De Ρаsquеlin sur «Τu gаrdеs dаns tеs уеuх lа vоlupté dеs nuits...» (Viviеn)

De Сurаrе- sur Lе Dоnјоn (Rоllinаt)

De Сhristiаn sur «Ô Ρèrе dоnt јаdis lеs mаins industriеusеs...» (Lа Сеppèdе)

De Ιо Kаnааn sur «Соmmе lе mаriniеr, quе lе сruеl оrаgе...» (Du Βеllау)

De Ιо Kаnааn sur «Ô Ρrisоn dоuсе, оù саptif је dеmеurе...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur «Rоssignоl, rоi dеs bоis, vоus, tоurtrе sоlitаirе...» (Ρаssеrаt)

De Xi’Αn sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Αlех Sаndrin sur «Μаrаud, qui n’еs mаrаud quе dе nоm sеulеmеnt...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur «Qu’оn m’аrrасhе lе сœur, qu’оn mе fаssе еndurеr...» (Dеspоrtеs)

De Сrасhеtоnmuсus sur «Si pаr pеinе еt suеur еt pаr fidélité...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Lа Μusе Vénаlе (Βаudеlаirе)

De Сésаr Βistruklа sur «Lеs еsсаdrоns аilés du сélеstе pоurpris...» (Lа Сеppèdе)

De Соnсоurs Lépinе sur L’Égоïstе (Sсhwоb)

De Xi’аn sur Lа Μоrt еt lе Μаlhеurеuх. Lа Μоrt еt lе Βûсhеrоn (Lа Fоntаinе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz