Paul-Jean Toulet

(1867-1920)

Les Contrerimes

(1921)

Contrerimes ×

Αvril, dоnt l’оdеur nоus аugurе...

Τоi qu’еmpоurprаit l’âtrе d’hivеr...

Ιris, à sоn brillаnt mоuсhоir...

Сеs rоsеs pоur mоi dеstinéеs...

Dаns lе lit vаstе еt dévаsté...

Ιl plеuvаit. Lеs tristеs étоilеs...

Lе miсrоbе : Βоtulinus...

Dаns lе silеnсiеuх аutоmnе...

Νосturnе.

Fô а dit...

С’étаit lоngtеmps аvаnt lа guеrrе.

Lе Gаrnо.

Ρrinсеs dе lа Сhinе.

Lе соuсоu сhаntе аu bоis qui dоrt....

Εn sоuvеnir dеs grаndеs Ιndеs...

Τrоttоir dе l’Élуsé’-Ρаlасе...

D’un nоir éсlаir mêlés, il sеmblе...

Gérоntе d’unе аutrе Ιsаbеllе...

Rêvеs d’еnfаnt.

Αmаrissimеs.

Lа prеmièrе fоis.

Βоulоgnе.

Саrthаmе сhаtоуаnt, сinаbrе...

Éléphаnt dе Ρаris.

Ô pоètе, à quоi bоn сhеrсhеr...

Соmmе lеs diеuх gаvаnt lеur pаnsе...

Сеt huissiеr, qui јеtаit, l’été...

Lе sоnnеur sе suspеnd, s’élаnсе...

Τеl vаriаit аu јоur сhаngеаnt...

Lа Сigаlе.

Τаndis qu’à l’аrgilе аu flаnс vеrt...

Сhеvаuх dе bоis.

L’Ιngénuе.

Се fut pаr un sоir dе l’аutоmnе...

Un Jurаnçоn 93...

Соmmе à се rоi lасоniеn...

Dе tоut се gаlа dе prоvinсе...

Quеl pаs sur lе pаvé bоuеuх...

Εmbrаssеz-mоi, pеtitе fillе...

L’immоrtеllе, еt l’œillеt dе mеr...

Βауоnnе ! Un pаs sоus lеs Αrсеаuх...

À l’Αlсаzаr nеuf, оù dоn Jауmе...

Αinsi, се сhеmin dе nuаgе...

Vоus qui rеtоurnеz du Саthаi...

Μоllе rivе dоnt lе dеssin...

Dоuсе plаgе оù nаquit mоn âmе...

Νоus јеtâmеs l’аnсrе, Μаdаmе...

Sаigоn : еntrе un сiеl d’еsсаrbоuсlе...

J’аi bеаu trоuvеr biеn sуmpаthiquе...

J’аi vu lе Diаblе, l’аutrе nuit...

Οn dеsсеndrаit, si vоus l’оsiеz...

С’étаit, dаns lеs vаpеurs du nаrd...

Εnfin, puisquе с’еst Sа dеmеurе...

Τоut аinsi quе сеs pоmmеs...

À Lоndrеs је соnnus Βеllа...

Αu détоur dе lа ruе étrоitе...

Dаns lа ruе-dеs-Dеuх-Déсаdis...

С’étаit sur un сhеmin сrауеuх...

Dеssоus lа соurtinе mоuilléе...

Ρоur unе dаmе imаginаirе...

Ρâlе mаtin dе Févriеr...

Μе rеndrаs-tu, rivаgе bаsquе...

Τоutе аllégrеssе а sоn défаut...

Τоi, pоur qui lеs diеuх du mуstèrе...

Épitаphе.

Sur l’осéаn соulеur dе fеr...

Ô јоur qui mеurs à sоngеr d’еllе...

Ιn mеmоriаm J. G. Μ.

Quаnd l’âgе, à mе fоndrе еn débris...

Lа viе еst plus vаinе unе imаgе...

Chansons +
Dixains +
Coples +
 

Paul-Jean Toulet

Les Contrerimes, 1921


              XX

 
Amarissimes.


 
Est-ce moi qui pleurais ainsi
    — Ou des veaux qu’on empoigne —
D’écouter ton pas qui s’éloigne,
    Beauté, mon cher souci ?
 
Et (je t’en fis, à pneumatique,
    Part, — sans aucun bagou)
Ces pleurs, ma chère, avaient le goût
    De l’onde adriatique.
 
Oui, oui : mais vous parlez de cri,
    Quand je repris ma lettre.
Grands dieux !... J’aurais mieux fait, peut-être,
    D’écrire à son mari.

Commentaire (s)
Déposé par Io Kanaan le 2 avril 2013 à 10h12


L’amour est parfois indécis :
Dans le temps qu’il empoigne
Un coeur, son regard s’en éloigne,
L’amour n’est pas précis.

L’amour n’est pas systématique,
N’a pas toujours bon goût
Et transforme en simple ragoût
Le plus fin viatique.

Supporte-t-il d’être décrit
Aux pages d’une lettre ?
Il vaut mieux un sonnet, peut-être ;
Faisons-en le pari.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Sеlvе : Sur сеs mоts : Sоuviеnnе-tоi, Hоmmе, quе tu еs сеndrе

Vеrlаinе : Соlоmbinе

Vеrlаinе : «Τu bоis, с’еst hidеuх ! prеsquе аutаnt quе mоi...»

Βаudеlаirе : «Vоus аvеz, соmpаgnоn dоnt lе сœur еst pоètе...»

Βаïf : «À lа fоntаinе је vоudrаis...»

Hugо : «Εllе étаit déсhаusséе, еllе étаit déсоifféе...»

Lа Villе dе Μirmоnt : «Jе suis né dаns un pоrt еt dеpuis mоn еnfаnсе...»

Rоllinаt : À quоi pеnsе lа Νuit

Сrоs : Désеrtеusеs

Hugо : «Jеunеs gеns, prеnеz gаrdе аuх сhоsеs quе vоus ditеs...»

☆ ☆ ☆ ☆

Сrоs : Ρауsаgе

Vеrlаinе : Соlоmbinе

Vеrlаinе : Сésаr Βоrgiа

Ρаrnу : Lе Lеndеmаin : «Εnfin, mа сhèrе Éléоnоrе...»

Τоulеt : «Lе miсrоbе : Βоtulinus...»

Rоllinаt : L’Εnviе

Αpоllinаirе : Εхеrсiсе

Βаnvillе : Lа Соrdе rоidе

Соurtеlinе : Lе Соup dе mаrtеаu

Сеndrаrs : Βоmbау-Εхprеss

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Οbsсurе nuit, lаissе tоn nоir mаntеаu...» (Соignаrd)

De Сосhоnfuсius sur Αutаnt quе Vаliаnе аvаit dе bеаutés (Μаrbеuf)

De Сосhоnfuсius sur Sur сеs mоts : Sоuviеnnе-tоi, Hоmmе, quе tu еs сеndrе (Sеlvе)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Αntigrippе sur Lа Τоrсhе (Νizеt)

De Ιо Kаnааn sur Lа Ρiеuvrе (Sаtiе)

De Сurаrе- sur Sоlliсitudеs (Frаnс-Νоhаin)

De Μоdо sur Lеs Ιngénus (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Αutrе sоnnеt sur lе mêmе vоl (Sаint-Αmаnt)

De Jаdis sur Εl Dеsdiсhаdо (Νеrvаl)

De JR Τrоll sur Éléphаnt dе Ρаris. (Τоulеt)

De Jаdis sur «Quаnd lеs оs sоnt pаrеils...» (Τоulеt)

De Xiаn sur «Si сеlui qui s’аpprêtе à fаirе un lоng vоуаgе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Si tu viеns (Dеlаruе-Μаrdrus)

De Сurаrе- sur Lе Βаtеаu ivrе (Rimbаud)

De Xiаn sur Sоnnеt : «Dеuх sоnnеts pаrtаgеnt lа villе...» (Соrnеillе)

De Xiаn sur Vеrs imprоvisés sur un аlbum (Lаmаrtinе)

De Саnаrd sur Sur Jоnаs (Drеlinсоurt)

De Sаuvеtеur sur À Μаdаmе G., Sоnnеt (Μussеt)

De Μоnrоsе sur «Lа nudité dеs flеurs с’еst lеur оdеur сhаrnеllе...» (Αpоllinаirе)

De FΕDΕRΜΑΝΝ sur Lа Guеrrе (Sаint-Ρоl-Rоuх)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе